Boutique

Pour avoir accès à la boutique,
clique sur le panier!

Bon shopping!






 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | .
 

 Sweetness for sweethearts [Mackenzie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 811
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Dim 21 Jan - 15:30:00

Il entra dans la pâtisserie de sa sœur. À chaque fois qu’il entrait dans cet endroit, il ne pouvait s’empêcher d’admirer le décor et aussi tous le temps et les efforts que sa sœur avait fourni pour avoir ce qu’elle désirait. Il était très fier de Riley. Il était fier de Raffael et Elena aussi bien sur, ils avaient chacun accomplit ce qu’ils désiraient faire. Leurs parents seraient très fiers d’eux tous. Il s’avança vers le comptoir, il savait que sa sœur devait être aux fourneaux à cette heure, il n’allait pas la déranger. Il commanda son café, un café corsé avec crème et sucre, il demanda ensuite sa commande qu’il avait appelée pour faire préparé. La jeune femme devient cramoisie. Elle se souvenait parfaitement de la commande, mais elle avait omis de la donner en arrière. Il n’était pas pressé ce matin, comme s’il avait pressentit qu’une chose pareille arriverait, il était parti plus tôt que prévu de la maison.

-Je vais attendre.

La jeune femme s’excusa encore, disparu dans la cuisine avant de revenir avec une grosse brioche à la cannelle qui avait visiblement un supplément de glaçage. Sa sœur le connaissait trop bien et connaissait bien son estomac aussi. Il eut un sourire lorsque la jeune femme indiqua que Mademoiselle Birmingham s’excusait du délai et qu’elle préparait sa commande tout de suite. Elle indiqua qu’en guise d’excuse, la maison offrait le café et la brioche. Il eut un sourire et secoua la tête avant de prendre l’assiette que lui tentait la jeune femme.

-Dites à Riley que vous êtes toutes pardonnées.

Il se dirigea vers l’une des petites tables et s’installa. Alors qu’il prenait sa première bouchée de brioche, il vit Mackenzie entrer dans le café. Il la salua, la gratifiant d’un sourire. Il savait qu’elle devait encore se dire qu’ils avaient commis une erreur avec leur … dérapage… d’après fête familiale. Encore. C’était presque devenu une habitude. Elle n’avait pas bu tant que ça, du moins il lui semblait, cette fois-ci. Il espérait gagner des points, il espérait qu’elle réfléchirait vraiment à sa demande. Il vivait avec l’espoir de vivre à nouveau près d’elle. Il espérait grandement que ça ne resterait pas au niveau « Espoir », il voulait que leur relation devienne une réalité. Il n’allait donc rien faire qui pourrait lui faire faire un pas en arrière. Il lui laisserait l’espace qu’elle demandait, du moins, il essaierait. Il la laissa donc aller chercher son café. Il l’avait salué, maintenant c’était à elle de voir si elle aurait envie ou non de discuter avec lui.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1075
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Dim 21 Jan - 18:25:04

Elle avait besoin de sa dose de caféine. C'était ça ou bien elle finirait par dormir debout. Mais si Mac continuait à boire café sur café comme elle le faisait, elle finirait avec un beau trou dans l'estomac. Peut-être devrait-elle se tourner vers le thé? Mais la question était de savoir si ça finirait par la garder éveillée. Parce que oui, elle avait du mal à dormir alors elle travaillait. Ou du moins, essayait de travailler. Chez elle, au poste. Peu importait, du moment qu'elle s'occupait l'esprit suffisament pour éviter de penser à LA conversation. Et à l'homme qui lui avait fait cette maudite proposition qui commençait à la hanter sérieusement. Normalement, Mackenzie serait allée se payer une petite analyse chez sa soeur, histoire de mettre les choses à plat, que quelqu'un lui dise qu'elle n'était pas entrain de perdre les pédales, mais au final, la jeune femme n'avait pas voulut se confier à Amy. Parce qu'Amy était mariée avec le frère de l'ennemi et qu'il était hors de question que tout ça remonte jusqu'à lui.

Alors pourquoi poussait-elle la porte du café de Riley? Était-elle masochiste au point de se jeter d'elle-même dans la gueule du loup? Ce n'était certes pas l'heure habituelle du passage de Kaleb au café de sa soeur, mais c'était son rituel matinal avant de se rendre au boulot. Avec la chance qui était la sienne, il finirait par débarquer quand elle attendrait sagement sa commande. Mac songea qu'elle devrait suggérer à son ex-belle-soeur de vendre le café en intraveineuse, elle ferait fortune. Et Mackenzie serait une cliente fidèle. Encore plus qu'elle ne l'était déjà. Si Mac s'arrêtait à ce café tous les jours, ce n'était pas parce qu'il était sur son chemin, elle faisait même un détour pour s'y rendre, mais parce qu'elle adorait les créations de Riley. Elle ferait des kilomètres sur les mains pour avoir le plaisir de savourer ses pâtisseries.

Ce fut donc en se posant des questions existentielles que Mackenzie entra dans son café préféré, se demandant encore si elle devait opter pour un thé et ce qu'elle choisierait de grignoter. Allait-elle choisir un bagel et être raisonnable ou laisserait-elle l'enfant en elle l'emporter et prendre un truc bourré de gras et de sucre, mais bon à s'en lécher les doigts? Elle en était là dans ses réflexions lorsqu'elle vit qu'il était là, installé à une table. Ils ne s'étaient pas revus depuis leur dernière... rechute et elle ne s'était pas préparée à le revoir si vite. Elle était ridicule, ils étaient amenés à bosser ensembles à cause de Jack. Elle se voilait la face, voilà tout. Elle lui adressa un signe de tête et concentra son attention sur la jeune femme qui était derrière le comptoir et attendait sa commande. Après s'être finalement décidée, Mac opta pour un thé Chai ainsi qu'un muffin. Raisonnable.

Raisonnable. Serait-elle capable de passer devant Kal sans s'arrêter? D'un autre côté, elle pourrait lui parler de son idée. Il connaissait Ayana bien mieux qu'elle. Il saurait lui dire si son idée était viable ou non. Quoique... lui envoyer un texto ou un mail serait plus facile que de l'avoir devant elle. Mais ça serait lâche de sa part, aussi s'arma-t-elle d'un sourire et se dirigea-t-elle vers sa table. Priant pour que le sujet qui fâche ne soit pas abordé.

– J'aurais une question à te poser, mais je ne veux pas te déranger. commença-t-elle lentement. Je peux me joindre à toi?
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 811
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Dim 21 Jan - 19:12:00


Elle répondit à son signe de tête, c’était un bon signe non? Elle alla jusqu’au comptoir, elle semblait très absorbé dans le panneau de commande. Il la laissa faire son choix sans trop la regarder, il ne voulait pas qu’elle croit qu’il l’épiait non plus. Il aurait l’air d’un obséder et il ne voulait pas ça. Il crut un instant qu’elle passerait à côté de lui sans s’arrêter. Qu’elle continuerait son chemin sans tenir compte de sa présence. Elle fuyait toujours devant lui, encore plus lorsqu’ils avaient eu une rechute peu de temps avant. Il commençait à connaître la chanson. Il croisait les doigts pour que ce soit différent cette fois. Il espérait qu’il lui avait laissé assez d’espace pour qu’elle n’ait pas peur de venir lui parler. Il fût tout de même surpris de la voir s’arrêter à sa table et d’entendre sa voix. Elle avait une question et demandait si elle pouvait se joindre à lui. Il avait une bouchée de brioche dans la bouche alors il l’invita d’un signe de la main à prendre place. Il avala sa bouchée et regarda le malheureux muffin qu’elle avait pris. Il eut un sourire et poussa l’assiette vers la jeune femme.

-Un morceau de brioche? Riley a mis un supplément de glaçage.

C’était stupide comme information. Mais bon … il fallait un début et il ne voulait pas qu’elle croit qu’il allait encore l’embêter. Il avait promis de ne pas la relancer, qu’il lui laisserait le temps de faire son choix. Il allait le faire. Il allait la laisser prendre le temps de réfléchir à sa proposition. Il espérait que la nuit qu’ils avaient eu ensembles après la fête l’aiderait, mais il ne pouvait en être sur. Mais pour le moment, il allait laisser ses pensées de côté et voir ce qu’elle désirait comme information. Il était presque sur que ça ne concernait pas leur situation. Elle ne se serait pas assise face à lui dans un endroit public pour aborder ce genre de conversation.

-Qu’est-ce que je peux faire pour t’aider?

Il prit une serviette en papier et essuya le glaçage qui lui couvrait les doigts. Il prit ensuite son café et en avala une gorgée se concentrant sur la jeune femme. Elle avait un air sérieux, elle réfléchissait sans doute à ce qu’elle allait lui demander. Il remarqua une petite mèche de travers, la même, c’était toujours la même. Il aurait aimé la repousser derrière son oreille comme il lui arrivait souvent de le faire. Il ne fit pas un geste, écoutant attentivement la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1075
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Dim 21 Jan - 21:31:49

La bouche pleine, Kaleb lui avait fait signe de s'asseoir aussi Mackenzie s'empressa-t-elle de le faire avant de changer d'avis et de tourner les talons pour s'enfuir en courant. Elle se connaissait et savait pertinemment qu'elle en était bien capable. En fait, même affublée de talons de 10 centimètres, elle pourrait tout à fait se faire un sprint pour éviter une conversation qui la rendrait mal à l'aise. Chose dont Kaleb était au courant. La jeune femme ne manqua pas son regard et son sourire quand il vit son thé et son muffin, allant même jusqu'à lui proposer une bouchée de sa brioche avec un extra signé Riley.

– Tentant, mais... non merci. J'essaie d'être raisonnable. C'est pas gagné, je te l'accorde.

Elle était gênée et se sentait particulièrement gauche. Elle voulait l'avis de Kaleb, mais ne voulait pas que la conversation tourne vers le sujet qui fâche. Alors autant faire vite. Après tout, plus vite elle lui poserait sa question, plus vite elle aurait sa réponse et plus vite elle pourrait sortir de là. Elle était toujours plus gênée de le revoir après une rechute. Terme que Kal détestait, Mackenzie ne s'en souvenait que trop bien. Néanmoins, elle ne savait pas comment appeller ça, alors... Enfin, là n'était pas la question!

– Je voulais ton avis au sujet d'Ayana. Tu la connais mieux que moi, alors... Je me demandais si tu pensais qu'elle pourrait accepter ma proposition de venir vivre chez moi. Après tout, elle fait désormais partie de la famille.

Voilà, c'était fait. Après, restait à voir l'avis de Kaleb sur le sujet, s'il pensait que la jeune fille accepterait une telle proposition. Mac ne la connaissait pas trop, mais elle s'était bien rendue compte que la gamine trimballait toutes ses maigres possessions dans sa voiture. De là à croire qu'il lui arrivait d'y dormir, il n'y avait qu'un pas. Mackenzie avait une chambre d'amis qui ne servait jamais à personne puisque tous ses proches vivaient à quelques minutes de chez elle. Ayana pourrait avoir ainsi un toit sur sa tête, avoir le temps de se trouver un boulot ou de retourner aux études sans stresser pour savoir de quoi sera fait demain. Après, quand elle aurait un compte en banque bien garni, elle serait libre de voler de ses propres ailes. Le but était tout simplement de l'aider. Comme elle l'avait dit à Kaleb, elle faisait désormais partie de la famille. Et dans une même famille, aussi dysfonctionnelle soit-elle, on se serre les coudes. En plus, bonus pour Ayana, elle pourrait voir ses frères encore plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 811
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Lun 22 Jan - 16:16:01

Elle refusa de prendre de la brioche, prétextant qu’elle tentait d’être raisonnable. Le fait qu’elle mentionne que ce n’était pas gagné le fit sourire. Mackenzie adorait le sucre, ce serait en effet très difficile pour elle de résister. Il prit un autre morceau de brioche et le mâcha lentement, réfléchissant à la question de la jeune femme. Elle voulait savoir si Ayana accepterait son offre d’aller habiter chez elle. Il connaissait l’adolescente mieux que Mackenzie selon elle. Il était vrai qu’il l’avait côtoyé à la morgue et qu’il la connaissait quand même un peu. Il s’essuya une nouvelle fois les mains et prit une gorgée de son café. Il prenait le temps d’analyser le pour et le contre, prenait le temps de se souvenir de certaines réactions de la jeune femme. Puis, il repensa à Zackary, à ce qu’il lui avait dit à la fête familiale.

-Elle a peur d’être un poids pour les gens. Zackary, ils sont ensembles depuis peu selon ce que j’ai compris, pourtant, elle refuse de vivre de façon permanente avec lui. Elle ne veut pas être un boulet.

Il avait pris des nouvelles d’Ayana auprès de Zack encore dernièrement et il semblait qu’elle se promenait, elle dormait ici et là, chez des amis, dans des foyers aussi. Elle n’avait pas les moyens de payer un loyer aux gens chez qui elle dormait de temps à autre. Ce qu’elle gagnait au garage suffisait à couvrir sa nourriture, les fournitures scolaires et c’était tout. Il regarda Mackenzie.

-Je crois cependant que si quelqu’un peu la convaincre de se poser, que de se laisser aider ne fait pas d’elle un boulet pour personne, je pense que c’est toi. Elle sera en mesure de plus t’écouter. Tu n’as pas de parti, tu ne peux pas lui dire ça « seulement » parce que tu l’aimes. Je ne sais pas si je ce que je veux dire est clair…

En effet, elle avait tendance à moins croire les propos des gens qui l’aimaient, car selon elle, ils n’avaient pas le choix de dire ceci ou cela parce qu’ils l’aimaient justement. Venant de quelqu’un qu’elle ne connaissait presque pas, elle l’accepterait sans aucun doute.

-C’est vraiment une belle idée Mackenzie. Elle sera bien avec toi. Elle pourra voir ses petits frères beaucoup plus souvent, en plus, elle pourra les voir « chez elle », plutôt que seulement chez Amy et Raffael. Ce serait sans aucun doute un argument de poids pour elle.

Il prit une gorgée de son café et eut une idée.

-Ton idée vient de m’en inspirer une autre.

Il eut un petit sourire.

-Je vais lui créer une bourse universitaire. Elle n’acceptera jamais un don pour ses études. Une bourse, elle ne pourra pas refuser.

Il haussa les épaules.

-Tu en penses quoi?

Il avait envie d’aider lui aussi. Parce qu’elle avait dix-huit ans, la société la laissait, en quelque sorte, tomber. Elle devait s’occuper d’elle-même sans l’aide de personne. Mackenzie et lui pouvaient peut-être contribuer à changer la donne un peu. Il aurait pu penser lui-même à offrir ce genre de chose. En même temps, il y aurait pu avoir des ragots, un homme seul invitant une jeune femme à vivre chez lui. Mackenzie était la meilleure des solutions pour Ayana. Lui, il s’occuperait de ses études. Ce serait un bon partage.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1075
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Mar 23 Jan - 19:06:55

Bref, Kaleb lui confirmait ses impressions. Convaincre Ayana d'accepter sa proposition, ça ne serait pas de la tarte. Si Mac n'avait pas confiance en son plan finalement, Kaleb semblait être d'un tout autre avis, mais ça ne changeait pas grand chose. Si d'un autre côté, elle pensait pouvoir aider Ayana, elle réalisait aussi qu'elle pouvait lui faire plus de tort que de bien. Surtout avec son côté ultra pourri en relations interpersonnelles. Il n'y avait qu'avec Amy que ça se passait bien et ça devait être parce que sa soeur fait preuve de beaucoup de patience envers son aînée. Quant à Hunter... Mac faisait des efforts, mais parfois, il lui arrivait de lui tomber dessus à bras raccourcis pour une parole malheureuse, ou quelque chose qui sortait mal. Quant à Kaleb... Ça, ça devait être le pire. Elle était toujours sur la défensive, alors elle s'exprimait mal ou elle disait exactement ce qu'elle aurait mieux fait de taire.

– Finalement, vaudrait peut-être mieux que je te donne du fric à inclure dans une bourse anonyme pour qu'elle puisse au moins s'offrir un toit, un endroit à elle. Des plans pour que je la bousille.

Mackenzie aurait souhaité aider la jeune fille, lui donner un coup de pouce pour partir dans la vie, histoire de ne pas trop en arracher, mais elle comprenait que ça ne pourrait peut-être pas être chose possible. Mac en avait arraché, elle avait bûché comme une malade, avait enfilé les jobs minables afin de se faire un max d'économies. Parce qu'elle avait un but: trouver un appartement pour ensuite qu'Amy l'y rejoigne. Parce que Mackenzie voulait demander la garde de sa soeur, hors de question qu'elle reste dans une famille d'acceuil alors que sa propre soeur pouvait s'occuper d'elle. Ça n'avait pas été facile, mais elle avait fini par y arriver, elle avait pu garder la tête hors de l'eau. Et quand elle avait finalement intégré l'armée, elle avait aidée Amy à se faire émanciper, histoire qu'elle puisse continuer à vivre seule dans leur appartement si jamais Mac était appellée au front.

La conversation qu'elle avait eue avec Hunter la veille lui revint en mémoire. La trouille. Est-ce que la peur lui faisait baisser les bras? Pourtant, l'armée, les déployements, ça ne lui faisait pas peur. Non? A moins que ça ne soit que dans sa vie privée qu'elle aie toujours la trouille. Était-ce ce qui la faisait reculer en ce qui concernait Ayana?

– Je suis allée voir Hunter, hier. Ce qui ressort au final, c'est que je suis une trouillarde. T'imagine? Il pourrait envisager de se marier, lui! Il en a bavé encore plus que moi, il a des souvenirs que je n'ai pas et pourtant, il a pas envie de partir en courant et de continuer sans s'arrêter.

Ouais, elle n'en revenait toujours pas.

– J'ai dû être adoptée, c'est pas possible autrement. Ou je suis un alien.
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 811
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Mar 23 Jan - 20:25:16

Il avait merdé. Il le sut dès que Mackenzie indiqua qu’elle devrait lui donner de l’argent à ajouter à la bourse, mais ce qui le marqua le plus, ce fût qu’elle dise qu’elle risquait de la bousiller. Il était sonné de l’entendre dire qu’elle pourrait faire du tord à la jeune femme. Il allait répondre lorsque Mac continua en disant qu’elle était allée voir son frère. Elle parla d’avoir la trouille, que Hunter ne fuirait pas devant le mariage. Il n’était plus sur de savoir s’ils parlaient encore du même sujet. Elle évoqua qu’elle avait dû être adopté ou alors qu’elle était une extraterrestre. Comment pouvait-elle croire tout ceci? Il s’essuya les mains correctement, il ne voulait pas qu’elles soient toutes collantes. Il se pencha ensuite un peu sur la table et attrapa la main de la jeune femme. Il l’enferma entre les deux siennes avant de la regarder dans les yeux.

-Mackenzie, tu ne bousilleras pas Ayana.

Jamais elle ne bousillerait qui que ce soit. Elle était faite pour aider, elle avait peur oui, mais le fait qu’elle veuille s’investir auprès d’Ayana qu’elle affrontait ses craintes. C’était un pas un avant, autant pour elle que pour ceux qui l’entouraient. Tenant toujours sa main, il continua.


-Si quelqu’un peu comprendre cet enfant, car c’est encore une enfant même si elle a l’âge d’être une adulte, c’est toi. Elle est allée vers toi naturellement à la fête. Tu l’as vu faire ça avec Amy? Raffael? Elle est venue vers moi, oui, car elle me connaissait du vivant de sa mère. C’est la seule raison.

Ayana avait naturellement voulu aider Mac, elle avait de la difficulté elle aussi à entrer en contact avec les gens. Mackenzie comprenait ça et elle était la seule qui n’avait rien forcé avec Ayana, la seule vers qui la jeune femme était vraiment allée d’elle-même à part ses petits frères. Les deux jeunes femmes étaient difficiles d’approchent d’une certaine façon et elles semblaient s’être reconnues à travers ceci. Du moins, il avait senti une certaine connexion entre elles. Si Mackenzie offrait d’aider la jeune femme, c’était probablement parce qu’elle l’avait senti elle aussi.

-Mac, vous avez connectée d’une certaine façon. Je suis sur que tu l’as sentie, sinon tu ne serais pas là à me demander si l’inviter à vivre avec toi est une bonne idée.

Il lui sourit. Elle qui ne voulait pas être mère, elle avait envie d’aider une jeune femme de dix-huit ans qui avait perdu la sienne. Elle ne le savait pas et ce n’était pas lui qui allait le lui dire, mais elle avait un instinct maternel. Elle ne voulait pas être mère, mais elle le serait d’une certaine façon. Encore là, il n’allait pas faire le lien, il n’allait pas lui mentionné cela. Elle risquait de ne plus vouloir faire sa demande à la jeune femme et Ayana avait bien besoin d’une personne comme Mackenzie pour prendre un peu soin d’elle.

-Et tu n’es pas un alien Mac. Avoir la trouille c’est normal. Tu es différente de Hunter et Amy et alors? Tu es unique.

Il haussa les épaules.

-Et tu as le droit d’être trouillarde sur certains aspects de ta vie. Tu as toujours été la fille courageuse, celle qui se bat pour Amy, celle qui se bat pour que sa sœur s’émancipe, qui se bat pour son pays et en même temps pour un avenir pour elle et sa sœur. Tu es forte Mackenzie, tellement forte. Tu as le droit d’avoir tes faiblesses comme tout le monde.

Il avait fait exprès de ne pas mentionner le mot « mariage » dans son discours. Elle l’avait fait, mais il ne voulait pas qu’elle se sente pressée ou qu’elle pense qu’il lui forcerait la main, qu’il l’embêterait avec ça non plus. Non, il voulait qu’elle accepte par elle-même, pas parce qu’elle serait tellement poussée que les seules solutions restantes seraient l’acceptation par obligation ou la fuite et ne plus jamais avoir de retour possible avec lui. Il faisait des efforts monstres. Elle lui manquait chaque jour un peu plus. Elle était là, sans être là… il voulait faire sa vie avec elle, ils n’auraient pas d’enfants, ce n’était pas grave. Ils avaient des neveux, il y aurait Ayana aussi … c’était suffisant si elle était là avec lui à ses côtés. Il espérait sincèrement qu’elle comprendrait un jour qu’elle était plus importante pour lui que tout le reste. Il avait réfléchi à tout ceci tellement souvent. Il avait fait son choix, il ne le regretterait pas. Non, il regretterait sa vie sans elle.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1075
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Mar 23 Jan - 21:53:00

DANGER! DANGER!

Ces mots s'imprimaient en lettres rouge dans son cerveau. Kaleb venait de lui prendre la main et le premier réflexe de Mac fut de vouloir la retirer. De croire qu'il allait de nouveau aborder le sujet tabou. Elle était le point de retirer sa main lorsque sa conversation avec Hunter lui revint en mémoire: la trouille. L'orgeuil faisant, la jeune femme s'efforça de ne pas bouger. Pas facile, mais elle pourrait peut-être y arriver. Dans quelques secondes, elle bougerait. Si elle arrivait à se soustraire de son emprise. Enfin... si elle en était capable. Parce qu'elle devait se l'avouer, le contact de Kaleb lui avait manqué. Maudite dépendance.

Est-ce qu'il tentait de la rassurer en lui disant qu'elle ne bousillerait pas tout? C'était bien essayé, mais Mackenzie savait de quoi elle était capable. Elle ficherait tout en l'air en faisant une connerie ou en étant trop surprotectrice. C'était son genre, tout le monde le savait. D'accord, il marquait un point en disant qu'il y avait eu une sorte de connexion entre Ayana et elle, mais ça ne voulait pas dire que ça fonctionnerait. La comprendre, c'était une chose. Elles n'avaient pas traversé les mêmes épreuves, mais la vie ne les avait pas épargnées pour autant. La question était de savoir si Mackenzie causerait plus de mal que de bien en faisant une telle proposition à Ayana. Kal semblait croire que non, mais il avait toujours eu une foi immense en elle... alors que Mac en était totalement dépourvue.

Et selon son ex qui tentait courageusement de perdre ce statut, c'était normal d'avoir la trouille. Ouais, ce n'était pas lui qui perdait le sommeil avec leurs conneries! Quatres fois! Quatre fois en moins de deux ans! Oh! Au début Mackenzie avait bien tenté de mettre ça sur le dos de l'alcool, mais Monsieur Birmingham n'aimait pas ça. Pas davantage qu'il n'avait apprécié qu'elle qualifie ça de «coup d'un soir». L'alcool n'était pas la seule chose en cause, il y avait autre chose derrière, elle ne se voilait pas la face. Ça ne voulait pas dire pour autant qu'elle était fière de ne pas pouvoir lui résister. Peut-être n'en seraient-ils pas là - lui à parler de mariage et elle à tout faire pour éviter le sujet - si elle avait su garder la tête froide et rester loin de lui.

– Je crois que tu n'es pas très objectif en ce qui me concerne. marmonna-t-elle en baissant le nez sur son thé, essayant de ne pas fixer leurs mains jointes. J'ai le don de tout gâcher. Hunter a tenu bon et pourtant je ne lui ai pas rendu les choses faciles. Et toi... j'ai tout gâché avec toi. Hors de question que je fasse la même chose avec la petite.

Il aurait beau dire, c'était la vérité.
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 811
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Sam 27 Jan - 10:50:56

Selon elle, il n’était pas objectif. Pas objectif. Il l’aimait, il l’aimait plus que tout, alors peut-être qu’elle avait raison et qu’il n’était pas objectif. Mais il en doutait, il en doutait vraiment. Là où il ne pouvait lui donner raison, c’était lorsqu’elle disait avoir tout bousillé avec lui, avec Hunter, mais lui, il s’était accroché. Il sentit un sentiment de culpabilité l’envahir. Hunter s’était accroché. C’était comme si elle lui disait que lui, il ne l’avait pas fait. Il l’avait laissé partir, l’avait laissé le quitter. En fait, il comprenait qu’elle avait raison. Il remonta doucement la main de la jeune femme et déposa un baiser sage sur le dessus de main. Il la relâcha doucement ensuite. Elle avait déjà supporté longtemps son contact, elle devait avoir envie de retirer sa main. Il se contait chanceux qu’elle n’est pas pris peur et qu’elle n’est pas tirée pour retirer sa main.

-Tu as raison, je ne suis pas objectif parce que je t’aime comme un fou.

Il haussa les épaules, il ne pouvait pas faire autrement. Il avait essayé de faire comme si elle ne manquait pas à sa vie, mais il avait lamentablement échoué. En même temps, avait-il vraiment voulu l’effacer de sa vie? Non. Jamais. Il avait l’impression qu’il lui manquait une partie de lui-même sans elle. Il eut un soupire avant de continuer.

-Ce que je sais, c’est que je suis responsable autant que toi de notre séparation. Donc j’ai gâché autant que toi notre relation. Arrête de croire que tu es la seule qui gâche tout.

Il secoua la tête.

-Hunter aussi à ses tords dans l’histoire, il le sait. La seule chose, c’est qu’il s’est accroché bien plus que moi. J’aurais dû faire exactement comme lui et m’accrocher autant que lui pour te garder.

C’était ce qu’il ressentait à ce moment. Hunter avait tout fait, n’avait jamais abandonné. Il aurait dû faire pareil, il aurait dû rester et être là pour elle, même si elle le repoussait. Il aurait dû persévérer. Bref, le temps n’était pas à savoir qui avait tord, qui avait raison, le fait était qu’Ayana avait besoin d’aide et que Mackenzie était la meilleure personne pour comprendre ce dont elle avait besoin.

-J’aimerais que tu regardes ce que tu as fait avec Amy. Mackenzie, ta sœur est une jeune femme remarquable, épanouie et ça Mac, c’est grâce à toi. Tu es la seule personne significative qui l’ait aidé à grandir. Tu es celle qui l’a aidé à devenir ce qu’elle ait aujourd’hui et tu l’as fait sans l’aide de personne.

Il prit une mèche des cheveux de la jeune femme entre ses doigts et tira doucement dessus.

-Tu n’es pas adoptée Mac, tu as fait d’Amy la jeune femme qu’elle est devenue. Tu as fait en sorte qu’elle ne vive pas la souffrance dont tu as souffert, la souffrance dont Hunter a été victime. Tu l’as aimé à un point tel, qu’elle a su comment aimer à son tour.

Il laissa filer la mèche de cheveux entre ses doigts avant de fixer son regard dans celui de la jeune femme.

-Et tu feras la même chose avec Ayana. Elle a besoin de quelqu’un comme toi. Besoin de quelqu’un qui va la faire sentir aimer et qui ne lui laissera pas l’impression d’attendre quelque chose en retour. Parce que c’est ce dont tu es capable Mackenzie.

Il eut un sourire.

-Désolé, mon don à moi c’est de parler sans arrêter jusqu’à étourdir ceux qui écoute.

C’était son tour de se sentir mal à l’aise. Il aurait dû se tourner la langue sept fois avant de parler. Il en avait beaucoup trop dire. Il avait envie de prendre son café pour cacher son malaise, mais il ne le fit pas.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1075
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie] Mar 13 Mar - 14:36:19

Oh Seigneur! Est-ce qu'elle était, encore une fois, allée se mettre les pieds dans les plats en parlant trop? Pourquoi n'avait-elle pas été assez maligne pour se mordre la langue, hein? Voilà que Kaleb confirmait ne pas être objectif en ce qui la concernait, mais que c'était parce qu'il l'aimait. Qu'elle n'était pas la seule responsable dans le fiasco de leur histoire... Non, vraiment, elle avait fait fort. Encore une fois. Pourquoi Mackenzie se sentait-elle toujours obligée de l'ouvrir quand Kaleb était dans le coin? Pourquoi ne pouvait-elle tout simplement pas se taire et garder ses idioties pour elle-même? Certes, elle avait compris tout ce qu'il disait, que ce soit au sujet d'Ayana, d'Amy ou encore d'Hunter, mais ce qu'elle retenait c'était le reste.

– On dirait que tu tiens vraiment à me faire perdre les pédales et à me faire craquer en disant des trucs comme ça... et le pire, c'est que ça pourrait marcher. souffla la jeune femme avant de prendre une gorgée de thé.

Mackenzie savait quelle image elle projetait. Celle d'une femme sûre d'elle et qui ne se laissait pas abattre, mais la réalité était toute autre. Elle n'avait aucune confiance en elle et encore moins chez les autres. La seule personne en qui elle avait totalement confiance, c'était sa soeur. Hunter aussi, mais elle avait mis du temps à la lui accorder. Quant à Kaleb, il était dans une catégorie à part. Pour avoir confiance en lui, elle avait confiance en lui. Totalement. En ce qui les concernait, le problème n'était pas du côté de Kal, mais bien d'elle, Mac en avait conscience. Peut-être que finalement, Hunter avait raison de dire qu'elle avait la trouille. Peut-être qu'à force de focaliser sur sa peur, elle en venait qu'à passer à côté de quelque chose de bien.

En ce qui concernait Ayana, il était clair qu'il fallait qu'elle continue à réfléchir à la question. Kaleb était certain qu'elle ne gâcherait pas tout, mais Mackenzie n'avait pas confiance en elle. C'était touchant de voir comment Kal la voyait, mais ce qu'il voyait lui donnait la trouille. Mackenzie n'eut pas le temps de réfléchir plus longuement à la question, car le téléphone qu'elle avait posé devant elle sur la table se mis à vibrer... tout comme le téléphone de Kaleb se mettait à sonner. Ça ne voulait dire qu'une chose: Jack avait encore fait des siennes et un corps venait d'être découvert... et dans quelques heures, deux ou trois jours grand maximum, Mac recevrait un colis un poste avec les reins de leur victime.

– Il a encore frappé.

Elle se leva brusquement, attrapa thé et muffin avant de se diriger à grandes enjambées vers la porte du café, Kaleb sur les talons.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Sweetness for sweethearts [Mackenzie]

Revenir en haut Aller en bas
Sweetness for sweethearts [Mackenzie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mackenzie Browning
» Mackenzie A. Warner => Revenge is so sweet...
» Mackenzie Foy ~ Vìktoria Andreff-Carter
» Rendez-vous inattendu - William et Mackenzie...
» (f) MACKENZIE FOY -Christaëlle M. Blackstone - PRISE
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Houston :: Downtown Houston :: Riley's Sweets

-