Boutique

Pour avoir accès à la boutique,
clique sur le panier!

Bon shopping!






 

Partagez | .
 

 Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t254-lily-blackwell-all-you-have-is-your-fire-and-the-place-you-need-to-reachhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t267-lily-b-come-on-come-on-put-your-hand-into-the-fire
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 516
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : psychologue spécialisée en criminologie

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : aqualune
■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Elena Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena Lun 19 Mar - 9:23:51



AIN'T NO REST FOR THE WICKED
MAC & KAL & ELENA











La lune pâle scintillait encore dans le ciel d’ébène lorsqu’Elena avait brusquement ouvert les paupières. Son coeur semblait heurter sa cage thoracique à chaque battement et elle sentait quelques gouttes de sueur perler sur son visage. Elle s’était réveillée en sursaut, encore, extraite du sommeil par des reviviscences dont elle pensait s’être débarrassée. Elle s’était assise au bord de son lit et avait observé pendant quelques instants les traces laissées par ses ongles sur ses paumes moites et glacées. Sa main était ensuite venue fouiller dans sa table de chevet dont elle avait sorti un de ces comprimés salvateurs qu’elle ingurgitait bien trop souvent à son goût, à nouveau. Une fois l’anxiolytique avalé, elle avait traîné son esprit embrumé et ses pieds nus sur le parquet jusqu’au séjour. Elle s’était machinalement préparé un thé vert qu’elle avait bu en regardant le soleil se lever derrière la fenêtre. Dans son esprit, c’était le doute qui se levait doucement, comme une évidence qu’on dévoile et qui révèle au monde des couleurs tellement criardes qu’elles auraient dû accrocher l’oeil depuis longtemps. La jeune femme se demandait si les progrès qu’elle se félicitait d’avoir accomplis n’étaient qu’une illusion. Peut-être n’avait-elle fait que cacher la poussière sous le tapis. Peut-être que le tapis avait été mis au rebut avec son ancienne vie paisible loin du terrain et que la poussière avait désormais à nouveau le loisir de lui brûler les yeux et de lui serrer la gorge. Elena fila vers la salle de bain et prit une longue douche pendant laquelle elle évita de penser. C’était comme si l’eau qui s’abattait à haute pression sur son corps avant de glisser le long de ses contours emportait dans son flux toute ébauche de songe. La jeune femme enroula autour d’elle une serviette blanche puis chassa la buée du miroir qui surplombait l’évier. Elle y croisa son regard et les traits de son visage. Avec un certain soulagement, elle n’y reconnut pas l’épave qu’elle avait pu être l’année précédente, au décours de son agression. Elle regardait du haut de la pente le gouffre où elle gisait alors et c’était le vertige qui la prenait. Assurément.

Elena n’avait guère attendu pour prendre le chemin du travail. Le commissariat était encore silencieux et presque désert lorsqu’elle en avait franchi le seuil. La psychologue esquissa un sourire en passant devant le bureau du lieutenant Wright. Les deux jeunes femmes se disputaient le titre des horaires les plus extravagants ces derniers temps. Elles partageaient le même travers dans l’exercice de leurs fonctions, celui de l’obsession facile et l’affaire Jack semblait les entraîner toutes les deux dans son obnubilante spirale. La brune craignait qu’à ce titre, aucune d’entre elles ne soit en mesure de tempérer l’autre. Elena fila discrètement vers la salle de pause afin de se servir son habituel double expresso qui ce matin-là lui paraissait encore plus impératif qu’à l’accoutumée. Elle était en train de se battre avec la cafetière lorsque son portable se mit à sonner. Jack venait de faire une nouvelle victime, le corps attendait d’être autopsié à la morgue et elle était censée y retrouver Mackenzie et Kaleb. Au plus vite. La jeune Birmingham attrapa son sac à la hâte, se précipita jusqu’à sa voiture puis se mit en route. Alors qu’elle patientait au feu rouge, elle sentit son ventre se nouer et une forme de nausée lui soulever l’estomac. Elle se sentait terriblement illégitime. Elle avait l’impression de n’être qu’une imposture. Elle n’était pas Hamilton. Elena prit une profonde inspiration, chassa cette pensée et passa la première avant de redémarrer. Elle savait qu’elle n’était pas totalement incompétente et il ne s’agissait dans l’immédiat que de survivre à cette journée.

La psychologue poussa quelques minutes plus tard les lourdes portes de la morgue. Après s’être présentée à l’agent d’accueil qui l’informa de l’arrivée imminente de son frère et de Mackenzie, elle se pressa vers le vieux distributeur à boissons chaudes trônant dans un coin du hall. Elle choisit le café qui lui semblait le plus corsé et inséra dans l’appareil l’intégralité du maigre contenu de son porte-monnaie. Elle patienta plusieurs secondes mais rien ne se passa. La machine émit soudain un bruit semblant émaner des entrailles de la terre et un liquide marronnasse se mit à couler sans aucun gobelet pour le recueillir. La jeune femme sentit alors une forme de rage disproportionnée la submerger. Elle pestait contre le destin qu’elle blâmait presque de s’être servi de l’enveloppe matérielle du distributeur pour la trahir, comme si l’univers prenait un malin plaisir à la voir lutter contre la somnolence, l’irritabilité et le mal de crâne quelques heures de plus. Elena ne put s’empêcher de mettre un discret coup de poing dans cette fichue machine. C’était une parfaite matinée pour regarder son frère découper tel un gigot un cadavre mutilé par le psychopathe le plus en vogue de la saison.





__________________________________




All these visions in my head. Should've gone to bed before the water shed. Some are live and some are dead. Makes no difference when they're in your head, head. Keep the door, open a crack. So I can see them when they attack. Some are white and some are black. Makes no difference when they're on your back.
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 798
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena Dim 25 Mar - 17:56:53

Mackenzie venait de dire qu’elle pourrait craquer à force de l’entendre dire qu’il l’aimait. Ils avaient une conversation, tranquille autant qu’elle pouvait l’être entre eux, ils se parlaient presque que comme avant, étaient capable de parler de ce qu’ils ressentaient sans se crier par la tête, sans qu’elle ne se soit sauvée en courant comme elle l’aurait fait avant. Puis, un appel avait tout gâché. Il avait pris sa brioche, s’en mettant plein les doigts, son café de l’autre. Il avait avalé la brioche en deux bouchées avant de le faire passer avec une gorgée de son café. Ils étaient arrivés en même temps sur la scène de crime, ils étaient aussi arrivés en même temps à la morgue et ça ne semblait pas déranger à la policière. Du moins, il espérait que ça ne lui dérange pas. C’était fou de penser à ceci alors qu’il allait bientôt avoir une victime d’un tueur en série sur sa table d’autopsie. En même temps, c’était sa façon de rester sain d’esprit. Il ne pouvait pas se permettre de perdre la tête. Pas avec ce qu’il voyait passer sur sa table tous les jours. Il avait choisi de donner une voix à ceux qui sont morts, il ne voulait pas devenir un être tourmenté par la mort des autres. Bien sur, il avait peur pour ses proches, peurs de les perdre. Mais tout être normal avait cette crainte non?

Mackenzie était l’une des personnes pour lesquels il tremblait à la simple idée de la perdre, une autre de ses personnes se trouvait face à lui, Elena. Sa sœur avait bien faillit y passer et pourtant elle était là, sur le terrain. Il savait que Riley n’était pas rassuré du tout de la savoir sur le terrain, il se demandait si Elena l’était elle-même. La voir mettre un poing dans une pauvre machine lui indiquait l’état dans lequel elle se trouvait. Ceci ne le rassurait pas, mais elle avait fait son choix et il n’allait pas se mettre dans son chemin. Après tout, elles avaient tremblés pour Raffael et lui lorsqu’ils partaient en mission. C’était son tour de regarder sa petite sœur faire ce qu’elle aimait malgré les risques. Il espérait seulement qu’elle aimait toujours son métier et qu’elle ne faisait pas ceci seulement pour se prouver qu’elle en était capable. Il regarda Mackenzie, il savait qu’elle comprendrait qu’il manque juste un peu de professionnalisme à ce moment. Il savait qu’elle comprendrait. Il se rendit auprès d’Elena et fit en sorte qu’elle se tourne fasse à lui. Il la serra ensuite dans ses bras. Il ne dit rien pendant tout le temps qu’il la serrait contre lui. Puis, il la regarda.

-Hey, tu n’es pas obligé d’assister à l’autopsie Elena.

Il se tourna vers Mackenzie.

-Aucune de vous deux n’est obligées d’y assister. Je peux vous faire mon rapport après.

Il regarda ensuite sa sœur. Il se sentait torturé de la voir ainsi. Il ne lui avait pas demandé comment elle allait, il pouvait voir qu’elle n’allait pas si bien. Il la connaissait assez bien pour savoir qu’elle avait enfiler son masque neutre ce matin, celui qui cachait à ceux qui ne la connaissait pas, les craintes, les tourments, qui l’empêchait de dormir la nuit. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’elle n’était pas prête à reprendre le boulot, il ne lui dirait jamais quoi faire. Il serait égoïste et un peu hypocrite de lui dire ceci. Il se torturait à chaque épisode passager avec Mackenzie, mais il n’abandonnerait pas pour autant, même s’il souffrait de la voir partir à chaque fois. Quoi que cette fois, il avait un véritable espoir après leur discussion de ce matin. Non, il serait là pour elle, la laisserait faire et suivrait ses pas pour l’aider si elle en avait besoin. En regardant les deux jeunes femmes, il remarqua qu’il n’avait que des femmes fortes dans son entourage. Ses sœurs étaient deux exemples de courage, Amy, Mackenzie et Ayana étaient toutes aussi fortes toutes les trois. Elles avaient leur vulnérabilité, mais elles affrontaient les épreuves avec caractères et sans se laisser démolir. Elles avaient beau tomber, elles savaient se relever.


-Et sinon, vous pouvez assister de la salle d’observation, ça vous évitera d’être tout près. Je ne veux pas que vous soyez incommodés.

Elles avaient le choix, il ne voulait pas leur interdire l’accès, bien au contraire. Mais il n’avait pas envie qu’elles soient encore confrontées à des horreurs. Elles en avaient assez vu dans leur vie.

-Et je vais dire à ma nouvelle assistante de te préparer un vrai café, pas ce jus de chaussette qui vient de te voler ton argent.

Il se tourna vers Mackenzie.

-Tu tiens toujours à ton thé ou tu veux un café aussi pendant que je me prépare?

D’accord, il savait qu’ils n’avaient pas de temps à perdre. Que ce malade devait être arrêté au plus vite. Mais il fallait quand même qu’il pense à elles. Ces deux femmes comptaient énormément pour lui et leur bien être passaient avait tout. Il ferait son travail, il le ferait bien comme toujours, mais s’il pouvait rendre la tâche d’Elena et Mackenzie plus facile simplement en leur offrant un café et le choix de ne pas être dans la salle avec lui pendant qu’il ferait le décompte des blessures et confirmerait la cause de la mort, pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1063
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena Dim 25 Mar - 21:01:58

A son arrivée à la morgue - quasi en même temps que Kaleb - qu'elle ne fut pas la surprise de Mackenzie que de voir Elena se déchaîner contre une machine à café. Elle comprenait le sentiment, il lui arrivait fréquemment de se battre contre ces bestioles voleurs de monnaie. De là à la voir taper sur la bête cependant... Enfin! Qui était-elle pour juger, hein? Mac était capable de bien pire... et pour l'instant, elle préférait rester en retrait et laisser son ex s'occuper de gérer sa soeur. S'il avait réussi à sortir de leur histoire avec tous ses morceaux, il devait bien être capable de se débrouiller quand sa soeur filait un mauvais coton. Non? Parce que si Mac s'en mêlait, le mieux qu'elle pourrait faire, ça serait de proposer d'aller chercher une barre à clous pour son ex belle-soeur! Et de se joindre à la destruction massive pour passer ses nerfs. Parce que ouep, elle n'arrivait pas à faire autrement que de s'auto-traîter d'imbécile pour être aller se l'ouvrir un peu trop quand elle était au café en compagnie de Kal. Des plans pour qu'il revienne à la charge avec ce maudit mariage! Raffael et Amy l'avaient bien contaminé, celui-là!

Sinon, concernant Elena, Mackenzie pouvait comprendre - un peu - ce par quoi la jeune femme passait. Si Mackenzie n'avait jamais eu affaire à un malade qui voulait sa peau, elle pouvait essayer de comprendre ce que ressentait Elena. Quoique... avec ce Jack l'Éventreur qui se bidonnait à lui envoyer des cadeaux sanginolants, Mac pouvait avoir une petite idée d'à quel point ça pouvait fouttre le trouille. En fait, ce qui l'inquiétait le plus, c'était d'arriver auprès d'une victime et de voir qu'il s'agissait d'Hunter, d'Amy, de Kaleb ou de autres Birmingham. Il n'y avait pas des tas de personnes qui comptaient pour Mackenzie, mais ceux-là, c'était sacré. Même si elle n'était plus avec Kaleb. D'un autre côté, Mac s'était promis de veiller sur Elena pour son retour sur le terrain... en espérant que la profiler ne se rendrait compte de rien. Autant parier tout son fric

– Si les victimes de Jack doivent supporter d'être torturés, je dois bien être en mesure de supporter de te regarder les découper. répondit-elle à la proposition de Kaleb d'attendre son rapport à la suite de l'autopsie.

Elle savait que ça partait d'un bon sentiment, mais elle était comme ça. De plus, elle préférait être sur place pour lui poser les questions quand elles lui venaient en tête plutôt que de devoir l'emmerder en retournant lui poser des questions sur un rapport elle ne comprenait strictement rien. Et puis, tant qu'à être aux prises avec un légiste, autant que ça soit Kaleb. Il lui fouttait peut-être la trouille, mais ce n'était pas à cause de son job, contrairement à ses congénères. Quant à Elena, Mac serait vachement surprise de la voir accepter la proposition de son frère. En tout cas, du côté de la policière, l'orgeuil l'empêcherait de prendre la perche qui lui était tendue et s'éviter un découpage de chair plus ou moins fraîche. Nah. Tant qu'à être masochiste, autant l'être jusqu'au bout!

– Nah. Moi, je veux rien. Juste l'idée d'avaler quelque chose pendant que tu tripotes des entrailles... eurk!

Voilà qui l'aiderait sans aucun doute à diminuer sa consommation excessive de caféine. Comme elle l'avait déjà dit, au rythme où elle allait, Mac finirait avec un beau trou dans l'estomac. Il était temps de commencer à être raisonnable. Ou de continuer? Parce qu'en ce qui concernait Kal, Mac n'était pas sûre que c'était lui le plus raisonnable des deux...

– Aller Doc, conduis-nous dans ton antre.


NB: J'ai pas voulu manipuler personne, mais Elena, si jamais ça te dit, fais-nous entrer dans la salle d'autopsie! :P
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t254-lily-blackwell-all-you-have-is-your-fire-and-the-place-you-need-to-reachhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t267-lily-b-come-on-come-on-put-your-hand-into-the-fire
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 516
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : psychologue spécialisée en criminologie

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : aqualune
■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Elena Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena Ven 6 Avr - 21:58:43



AIN'T NO REST FOR THE WICKED
MAC & KAL & ELENA











Le combat d’Elena contre l’automate fut interrompu par l’entrée dans l'enceinte de la morgue de son frère et du lieutenant Wright. La jeune femme esquissa un sourire presque invisible, l’impalpable alchimie dégagée par le duo diffusait dans l’atmosphère une douce électricité. La psychologue était à la fois lasse et amusée d’observer Kaleb et Mackenzie se chasser et se fuir, comme s’ils provoquaient sans cesse le destin pour s’assurer qu’il les réunirait toujours. L’instant n’était néanmoins pas à la badinerie. Kaleb sembla percevoir l’état thymique de sa soeur puisqu’il la serra dans ses bras d’une manière plus soutenue qu’à l’accoutumée. Cette dernière lui rendit son geste mais sentit ses propres muscles se crisper. Elle n’avait jamais été très à l’aise avec les démonstrations publiques d’affection et considérait le contact physique en général comme une intrusion susceptible de fissurer sa carapace de verre. Elle replaça nerveusement une mèche rebelle derrière son oreille tandis que le médecin légiste lui fit une magistrale démonstration de ses travers de grand frère, lui proposant de ne pas participer à l’autopsie. Il étendit l’offre au lieutenant Wright qui, sans surprise, la déclina aussitôt. Elena s’empressa de l’imiter, enrobant son refus de son habituelle diplomatie.  « Tu sais comment ça marche Kal, j’ai besoin de m’imprégner de son oeuvre. » Le mot oeuvre fut prononcé avec un soupçon de dégoût. Elena savait que cet aspect de son travail était particulièrement complexe et dangereux mais c’était ainsi qu’elle obtenait les meilleurs résultats. Il lui fallait tisser un lien sensoriel, émotionnel, intellectuel voire artistique avec ses sujets d’étude afin de comprendre les rouages obscurs et atypiques de leurs esprits malsains. Chaque scène de crime laissée derrière lui par un psychopathe comme Jack était une véritable mine d'or. Certes, ces tueurs organisés obsédés par le contrôle ne livraient à la police et aux journalistes que ce qu’ils souhaitaient voir exposé mais cela n’ôtait en rien leur valeur aux conclusions qui pouvaient en être tirées, bien au contraire. Un détail découlant d’un choix, d’une décision portait des informations bien plus précieuses et lourdes de sens qu’un élément fortuit et c’était ainsi que peu à peu se dévoilaient les profils de ces individus atypiques qui prenaient souvent un plaisir pervers à se savoir chassés. Il n'était pas rare que les autorités fassent partie de leur jeu et une relation interpersonnelle allant parfois jusqu’à supplanter celle liant le tueur à ses victimes finissait par s’instaurer entre le chat et la souris. Encore restait-il à savoir qui était le chat et qui était la souris.

Elena remercia son frère pour le café qu’elle ne tarda pas à ingurgiter tout en consultant ses notes tandis qu’il revêtait sa tenue de travail. Sa vision était troublée par la fatigue et elle fut contrainte de mettre ses grandes lunettes à la monture noire afin de prévenir la survenue d’une céphalée. Elle laissa ses affaires dans le vestiaire, ne conservant sur elle que son appareil photo qu’elle accrocha autour de son cou, son carnet dont près d’un tiers des pages était déjà noirci et son stylo-plume - celui que lui avait offert Hamilton lorsqu’elle avait passé sa thèse - qu’elle glissa dans la poche de sa veste. Le trio se retrouva dans la salle d’autopsie. Les néons étalaient leur lumière blafarde sur les murs aseptisés. Le cadavre était déjà allongé sur la table en acier, recouvert d’une housse en plastique gris. Le corps avait été retrouvé il y a quelques heures à peine, il y avait donc un espoir pour que l’odeur soit supportable. La jeune Birmingham prit une profonde inspiration. Si Kaleb s’apprêtait à observer dans son intégralité l’anatomie de la victime pour en tirer des conclusions médico-légales, la profiler était quant à elle sur le point de faire une rencontre. Une rencontre avec le spectre d’un être qui avait été choisi parmi tant d’autres. Une rencontre avec le psychopathe dont l’essence, dont l’âme avait laissé sur les plaies et les mutilations des empreintes encore fraîches. Elena qui n’avait pas encore été briefée sur le dossier se tourna vers Mackenzie.  « Qu’est-ce qu’on sait ? » Elle dégaina son stylo, ouvrit son carnet à la première page blanche, nota la date du jour en haut à droite d’une écriture cursive soignée qui glissa avec volupté sur le papier et remonta ses lunettes sur son nez. Ses petits rituels lui faisaient presque oublier l’anxiété latente qui lui collait à la peau depuis la nuit passée et un part d’elle-même avait hâte de plonger dans les entrailles de cette fascinante affaire.





__________________________________




All these visions in my head. Should've gone to bed before the water shed. Some are live and some are dead. Makes no difference when they're in your head, head. Keep the door, open a crack. So I can see them when they attack. Some are white and some are black. Makes no difference when they're on your back.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1063
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena Mar 17 Avr - 17:42:21

Si Mackenzie s'était efforcée de garder ses distances et de ne pas être indiscrète, elle n'avait pas pu manquer la réponse qu'avait fait Elena à son frère. Chose que Mac comprenait fort bien. A vrai dire, elle voyait les choses plus ou moins sous le même angle. Comment mener son enquête si elle ne pouvait pas comprendre comment ça se passait dans l'esprit tordu de Jack? Parce qu'il fallait vraiment être tordu pour enlever, torturer et tuer comme il le faisait. Après avoir suivit les Birmingham jusqu'à la morgue, Mackenzie s'adossa au mur près de la porte et croisa les bras sur sa poitrine. Hors de question de toucher à quoique ce soit et de potentiellement contaminer une preuve. Elle laissa le temps à Elena de se faire sa propre opinion et regarda Kaleb procéder à la prise d'empreintes et d'échantillons d'ADN qui pourraient peut-être leur donner l'identité de leur victime. C'est ce moment-là que choisit la profiler pour lui demander ce qu'elle savait sur leur criminel.

– Pas grand chose à vrai dire. Nous avons ici sa quatrième victime. Victime qu'on peut relier à lui. Parce qu'à l'heure actuelle, malgré mes recherches, je n'ai trouvé aucune autre affaire ayant le même mode opératoire. Jusqu'à mainteant, il suit toujours le même MO: il enlève et torture sa victime et quand cette personne meurt, il m'envoie ses reins. Quelques heures plus tard, grand maximum 24 heures, le corps est retrouvé. Jamais deux fois le même lieu de dépôt. Jamais d'empreintes ou de traces de son ADN. Il est assez malin pour ne rien laisser pouvant mener jusqu'à lui. répondit Mackenzie, comme si elle avait appris tout ça par coeur.

Mackenzie se posait des tas de questions. Peut-être qu'Elena pourrait être en mesure de répondre à quelques unes. Mais avant, la policière voulait que la profiler puisse se faire sa propre opinion sur le sujet avant de l'abreuver de questions. C'était bien la première fois qu'elle devait travailler avec un profiler, mais dans sa chance, elle était tombée sur quelqu'un qu'elle connaissait. Mieux encore, qu'elle aimait bien.

Pour en revenir à leur homme, était-il obsedé par la police? Fasciné par les forces de l'ordre? Avait-il une formation en médecine, soins infirmiers? Pouvait-il être un boucher ou tout simplement un chasseur? Voulait-il attirer l'attention de la police? Des médias? Si tel était le cas, il n'avait pas encore pris contact avec ces derniers, mais c'était une possibilité qui donnait froid dans le dos à Mac. Et pourquoi est-ce qu'il lui envoyait les reins? Personnellement. Mackenzie n'était pas flic depuis si longtemps. Certes, elle avait eu quelques affaires qui avaient fait la manchette des journaux, mais généralement, les gens se souvenaient des coupables. Pas de leurs victimes ou du flic qui leur avait mis la main dessus.

Quant à la torture... Mackenzie n'avait jamais été torturée, mais battue, oui. Elle n'était qu'une gamine à l'époque et ne se rappelait pas de tout, mais elle avait suffisamment de souvenirs pour avoir une infime idée de ce qu'avaient pu ressentir les victimes de Jack. Au début, tu te débats, tu pleures, tu supplies, c'est instinctif. Tu crois que tu vas pouvoir amadouer ton tortionnaire, mais à un moment donné, tu comprends que ça ne sert à rien, rien ne le fera s'arrêter.


HJ: J'ai pris le tour de Kal parce que page blanche... voyez entre vous qui va y répondre maintenant!
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t254-lily-blackwell-all-you-have-is-your-fire-and-the-place-you-need-to-reachhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t267-lily-b-come-on-come-on-put-your-hand-into-the-fire
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 516
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : psychologue spécialisée en criminologie

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : aqualune
■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Elena Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena Mar 1 Mai - 13:56:30



AIN'T NO REST FOR THE WICKED
MAC & KAL & ELENA











Les choses sérieuses pouvaient commencer. Elena réunit sa longue chevelure en un chignon serré et se munit de gants tandis que le cadavre fut extrait de son linceul de plastique. Une odeur âcre se répandit immédiatement dans la pièce. La profiler laissa Kaleb se lancer dans ses premières observations, se contentant de regarder le corps par dessus de son épaule. La victime avait vraisemblablement été torturée et mutilée par un individu qui maîtrisait les rudiments de la dissection. Elle n’était néanmoins pas suffisamment experte pour déterminer si le mode de découpage utilisé portait une signature chirurgicale ou si ce niveau de maîtrise était à la portée de n’importe quel boucher un tant soit peu minutieux. Elena se demandait par ailleurs si la victime avait été délestée de ses organes avant ou après sa mort et si elle présentait des marques d’agression sexuelle voire de nécrophilie. Elle avait également besoin de savoir si elle avait eu l’opportunité de se débattre ou si elle avait de toute évidence été dupée. La jeune femme savait parfaitement ce qu’elle recherchait mais elle n’avait pas envie de diriger les conclusions de son frère en lui posant des questions trop fermées. Elle fit un pas en arrière lorsqu’il se lança dans le recueil d’empreintes et d’ADN, préférant attendre qu’il termine son minutieux travail pour venir aux nouvelles.

C’est alors que le lieutenant Wright prit la parole pour lui faire un résumé des épisodes précédents. Elena l’écouta studieusement tout en prenant des notes à l’encre noire. Il lui fallait se faire une idée précise du comment et du pourquoi pour parvenir à dresser un portrait étoffé susceptible de réduire la liste des suspects et, à terme, de mener les enquêteurs au qui. De nombreuses zones d’ombres planaient encore sur l’affaire mais le tueur en série avait tout de même laissé derrière lui suffisamment d’éléments pour donner du grain à moudre à la jeune femme. Elena prit une profonde inspiration et se mit à réfléchir à haute voix tout en se déplaçant dans la salle. « Notre cher Jack est de toute évidence un criminel expérimenté. Il s’attache à la mise en scène, il maîtrise les moindre détails. Il prend peu de risque, il suit son plan. Et il fait durer le plaisir. Il a le contrôle de la situation. » La profiler enfonçait des portes ouvertes mais chaque élément avait son importance. Il lui fallait suivre sa méthode, étape par étape.

La jeune femme s’approcha de la table d’autopsie et se pencha au dessus du cadavre, les sourcils froncés.  « Il pratique des actes sadiques, de toute évidence avec une forme d’acharnement et il emporte des trophées avec lui. » Elena fixa pendant quelques longues secondes le visage de la victime. Elle n’osait imaginer le calvaire qu’elle avait vécu, le calvaire qu’elle-même aurait dû vivre si la fortune lui avait été moins favorable Elle sentit une forme de douleur caustique s’insinuer sous sa chair. Il lui fallut une nouvelle inspiration profonde pour retrouver sa concentration. La profiler était déjà en mesure de tirer quelques conclusions sur le profil de l’auteur mais elle préférait ne pas s’avancer avant de disposer de toutes les informations disponibles. Elle quitta le cadavre des yeux et s’adressa à son frère.  « Qu’est-ce que tu en penses ? » Elle fit volte-face et s’adressa dans la foulée à Mackenzie.  « Et qu’est-ce que tu peux me dire sur les victimes ? Age, sexe, profession, situation sociale ? Est-ce qu’elles ont des points communs ? Et est-ce que tu sais où et comment elles ont été enlevées ? » Le cerveau de la profiler commençait à rentrer en ébullition. Il fallait qu’elle se tempère et qu’elle reste méthodique. Elle se promit donc de garder ses lèvres scellées et d’attendre sagement les réponses de ses collègues.





__________________________________




All these visions in my head. Should've gone to bed before the water shed. Some are live and some are dead. Makes no difference when they're in your head, head. Keep the door, open a crack. So I can see them when they attack. Some are white and some are black. Makes no difference when they're on your back.
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 798
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena Mer 30 Mai - 20:47:46

Il s’était préparé, troquant ses vêtements pour l’habit vert et le tablier qui protégeait ses effets des éléments biologiques avec lesquels il devait travailler. Il avait commencé son examen superficiel en laissant les deux jeunes femmes discuter entre elles. Il devait se concentrer, il ne pouvait pas penser à sa sœur qui se mettait au premier plan d’un autre malade mental et à Mackenzie qui recevait personnellement les « cadeaux » de ce même malade mental. S’il s’arrêtait à ceci, il allait tout simplement perdre la tête. Il écoutait tout ce que Mackenzie et Elena échangeait, pendant que lui s’occupait des empreintes, de recueillir l’ADN et qu’il enregistrait aussi tous les détails visuel de son examen préliminaire. Le nombre de marques avaient augmentées, le tueur prenait de l’assurance ou alors il suivait simplement la progression de son mentor. Les victimes de Jack l’Éventreur étaient de plus en plus mutilées au fil des meurtres. Du moins, pour les cinq victimes confirmées. Elena se pencha sur le corps et il vit une expression furtive sur le visage de sa sœur. Elle le regarda avec son masque de professionnel et lui demanda ce qu’il en pensait. Avant même d’avoir pu répondre, elle se tournait vers Mackenzie pour demander plus de détails. Il découvrit le bas du corps de la victime, en apparence, ils se semblaient être en face d’une jeune femme fin vingtaine. En réalité, ils étaient face à un homme devenu une femme. Ce meurtrier n’avait pas de « type » de personne. Il fit part de son observation à haute voix.

-Il ne semble pas avoir de victime type, tu moins pas sur le sexe ou l’origine. La première victime était une femme d’origine mexicaine de 65 ans. La deuxième victime, un adolescent d’origine haïtienne de 16 ans. La troisième victime, Jenna …

Il hésita, il n’avait pas dit troisième victime, elle avait été plus que ça. Elle était sa collègue, celle qui l’avait aidé avec les deux premières victimes. Il se ressaisit avant de continuer.

-Jenna avait 36 ans, caucasienne.

Il s’arrêta un instant avant de poursuivre avec la dernière victime.

-Cette femme, qui est né homme, est d’origine espagnole. Je ne connais pas son âge exact puisqu’aucuns papiers d’identités n’ont été retrouvés, mais je dirais qu’elle a fin vingtaine.

Il remonta vers le haut du corps.

-Les deux premières victimes n’avaient pas d’ablation au niveau de l’oreille, mais les victimes 3 et 4 avaient une partie de l’oreille gauche retirée. On remarque la similitude avec les victimes de l’Éventreur originel. Ses deux premières victimes n’avaient pas de lacération, mais les 3 autres victimes confirmées en avaient. Les tortures ont aussi augmentées, on peut le remarquer à l’œil. La différence marquante, c’est que l’Éventreur étranglait ses victimes, sauf pour sa 5e. Les quatre premières n’avaient pas pu se débattre. Les victimes de notre imitateur ont toutes des marques de ligatures. Elles étaient toutes attachées au niveau des bras et des chevilles. La gorge est toujours tranchée post-mortem, mais l’ablation des reins sont faits alors que la victime est en vie. Les traces de coagulation le démontrent. C’est sommaire, mais je peux déjà dire que d’autres organes manquent à l’appel pour cette victime ci. Pour Jenna, il manquait le foie et les reins, sans plus. Ici, il manque au minimum les reins et les intestins.

Il se tourna vers Mackenzie.

-Demande à tes gars de ratisser le terrain, ils pourraient bien les trouver quelque part, sinon, le tueur les aura garder.

Il savait que ceci pouvait faire une différence dans le profilage de l’individu, tout comme les recherches qu’il avait effectué sur le personnage et les similitudes et les différences qu’il pouvait faire en regardant les corps des victimes. Il regarda ensuite les deux jeunes femmes.

-Désolé pour les comparaisons, j’espère que ça ne vous embrouille pas. J’avais besoin d’essayer de comprendre. Les autopsies des victimes de Jack l’Éventreur me font voir ce qui est pareil à l’original et ce qui change par rapport à l’imitateur. Je ne bâcle pas le travail pour autant, je cherche les similitudes, les différences, mais je fais en sorte de ne pas passer à côté de quoi que ce soit. Je veux que ce malade soit arrêté avant de s’en prendre à quelque d’autre qui me serait proche.

S’il fallait que l’une de ses sœurs, que Mackenzie, Raffael, Amy, Hunter ou l’un des autres qui lui étaient chers se retrouvent sur sa table, il n’était pas certains d’y arriver. Jenna était sa collègue, il l’appréciait grandement, mais ils ne se voyaient pas en dehors du travail. Pourtant, il avait trouvé très difficile de faire cette autopsie. Ont lui avait suggéré de l’envoyé dans la ville voisine, il avait refusé. C’était à lui de le faire, pour Ayana, pour les jumeaux, c’était à lui de prendre soin de la dépouille de la jeune femme. Mais un membre de sa famille que ce soit sa famille de sang ou sa famille de cœur, il ne pourrait pas. Ce serait impossible. Il chassa cette pensée à s’adressant à Mackenzie à nouveau.

-Est-ce qu’ils ont trouvé quelque chose avec les empreintes que je leur ai envoyées? Habituellement, ils sont assez rapides quand il s’agit de Jack.

Tout pour changer le sujet douloureux qu’il avait commencé à abordé. Ce n’était pas le temps d’être sentimental. Il prit son scalpel, écartant les chairs pendantes pour atteindre l’intérieure et voir tout ce qui avait été retiré du corps.


HJ: Encore désolée pour le délai, si jamais ça vous intéresse, je me suis servie de ce site pour les autopsie : http://the-ripper.e-monsite.com/pages/les-victimes/
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena

Revenir en haut Aller en bas
Ain't no rest for the wicked ▬ Mac/Kal/Elena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Oo-Supernatural-oO No Rest for the Wicked || Forum RPG
» [F] ▲ CHARLOTTE FREE - ain't no rest for the wicked
» Sloan H. Bernstein ▲ ain't no rest for the wicked
» Sloan H. Bernstein ▲ ain't no rest for the wicked
» (M) CHARLIE HUNNAM ○ no rest for the wicked.
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Houston :: Medical Center :: Houston City Morgue

-