Boutique

Pour avoir accès à la boutique,
clique sur le panier!

Bon shopping!






 

Partagez | .
 

 #721: Party night [Ayana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar


■ En ville depuis le : 10/08/2016
■ Messages : 37
■ J'ai : 22 ans
■ Boulot/Études : Pâtissier et artiste

■ Célébrité : Samuel Larsen
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Inconnu
■ © Photo identité : Inconne

■ Multicomptes : nope
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Zackary Blackstone

Message(#) Sujet: #721: Party night [Ayana] Dim 13 Nov - 17:48:46

    Dire que j’étais stressé était un euphémisme, pourtant, je n’avais pas à l’être, ce n’était qu’une soirée pyjama avec mon amie Ayana. Ce qui m’angoissait n’était pas la soirée même, en fait, c’était plus la présence de Mackenzie qui me mettait mal à l’aise. Elle avait le droit d’y être bien entendu, c’était son appartement. Mais j’avais la sensation d’être mis en examen alors que je n’avais rien à me reprocher. Mais je me prêtais au jeu, il le fallait. Si je voulais qu’elle me fasse confiance un jour, je devais me montrer honnête et me plier à ses conditions pour les soirées passées avec mon amie. Je crois qu’elle avait encore de la difficulté à accepter qu’un jeune homme puisse avoir une relation d’amitié avec une adolescente de quinze ans sans arrière pensée. Bref, je mettais préparé, avait enfilé mon plus beau pyjama, bon … beau, c’était bien vite dit, mais il était propre, presque neuf, et avait une apparence correcte. Il s’agissait d’un pantalon avec des motifs à carreau, le fond était bleu marin, les carreaux plusieurs nuances de bleu, le haut était un t-shirt assorti au bleu du pantalon. C’était tout à fait acceptable selon moi, en espérant que Mackenzie aurait la même idée. Je lui avais préparé un gâteau. Pour elle seule, bah quoi, elle mangeait elle aussi. Ayana m’avait dit qu’elle adorait le chocolat et les fraises, je lui avais donc préparé un petit gâteau au chocolat au lait avec mousse aux fraises un glaçage au chocolat noir sucré avec des fraises trempés dans le chocolat et nappé d’un coulis de chocolat blanc. J’espérais qu’elle aimerait. Elle avait semblé surprise, avait pris la pâtisserie et avait disparu dans sa chambre. Du moins, selon ce qu’elle avait dit, je ne l’avais pas suivi pour vérifier non plus.

    Je regardai Ayana, elle avait enfilé un pyjama tout neuf elle aussi. Le vêtement lui allait bien. Je lui tendis une boîte, avec son odorat surdéveloppé, elle avait vite compris ce que je lui avais apporté. Elle n’avait pas à être jalouse du gâteau de Mac, j’avais fait tout un assortiment de pâtisseries pour elle. Selon ce que j’avais compris, les métamorphes avaient plusieurs choses incommodantes à l’approche de la pleine lune. Saute d’humeur, agressivité accrue, mal dans leur peau. Je ne sais pas, j’ai décidé de voir la pleine lune comme un cycle féminin. L’image était idiote sans doute, je ne sais pas à quoi j’ai pensé. Tant pis. Elle semblait contente d’avoir du sucre à se mettre sous la dent c’était tout ce qui comptait et je n’allais surtout, surtout pas lui dire ce qui m’avait donné l’idée de lui apporter tout ceci. En même temps, j’avais pensé que de lui faire goûter plusieurs de nos produits offerts à la pâtisserie était une bonne idée. Elle serait capable de me dire ce qu’elle aimait, ce qu’elle n’aimait pas aussi. Je pourrais faire des ajustements selon ses commentaires. Oui, c’était mieux d’évoquer cette idée que la première. J’avais apporté quelques films, je lui avais dit que si nous ne trouvions pas, nous pourrions nous habiller pour aller en choisir d’autres au club vidéo. J’avais pris ce qu’il y avait le moins de chance d’être violent. J’ouvrai mon sac pour lui montrer ce qu’il cachait. Je n’avais pas des tonnes de films, mais j’en avais quelqu’un quand même. Je regardai l’adolescente. C’était une première pour elle, la première fois qu’elle faisait ce genre de chose. Au début, je m’étais dit que d’invité Mac et sa sœur serait bien, mais Ayana m’avait fait comprendre qu’elle désirait avoir moins de gens autour, vu les sautes d’humeur. Elle aimait beaucoup Mac, semblait apprécié Amy même si elle ne l’avait pas vu souvent, mais elle désirait passer la soirée avec lui. Il avait compris ce sentiment.

    -Alors voilà, je te laisse le choix du film. Si tu ne trouves rien qui t’intéresse, on ira voir au club vidéo.

__________________________________



Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 27/06/2015
■ Messages : 174
■ J'ai : 18 ans
■ Boulot/Études : Étudiante et femme d'entretien au garage de Hunter

■ Célébrité : Maisie William
■ © Avatar : Athena
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Ayana Masson

Message(#) Sujet: Re: #721: Party night [Ayana] Sam 19 Nov - 11:11:07

Je me sentais fébrile, pour la première fois dans ma vie, j’allais vivre un vrai pyjama party. Pas celui où des petites filles te mettent dans un coin pour rire de toi qui n’a rien et qui vit dans une famille qui n’est pas la tienne. Non, un vrai avec un ami véritable qui, selon ce qu’il m’avait dit, avait préparé plein de sucrerie et des films, que je n’avais jamais vu. J’avais commencé des cours avec un précepteur, ma lecture s’améliorait, mon vocabulaire aussi, mais les activités récréatives n’étaient pas très grande ou finissait en bain de sang comme la fête foraine. Zackary était arrivé avec une surprise pour Mac, cette dernière l’avait apprécié, je le savais. Elle n’était pas très démonstrative mais j’avais appris à reconnaître ses signes depuis que je vivais ici. Il faut dire que j’étais une bonne observatrice de nature. Possiblement ma nature de chat, je ne sais pas. Parlant de cette fichue nature, j’avais l’humeur en dents de scie ces temps-ci, la pleine lune approchait. Mackenzie et Hunter avait décidé que je passerais le week-end de la pleine lune chez Hunter. Ce serait étrange d’être avec d’autre gens comme moi pour la première fois. Je ne serais pas seule à errer dans les rues, j’irais courir dans une pleine avec un tigre et une panthère, peut-être d’autre, on ne savait pas encore. Willow disait que de la protection supplémentaire ne serait pas de refus. Hunter était la cible d’un métamorphe qui n’aimait pas les mordus.

Bref, la panthère voulait protéger son amoureux, qui n’était pas vraiment son amoureux et en tout cas c’est compliqué. En effet, leur histoire était compliquée et je me demandais pourquoi ils étaient ainsi. Ils s’aimaient s’était plus qu’évident pour tout le monde. Même chose pour Mackenzie et son vampire, mais elle ne voulait pas le voir. Je soupirai malgré moi en pensant à tout ceci. La tête ne m’arrêtait pas ces derniers temps. Zackary dû croire que le soupir lui était adressé, il indiqua que si je ne trouvais pas de film qui m’intéressait nous irions en choisir un autre au club vidéo. Je secouai la tête.

-Non, je suis sur que je vais trouver. Je ne veux pas me changer pour sortir.

Je ne l’aurais pas dit tout haut, mais j’étais bien dans ce pyjama. Mackenzie l’avait choisi pour moi, il était doux, tout mou et très confortable. Le seul vêtement qui ne me donnait pas envie de m’arracher la peau du corps en ce temps d’approche de ma lune. Bon, son seul défaut, il était rose. Mais tant pis. Elle l’avait choisi pour moi et je n’irais pas faire de chichi avec la couleur. C’était elle qui avait payé en plus. Il fallait vraiment que je me trouve un petit boulot pour aider, pour pouvoir acheter mes propres choses aussi. Elle n’avait pas à dépenser tout cet argent pour moi. Elle le gagnait en faisant un boulot ingrat et dangereux, elle n’avait pas à faire ça. Elle payait pour le précepteur aussi. Je me doutais bien que ce devais être cher de le faire venir à la maison pour m’apprendre. Je m’appliquais au mieux pour apprendre et ne rien oublier de ce qu’il me disait. C’était difficile, mais j’allais y arriver, je ferais en sorte qu’elle ne dépense pas pour moi sans résultat. Je regardai dans le sac de Zackary, l’odeur alléchante de ses pâtisseries me déconcentrait dans ma recherche. J’avais posé la boîte qu’il m’avait donnée sur la table. Je finis par délaisser le sac et ouvrir la boîte. Il y en avait des tas, et l’odeur, beaucoup plus forte en ayant la boîte ouverte, me mis l’eau à la bouche. Je pris la première sur le dessus, l’humais avant de croquer dedans. J’eus l’impression de sentir fondre la pâtisserie sur ma langue. C’était sucré, c’était bon et étrangement réconfortant. Je terminais de déguster cette merveille avant de refermer la boîte et d’aller vers mon ami en me léchant les doigts.

-Maintenant, tu vas devoir choisir le film, j’ai les doigts tout collants.

J’avais besoin de me laver les mains, je me rendis à l’évier et ouvrit l’eau. Je l’entendis fouiller dans le sac pour trouver un film à écouter pendant que je me lavais les mains. Je réalisai à ce moment, j’avais faillit le perdre dans cette fichue fête foraine. Cette balle, elle aurait pu le tuer si elle avait été tirée juste un peu plus à gauche. Elle lui avait touché la joue, il avait saigné. Je ne sais pas pourquoi cette image me revenait en tête. Je me souvenais aussi de la panique qui m’avait envahi en voyant le sang sur sa joue. Il avait encore cette fine ligne, trace qu’avait laissée la balle, sur sa joue. Je fermais l’eau avant de me diriger vers lui, je devais avoir fait vite car il eut l’air surpris. Je l’enlaçai et le serrai très fort.

-Je suis désolée, je ne sais pas pourquoi, je me suis mise à penser à l’autre soir à la fête. Je …

Je sanglotais comme un bébé. Voilà ce que j’étais en train de faire. Merde, je détestais vraiment l’approche de la pleine lune. J’étais de bonne humeur dix secondes plus tôt dégustant une pâtisserie et maintenant, j’étais en train de chialer ma vie sur le torse de mon ami. Je sentais tellement stupide.
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 10/08/2016
■ Messages : 37
■ J'ai : 22 ans
■ Boulot/Études : Pâtissier et artiste

■ Célébrité : Samuel Larsen
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Inconnu
■ © Photo identité : Inconne

■ Multicomptes : nope
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Zackary Blackstone

Message(#) Sujet: Re: #721: Party night [Ayana] Sam 19 Nov - 20:00:49

    Le rose lui allait à merveille. On m’avait dit que les métamorphes près de la pleine lune changeaient d’humeur, mais j’avoue que je fus tout de même surpris de la voir passé de la joie à la gourmandise à la rivière de larmes en moins de cinq minutes. Une montagne russe, on m’avait prévenu et pourtant je n’y étais pas préparé tant que ça. Elle me serait contre elle, je sentais ses larmes mouillées le devant de mon t-shirt, je ne pouvais pas l’arrêter de pleurer. Elle m’indiqua qu’elle avait repensé à la soirée de la fête foraine, cette fête où ils avaient bien faillit tous y passer. Elle me serra, trop fort. Elle ne s’en rendait pas compte bien sur, elle ne connaissait pas sa force réelle. J’avais le souffle coupé. Je caressai ses cheveux pour l’apaiser.

    -Ayana, ma puce. Il faut que tu relâche un peu, je ne peux plus respirer.

    Je l’avais dit doucement, je ne voulais pas l’effrayer. Elle s’exécuta immédiatement et recula, je la rattrapai. Je ne voulais pas qu’elle pense que je la rejetais, ce n’était pas le cas du tout. Je la serrai contre moi.

    -Je suis vivant, toi aussi. C’est tout ce qui compte maintenant d’accord? C’était terrifiant, bien plus que toutes ses nuits que nous avons passés dehors à ne pas savoir ce qui allait arriver. Mais nous sommes là, en sécurité.

    Je déposai un baiser sur le dessus de sa tête et la gardai contre moi un moment encore. Elle avait besoin d’être rassuré, du moins, c’était ce que je ressentais. Lorsque je sentis qu’elle s’était calmée, je lui fis relevé le menton et lui fit un sourire. Je repris le sac et en sortie une comédie. Oui, c’était le meilleur choix pour ce soir. Grow up, une comédie simple qui ne demandait pas de réfléchir. C’était parfait comme ça. Je l’entraînai vers le salon, l’installai confortablement sur le canapé de Mac avec une doudou que je trouvai sur le bras du même canapé. Ensuite, j’installai le film et retournai à la cuisine pour prendre la boîte de pâtisserie. Je la lui donnai et m’installai près d’elle. Elle semblait d’humeur morose, alors je m’approchai et l’entourai de mon bras pour la réconforter. J’espère que ce serait le cas, que je pouvais lui apporter une aide quelconque pour qu’elle se sente mieux. Le film débuta et je concentrai mon attention sur les débilités d’Adam Sandler et ses amis. J’espérais qu’elle apprécierait le film.

__________________________________



Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: #721: Party night [Ayana]

Revenir en haut Aller en bas
#721: Party night [Ayana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tonight is party night !
» Halloween party! [PV gens inscrit ]
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Terrain de Jeux :: Archives des RP

-