Boutique

Pour avoir accès à la boutique,
clique sur le panier!

Bon shopping!






 

Partagez | .
 

 #811: Good morning Princess [Willow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar
■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 271
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Mécanicien

■ Célébrité : Norman Reedus
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Hunter Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: #811: Good morning Princess [Willow] Lun 7 Nov - 19:48:03

La première chose qu’il pensa avant d’ouvrir les yeux fût « J’espère que je n’ai pas rêvé ». Il ouvrit les yeux après avoir eu cette pensée et remarqua tout de suite que le plafonnier au dessus de sa tête n’était pas celui de sa chambre à coucher. Il sentit aussi un corps chaud près de lui et l’odeur de la jeune femme lui confirma qu’il n’avait bel et bien pas rêvé. Il s’étira doucement, sans trop bouger, sans faire de bruit pour ne pas la réveiller. La nuit avait été plutôt … mouvementée. Cette fois l’alcool n’était pas en jeu, il n’avait pas eu à se briser le dos sur le canapé et surtout, il avait eu une « invitation » en règle. Il n’était pas celui qui avait initié. C’était bien, elle ne pouvait pas dire qu’il avait insisté ou qu’elle ne l’avait pas voulu, ne pouvait pas dire non plus que l’alcool lui avait fait perdre la tête. Aucune raison. Bon, d’accord, elle ne disait pas non plus qu’ils étaient ensembles, mais quand même. Le fait d’avoir passé cette nuit avec elle était quand même un pas en avant dans leur relation. Ils n’étaient plus simplement « ami », ils étaient un peu plus. Elle avait été clair, elle n’était pas prête pour être en couple. Il pouvait attendre pour cette partie, le genre de pas comme celui de la veille lui donnait l’espoir. Espoir qu’il ne resterait pas dans la case « ami » toute sa vie. Il se tourna sur le côté pour pouvoir l’observer. Il n’y avait pas à dire, sa belle princesse méritait bien son surnom. Elle était aussi belle que les princesses des contes de fée. Au début, il l’avait surnommé ainsi parce qu’elle détestait ça, maintenant, c’était devenu un surnom presque affectueux. Du moins, pour lui. Il eut un petit sourire, il avait l’impression qu’elle était réveillée mais qu’elle n’osait pas ouvrir les yeux. Il déposa un baiser sur son épaule.

-Tu peux ouvrir les yeux, je ne te croquerai pas pour déjeuner … à moins bien sur que ce soit ce que tu désires.

Il se souvenait du malaise qu’elle avait éprouvé après s’être réveillé chez lui. Bien sur, la situation n’était pas la même, mais la connaissant, il s’attendait à ce qu’elle ait des regrets. Il espérait que non, mais il sentait déjà qu’elle n’était pas à l’aise en ce moment et elle n’avait même pas ouvert les yeux. La seule façon de faire passer l’inconfort était de le nommé et d’en discuter. Il ne savait pas si elle serait d’accord à ce sujet non plus, mais tant pis. Il avait quand initié le dialogue en indiquant clairement qu’il ne tenterait rien si elle n’en avait pas envie. Il n’était pas du genre à forcer les choses. Il allait attendre de voir comment elle se sentait et voir ce qu’elle avait à dire. Qui sait, peut-être qu’il se trompait complètement et qu’elle prenait simplement le temps de se réveiller. Il n’était pas le meilleur en relation humaine, donc il pouvait clairement se tromper sur ce qu’il pensait que la jeune femme ressentait à ce moment-ci. Ne restait plus qu’à attendre.
Revenir en haut Aller en bas




http://dontfeartheripper.forum-canada.com/t367-willow-things-change-and-friends-leave-life-doesn-t-stop-for-anybody#5865
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 211
■ J'ai : 30 ans
■ Boulot/Études : vétérinaire

■ Célébrité : Jenna Dewan-Tatum
■ © Avatar : hershelves
■ © Signature : Moi!
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Willow Ainsworth


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: #811: Good morning Princess [Willow] Mar 8 Nov - 20:56:04

Willow n'était pas une personne du matin. Ne l'avait jamais été et ne le serait bien jamais, pour son plus grand malheur. C'était pour cette raison-là qu'elle n'avait pas compris quelle était l'odeur qui lui était monté au nez dès qu'elle s'était réveillée, avant même qu'elle n'ouvre les yeux. Ce n'était que lorsque Hunter avait bougé dans le lit, à côté d'elle, qu'elle avait compris, qu'elle s'était rappelée de la nuit qu'ils avaient passée ensembles. Dans le plus simple appareil à faire la bête à 2 dos. A trois reprises. Avec beaucoup de variantes et une bonne dose d'imagination. Avait-elle des regrets? Non. C'était elle qui l'avait entraîné jusqu'à la mezzanine et ensuite jusqu'à son lit. Hunter ne l'avait nullement forcée, il ne s'était pas imposé. Avait-elle tout gâché en agissant comme elle l'avait fait? Elle qui avait pris le temps de lui expliquer, quelques semaines plus tôt, qu'elle n'était pas prête pour s'engager avec qui que ce soit, voilà qu'elle l'invitait dans son lit? Oh, la nuit avait été mouvementée. Et mémorable. Aucun regret à avoir là-dessus. Mais est-ce que ça valait vraiment le coup de tout chambouler comme ça pour une histoire de sexe? Elle qui s'efforçait de garder ses distances avec Hunter parce qu'elle savait qu'il serait trop facile de craquer pour son charme un peu brut. Venait-elle de torpiller toutes ses chances de ne demeurer qu'amie avec lui? Sans aucun doute. Comment avait-elle pu être aussi conne? Son cerveau s'était soudainement liquéfié et l'avait fait se conduire en parfaite idiote. Et Willow ne pouvait pas mettre ça sur le dos de la pleine lune et des effets qu'elle pouvait avoir sur la libido. Elle n'en était quand même pas à sa première pleine lune et c'était pourtant la première fois qu'elle faisait une telle bêtise. Et ç'aurait forcément des conséquences dans un futur plus ou moins rapproché. Pourquoi n'avait-elle pas été en mesure de penser à tout ça avant de l'entraîner dans son lit?

La jeune femme hésitait sur l'attitude à adopter. Devait-elle faire semblant de dormir et espérer qu'Hunter allait partir de lui-même? Devait-elle se lever et enfiler son peignoir en faisant comme si c'était parfaitement dans ses habitudes de se réveiller après avoir passé une partie de la nuit à s'envoyer en l'air et que ça n'avait rien de particulier? Devait-elle lui faire comprendre qu'il valait mieux qu'ils en restent là? C'était ce qui lui semblait le plus simple, mais Will se connaissait. Dès qu'elle ouvrirait la bouche pour parler, ça sortirait de travers et ça finirait par une discussion pénible. Willow sursauta quand Hunter posa un baiser sur son épaule et lui dit qu'il n'allait pas la croquer à moins que ça ne soit ce qu'elle désirait. Tentant, mais loin d'être une bonne idée. Cette nuit passée ensembles risquait de tout gâcher, elle en avait bien peur. Lentement, Will se retourna pour lui faire face en veillant à bien serrer le draps contre elle. Un peu ridicule puisqu'il avait eu le loisir de la voir sous toutes ses coutures, mais c'était plus fort qu'elle.

- C'est très tentant, je ne le cache pas. commença-t-elle lentement avant de pousser un long soupir et de plonger son regard dans celui d'Hunter. Mais je crois que c'est une mauvaise idée.

__________________________________

I'm not a princess, this ain't a fairy tale
I'm not the one you'll sweep off her feet,
Lead her up the stairwell
This ain't Hollywood, this is a small town,
I was a dreamer before you went and let me down
Now it's too late for you
And your white horse, to come around
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 271
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Mécanicien

■ Célébrité : Norman Reedus
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Hunter Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: #811: Good morning Princess [Willow] Mar 8 Nov - 21:14:44

Elle n’eut pas besoin d’ouvrir la bouche pour qu’il sache exactement ce qu’elle allait dire. Merci, mais non merci. C’est ce qu’elle exprima quoi que dans d’autres mots. Restait que la pensée était la même. Elle avait apprécié la nuit passée, mais elle n’irait pas plus loin pour autant. Il hocha la tête, lui offrant un demi-sourire avant de se débarrasser des couvertures. Elle s’était cachée comme une femme gênée, elle se sentait gênée de se montrer nue devant lui. C’était probablement le pire dans l’histoire. Après tout, en tant que métamorphe, ils se retrouvaient nus dès qu’ils se transformaient, ils avaient l’habitude. Qu’elle ne se sente pas à l’aise avec lui dans sa nudité l’ennuyait plus que ce n’aurait dû. Il ramassa son caleçon et l’enfila avant de se lever pour prendre son jeans et l’enfila ensuite. Il se retourna vers le lit et regarda la jeune femme. Il s’approcha lentement d’elle et déposa un baiser sur son front.

-C’était vraiment génial la nuit passée Princesse, mais ne te prend pas la tête. Je sais que tu ne veux pas d’engagement et je ne prends pas ce qui s’est passé pour un signe quelconque de quoi que ce soit.

Il haussa les épaules.

-Tu en avais envie, j’en avais envie, nous sommes deux adultes. Rien ne nous oblige l’un à l’autre pour autant.

D’accord, sa bouche ne disait pas totalement la vérité. Mais il sentait que s’il ne disait pas un truc dans le genre, elle se sentirait obligé de se justifier et il n’en avait pas envie. N’avait pas envie de réentendre le « Ce n’est pas toi, c’est moi ». Elle avait beau être sincère, ça sonnait faux dans ses oreilles. Il n’avait jamais autant désiré quelqu’un qu’elle. C’était difficile pour l’égo de se voir admettre dans son lit pour s’en voir sortir du regard le matin. Mais tant pis, si c’était tout ce qu’elle pouvait lui donner, il le prenait. Ce serait selon ses règles à elle, il s’en fichait. Il se rendit au coin de la chambre et pris son t-shirt.

-Si l’envie te reprend, ne te gêne pas. Des nuits comme celle-là, quand tu veux.

Bah quoi, il n’allait quand même pas lui fermer la porte non plus. Il voulait qu’elle comprenne qu’il ne s’attendait pas à ce qu’elle accepte d’être en couple avec lui, mais que si l’envie lui reprenait d’une partie de plaisir avec lui, il était ouvert à recommencer. Il la regarda du coin de l’œil, un demi-sourire flottant toujours sur ses lèvres.

-Si tu as faim, je t’invite à déjeuner avant notre tour de garde pour Amy.

Ils étaient encore en binôme pour la surveillance de ses sœurs. C’était ridicule selon lui, mais il semblait qu’il n’avait pas voix au chapitre pour cette décision. Il était capable de voir à la sécurité de ses sœurs par lui-même, il n’avait besoin de personne pour ceci, mais seulement parce qu’un connard semblait lui en vouloir plus que les autres, Willow était obligé de l’accompagner à chaque tour de garde sur l’une ou l’autre de ses sœurs. Il devait avouer que c’était plus facile avec Amy, qui ne lui faisait pas la tête elle au moins.
Revenir en haut Aller en bas




http://dontfeartheripper.forum-canada.com/t367-willow-things-change-and-friends-leave-life-doesn-t-stop-for-anybody#5865
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 211
■ J'ai : 30 ans
■ Boulot/Études : vétérinaire

■ Célébrité : Jenna Dewan-Tatum
■ © Avatar : hershelves
■ © Signature : Moi!
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Willow Ainsworth


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: #811: Good morning Princess [Willow] Mer 9 Nov - 19:55:24

Plus Hunter parlait et faisait comme s'il n'y avait pas de problème et qu'elle ne l'avait pas blessé, plus Willow se sentait coupable. Comme une moins que rien. Eh merde! Ce qu'elle redoutait était entrain de se produire. Elle avait souhaité qu'il parte, parce que ça serait plus facile à gérer, mais le voir s'habiller et s'apprêter à partir lui faisait de la peine. Et faisait en sorte que Willow se rende compte qu'au final, ce n'était pas ça qu'elle voulait.

- Ne... Ne pars pas! Je suis désolée, Hunter. Je... je ne suis pas très douée dans ces choses-là et ça me met un peu mal à l'aise. murmura-t-elle en baissant les yeux, honteuse. Je ne ramène pas d'homme ici pour la nuit parce que c'est plus facile de me tirer quand ils dorment.

Elle ne voulait pas qu'il pense que c'était dans ses habitudes que de coucher avec des types qu'elle ne connaissait pas, mais à quoi bon. Ça lui était déjà arrivé, mais pas très souvent. A vrai dire, elle pouvait compter sur les doigts d'une main le nombre de fois où ç'a s'était produit. Parce que comme tout le monde, ça lui arrivait d'avoir des envies et les jouets, ce n'était pas trop sa tasse de thé. Alors oui, il lui arrivait parfois de se ramasser un type dans un bar pour quelques heures de plaisir. Mais jamais elle ne les ramenait chez elle. Jamais. A ce titre, Hunter était une première. Et pourquoi l'avait-elle ramené chez elle alors que ce n'était pas dans ses habitudes? Elle l'ignorait et ignorer ses motivations était encore plus effrayant que de devoir faire face à Hunter maintenant qu'elle s'était comportée comme la dernière des idiotes.

Willow était consciente qu'elle lui devait des explications sur son comportement. Peut-être qu'une fois qu'elle se serait expliquée, il comprendrait pourquoi elle le repoussait autant. Devoir raconter cette histoire ne l'enchantait pas, elle aurait préféré garder tout ça enfouit, mais si elle voulait qu'il comprenne pourquoi elle agissait de la sorte, il lui faudrait savoir par quoi elle était passée. Sa vie n'était pas la plus pathétique, mais cette histoire lui avait quand même fait mal et c'était pour ça qu'elle s'était jurée de ne jamais plus laisser un homme prendre autant de place dans sa vie. Et aussi qu'elle était parfaitement consciente que si elle baissait la garde, Hunter pourrait aisément la faire craquer. Et la faire souffrir.

- Si je te tiens à distance, c'est pour m'éviter de souffrir. commença-t-elle tout en se levant brusquement pour ensuite attraper son peignoir qui était tombé sur le sol pour l'enfiler. Pour faire court, j'ai été fiancée l'espace d'une soirée et quand j'ai révélé ma véritable nature à mon fiancé, il m'a traitée de monstre. J'ai dû faire appel à Raffael pour qu'il modifie sa mémoire. J'ai eu le coeur brisé et je me suis jurée que ça ne m'arriverait plus.

Voilà, c'était dit. Allait-il comprendre ce qu'elle ne disait pas? A savoir qu'elle pourrait tomber amoureuse de lui si elle baissait la garde? Et que ça lui faisait terriblement peur de souffrir à nouveau? Parce que Willow savait que lui, elle l'aurait dans la peau longtemps si elle se laissait aller à peut-être risquer de l'aimer.

- Je... je ne suis pas très douée dans une cuisine, mais mes oeufs brouillés sont comestibles. murmura-t-elle en baissant à nouveau les yeux. Enfin... si tu veux rester et prendre le petit déjeuner avec moi, bien-sûr.

__________________________________

I'm not a princess, this ain't a fairy tale
I'm not the one you'll sweep off her feet,
Lead her up the stairwell
This ain't Hollywood, this is a small town,
I was a dreamer before you went and let me down
Now it's too late for you
And your white horse, to come around
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 271
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Mécanicien

■ Célébrité : Norman Reedus
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Hunter Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: #811: Good morning Princess [Willow] Dim 13 Nov - 14:28:18

-Tu sais déjà que ça ne fonctionne pas avec moi. Se tirer en plein nuit je veux dire, j’ai l’oreille fine.

Il avait répondu sérieusement, il comprenait son besoin de quitter, de partir sans laisser la chance à l’autre de comprendre pourquoi elle était partie. Elle lui avait dit qu’elle ne voulait pas d’une relation, mais il aurait quand même cru que les choses auraient été légèrement différentes entre eux. Il s’était trompé tant pis. Du moins, c’était ce qu’il avait cru jusqu’à ce qu’elle lui demande de ne pas partir. Il voyait bien qu’elle était mal à l’aise, mais c’était lui. En quoi pouvait-elle être mal à l’aise? Ils se chamaillaient tout le temps, elle avait été clair avec lui, il n’allait pas la demander en mariage. Alors qu’est-ce qu’il avait fait pour qu’elle soit aussi troublée? Il se recula pour lui laisser de l’espace lorsqu’elle se leva du lit en disant que le tenir à distance était pour l’éviter de souffrir, elle.

Elle lui raconta, tout en enfilant son peignoir, que son fiancé l’avait laissé après avoir su qu’elle était métamorphe et qu’elle avait dû faire appel à Raffael pour effacer la mémoire de ce dernier. Il eut un soupire, d’accord. Il comprenait ce qu’elle voulait dire et le schéma qu’elle ne voulait pas revivre. Elle s’était juré de ne plus avoir le cœur brisé. Il eut un petit sourire en coin, un sourire triste sans aucune joie. Elle lui offrit ensuite de rester pour prendre le petit déjeuner. Elle était à ce point bouleversée qu’elle ne semblait pas avoir compris qu’il l’avait invité à déjeuner juste avant de lui dire de rester. Manger ici, manger au resto, ils étaient mieux de rester ici, ils avaient sans doute des choses dont ils avaient besoin de discuter.

-Va pour les œufs brouillés.

Il suivit la jeune femme dans la cuisine, tentant de mettre ses idées en places. Que pouvait-il bien lui dire? Qu’il ne lui briserait jamais le cœur? Il ne pouvait pas lui faire cette promesse. Non pas parce qu’il croyait lui briser le cœur un jour, mais il ne connaissait pas l’avenir, il finirait peut-être par la blesser sans le désirer, comme il l’avait fait avec Mackenzie lorsqu’elle était enfant. Une fois arrivée à destination. Il s’installa, adosser au comptoir et regarda la jeune femme s’activer.

-Je ne peux pas faire de promesse. J’en ai déjà fait une à ma sœur et du à ma morsure du tigre, je n’ai pas pu la tenir. Je sais donc, que dans la vie, malgré toutes tes bonnes intentions, certaines choses imprévues peuvent arriver et faire en sorte que l’on ne puisse tenir notre parole.

Il s’approcha de la jeune femme doucement et interrompit la petite danse de préparation qu’elle s’imposait, probablement pour ne pas avoir à lui faire face.

-Ce que je sais, c’est que je ne te briserai jamais le cœur intentionnellement et je sais aussi que l’on peut se briser le cœur soi-même, donc que tu ne peux pas plus tenir ta propre promesse. Je le sais, car je me suis brisé le cœur à fuir mes sœurs le temps de contrôler ma bête. Ça été dure, mais je m’en suis sortie. Aujourd’hui, j’ai une relation chaotique avec Mackenzie, c’est souffrant, mais je ne voudrais pas qu’elle me sorte de sa vie pour autant, je souffrirai encore plus.

Il repoussa les cheveux de la jeune femme derrière son oreille, il aimait voir son visage.

-Est-ce que tu comprends ce que j’essaie de te dire Princesse?

Il avait utilisé le terme « princesse » comme un surnom affectueux cette fois, pas comme une ironie.

-Tu as été clair avec moi, tu ne veux pas d’une relation. C’est d’accord. Mais ne me repousse pas pour autant. Je ne vais pas te demander en mariage parce que tu m’as invité ici et que nous avons passé la nuit ensemble Willow. Si tu veux plus, je serai toujours là, mais si tu ne veux que ceci, je m’en contenterai car tout ce que tu me donnes, je le prends.

C’était loin d’être clair selon lui, il voulait seulement dire qu’il voulait tout d’elle, alors peu importe ce qu’elle désirait lui offrir, il le prenait, ne serait que d’avoir la place d’amant occasionnel. Si c’était ce qu’elle avait à donner, il le prenait avec plaisir.

-Et ton autre là… c’était un sale con. Amy n’a pas bronché lorsque Raffael lui a dit qu’il était vampire. Elle l’aimait, peu importe que pour survivre ils doivent boire du sang. Lorsqu’on aime, on accepte l’autre comme il est, entièrement.

Là-dessus, il était entièrement d’accord avec l’idée de sa petite sœur. Mackenzie aussi était comme ça. On devait l’aimer elle, comme elle était. Elle avait grandi avec de grande blessure, ces dernières avaient laissées des traces indélébiles. Malheureusement, certaines de ses traces lui incombaient à lui, mais il aimait sa sœur, avec toutes ses facettes, tout comme il aimait Willow, avec toutes ses facettes à elle. En y repensant, il devait être un peu masochiste. Il aimait les femmes compliquées de sa vie plus que tout, quitte à en souffrir.
Revenir en haut Aller en bas




http://dontfeartheripper.forum-canada.com/t367-willow-things-change-and-friends-leave-life-doesn-t-stop-for-anybody#5865
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 211
■ J'ai : 30 ans
■ Boulot/Études : vétérinaire

■ Célébrité : Jenna Dewan-Tatum
■ © Avatar : hershelves
■ © Signature : Moi!
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Willow Ainsworth


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: #811: Good morning Princess [Willow] Sam 19 Nov - 21:37:31

Willow s'était dirigée vers la cuisine, Hunter sur les talons. Au moins, il avait accepté de rester et de prendre le petit déjeuner avec elle. C'était déjà un bon point. Alors la jeune femme s'activa et farfouilla dans son réfrigérateur pour sortir les oeufs, le lait, la crème, le fromage et le jambon. Elle n'était peut-être pas une cuisinière très douée, mais Hunter ne partirait pas de chez elle le ventre vide. Après avoir cassé les oeufs dans un bol et les avoir battus, assaisonnés, ajouté la crème, le lait et le fromage, Will sortit une poêle et la mis sur le feu pour y faire fondre un peu de beurre le temps qu'elle s'attaque ensuite au jambon. Une fois que tout serait mélangé, elle n'aurait plus qu'à tout faire cuire. Elle avait peut-être vu grand en cassant 6 oeufs, mais comme elle ne savait pas si Hunter avait un appétit d'ogre ou d'oiseau... Et puis, ils s'était bien dépensés durant la nuit, alors il devait être affamé lui aussi.

D'accord. Quand Hunter se décidait à parler, il le faisait vraiment. Depuis quelques temps, quand il avait quelque chose à lui dire, il ne passait pas par quatre chemins et il parlait à coeur ouvert. C'était très déconcertant quand on songe qu'avant, il la charriait presque toujours. Le Princesse aussi était différent désormais. Avant, c'était pour l'embêter, maintenant ça sonnait presque... affectueux. Pire, Willow en venait à apprécier ce petit sobriquet alors qu'il lui sortait par les yeux tellement elle le détestait. Quant à savoir comment réagir face à toute cette franchise, c'était une autre paire de manches. Elle se serait attendue à ce qu'il lui fasse les promesses habituelles, du genre qu'elle s'en faisait trop, qu'elle devait lui faire confiance, bref des promesses qu'il ne tiendrait jamais, mais non. Rien de tout ça. Mieux, il était prêt à prendre ce qu'elle était prête à lui donner. Ce qui lui fit écarquillé les yeux, ce fut de l'entendre lui dire que souffrir était mieux que d'être seul, utilisant sa relation avec sa soeur Mackenzie pour illustrer ses propos.

Quant à son ex, bah... il avait raison. C'était un con. Un con qui lui avait cependant tellement brisé le coeur qu'elle avait peur de tomber de nouveau amoureuse. Tellement qu'elle préférait être seule que de souffrir encore. Et parlant de souffrir... était-ce qu'elle faisait vivre à Hunter? Eh merde!

- C'est vraiment difficile de te résister, tu sais. souffla-t-elle tout en vidant le contenu du bol dans la poêle.

Oups. Avait-elle vraiment dit ça? Merde!

__________________________________

I'm not a princess, this ain't a fairy tale
I'm not the one you'll sweep off her feet,
Lead her up the stairwell
This ain't Hollywood, this is a small town,
I was a dreamer before you went and let me down
Now it's too late for you
And your white horse, to come around
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 271
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Mécanicien

■ Célébrité : Norman Reedus
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Hunter Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: #811: Good morning Princess [Willow] Lun 19 Déc - 20:30:34

-Tu n’as, ni à me résister, ni à te forcer pour quoi que ce soit. Tu es libre de ce dont tu as envie, car peu importe ce que je veux, je suis heureux de te l’offrir.

Il s’appuya au comptoir et la laissa continuer ce qu’elle faisait. L’odeur qui emplissait la cuisine de l’appartement de la jeune femme était délicieuse. Il n’avait aucun doute que ce serait délicieux. Tout comme la jeune femme l’était, elle avait passé un joli peignoir sur son corps, mais c’était tout. Il savait très bien ce qu’il y avait en dessous et il n’était pas insensible aux charmes qui s’offrait à sa vue. Il eut un sourire en coin avant d’admettre dans un souffle.

-Si tu trouves difficile de ne pas me résister, moi je suis foutu, car je ne te résiste pas du tout… quand t’es dans les parages, je suis un chaton qui n’a qu’une envie, attirer une caresse de sa maîtresse.

Tellement de métaphore et sous entendu, en même temps, il ne pouvait y avoir une belle image pour indiquer comment il se sentait face à elle. Oui, il pouvait montrer les crocs de temps à autres, mais les chats n’avaient-ils pas l’habitude de mordre les doigts des humains en signe d’affection? Ses morsures à lui étaient seulement différentes. Il baissa quand même les yeux, il avait honte, honte de quémander autant d’attention à la jeune femme. Il aurait plutôt dû lui faire comprendre d’une autre façon. Il semblait totalement soumis, tellement prêt à tout pour être auprès d’elle qu’il pourrait la faire fuir. De toute façon, il ne devrait pas se montrer si dépendant, ce n’était pas bon. Tant pis, il n’allait quand même pas faire marche arrière. Il secoua la tête.

-Je crois que je vais me taire, je m’enfonce de plus en plus.

C’était l’impression qu’il avait. Il se sentit embarrasser et au final il eu envie de s’activer pour s’arrêter de parler. La regarder faire en étant lui-même inactif devait lui avoir donné envie de combler le silence, mais il devait arrêter maintenant, avant de faire une bêtise qui gâcherait tout. C’était son genre de tout gâché… avec tous ceux qu’il aimait. Il se passa la main dans les cheveux et alla à l’évier se laver les mains.

-Tu veux que je dresse la table? Simplement me dire où son les choses, je m’occupe du reste.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: #811: Good morning Princess [Willow]

Revenir en haut Aller en bas
#811: Good morning Princess [Willow]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» you say good morning when it's midnight going out of my head alone in this bed ∞ 6/11/11 4h35
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Terrain de Jeux :: Archives des RP

-