Boutique

Pour avoir accès à la boutique,
clique sur le panier!

Bon shopping!






 

Partagez | .
 

 Blue moon [Mackenzie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 766
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Blue moon [Mackenzie] Lun 25 Juil - 20:37:23

Il regarda le ciel, la lune était belle ce soir. De plus, il était dans un endroit où les lumières étaient beaucoup plus rare, la lumière de l’astre lumineux était ce qu’il y avait de plus brillant en cette nuit noire. Il se trouvait au milieu d’une forêt, près d’un chalet. Celui des Wright. C’est Amy qui lui avait donné l’indication et où il pourrait trouver Mackenzie. Celle-ci ne répondait aux appels ni de Hunter, ni d’Amy. Il devait lui parler face à face, il n’avait pas d’autre choix. Elle ne serait pas enchantée de le voir, il le savait. Mais il devait la voir, devait lui expliquer. Mais lui expliquer quoi? Les choix qu’il avait faits les cinq cent dernières années? Ça n’avait vraiment de sens pour lui. Mais pourquoi pas. Si c’était ce qu’il fallait pour qu’elle écoute ce qu’il avait à dire et qu’elle lui accorde un peu de sa confiance, il était bien près à fouiller partout dans son passé pour lui démontrer ce qu’il avait cru être la bonne chose. Il n’y avait pas assez longtemps que la soirée avait eu lieu, quelques jours à peine. Il savait qu’elle était en état de choc à son départ, elle ne pourrait croire ce qu’il dirait, il en était sur. Il lui avait démontré le « trop beau pour être vrai » qu’elle avait tant cherché. Elle savait, connaissait la vérité maintenant. Elle le voyait comme un monstre malgré le fait qu’elle lui ait fait don de son sang. Elle avait l’instinct de survie, mais pas au point de vouloir le garder près d’elle après ce qu’elle avait découvert. Pourtant, il était ce qui la rapprochait le plus d’une sécurité. Elle était en danger, encore plus depuis ce fichu souper de charité. Si Nora savait ce qu’il ressentait pour la policière, elle n’était pas la seule. Il se sentait idiot de ne pas avoir compris qu’il était le seul assez aveugle pour croire qu’il ne ressentait rien. Il l’avait mis en danger, seulement par ce qu’il ressentait. Si au moins ils avaient été en relation, il aurait pu comprendre. Mais non, même pas. Il s’était retenu de tenter quoi que ce soit pour ne pas l’exposer et il avait quand même réussit à lui mettre une cible dans le dos. Il s’approcha lentement du chalet, redoutant presque la réaction de la jeune femme. Peut-être le tuerait-elle avait même de l’avoir laissé ouvrir la bouche. Ce serait sans aucun doute moins embarrassant. Mais de toute façon, il n’était pas du genre à fuir ses responsabilités. Il avait créé la situation, de façon volontaire ou non n’était pas important. Il avait créé tout ça, il allait faire en sorte de régler toute cette histoire. Il se planta devant la porte d’entrée. Il avait encore quelques mètres à faire avant de pouvoir frapper, il n’était même pas monter sur le balcon. En fait, il suivait les mouvements de la jeune femme derrière la porte. Il entendait ses pas, voyait les ombres qu’elle projetait. Il semblait qu’elle allait sortir, ou alors c’était ce qu’il espérait. Il attendit tendu comme un arc.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1032
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Blue moon [Mackenzie] Lun 25 Juil - 23:55:40

Dès qu'elle l'avait pu, Mackenzie avait mis les voiles. On l'avait déclarée apte à reprendre le boulot après une semaine de repos, mais elle avait demandé à avoir une semaine supplémentaire. Qu'on lui avait accordée sans trop se poser de questions. Ce qui arrangeait la policière qui avait décidé, sur un coup de tête, de partir se terrer au chalet. Elle n'avait envie de voir personne. De parler avec personne. Pas même Amy et Hunter. Le problème derrière ça, c'était qu'elle avait besoin de parler de ce qui s'était passé cette nuit-là, comme pour se prouver qu'elle n'était pas en train de perdre la boule. L'ennui, c'était que c'était arrivé quelques jours plus tôt et Mac était partie se cacher, ne voulant pas adresser la parole à son frère et sa soeur. En vérité, la seule personne avec qui elle pouvait discuter de ça librement, c'était Lisa. Son amie était-elle aussi perdue qu'elle-même l'était? Mackenzie avait du mal à accepter le concept d'homme qui se transformait en animal et pourtant, elle avait vu le phénomène se produire par deux fois en l'espace de quelques jours. Maintenant, on en ajoutait une couche supplémentaire avec les vampires.

Mac s'était couchée et avait cherché à se changer les idées en lisant un roman, se disant que ça lui permettrait de s'abrutir suffisamment pour l'aider à trouver le sommeil, mais rien à faire. Le livre avait beau être des plus ennuyants, elle l'avait choisit pour ses qualités soporifiques, elle ne parvenait pas à fermer l'oeil. En réalité, elle n'avait pas beaucoup dormi depuis la nuit du gala de charité. Dès qu'elle fermait les yeux, elle revoyait le déroulement de la soirée, le chaos. Le sang. Les tas de poussières. Se revoyait donner de son sang à Kaleb. La douleur quand il l'avait mordue. Et quand elle pensait qu'elle fabulait, qu'elle tentait de se persuader qu'elle avait rêvé tout ça, il lui suffisait de passer les doigts sur les deux petits trous qu'arborait son poignet gauche pour se convaincre que ce n'était pas le fruit de son imagination... et là, c'était clair que le sommeil la fuirait. Alors Mackenzie se levait, enfilait une veste pour ne pas avoir froid, ses espadrilles et allait prendre une marche sur le sentier qui menait du chalet au lac qui était devant.

C'est ce qu'elle allait faire. Ça ne servait à rien de rester là à tourner dans son lit. Son livre ne parvenait pas à l'aider à trouver le sommeil. C'était inutile d'essayer en vain, ça ne ferait que produire l'effet contraire. Une petite balade jusqu'au ponton, faire tremper ses pieds dans le lac, voilà qui changerait le mal de place. Peut-être. En soupirant, Mac repoussa ses couvertures du pied et se leva pour sortir de sa chambre. Elle était bien partie pour une autre nuit blanche, perspective qui ne l'enchantait pas plus qu'il ne fallait. Si elle revenait de deux semaines de vacances avec des valises sous les yeux, on lui poserait des tas de questions au Commissariat. Questions auxquelles elle ne pourrait pas répondre. A moins d'avoir envie qu'on la prenne pour une folle juste bonne à enfermer. Voilà qui n'arrangerait pas ses affaires! Arrivée dans la cuisine du chalet, elle se prépara une tasse de thé et quand il fut, elle s'avança vers la porte, enfila rapidement ses chaussures, attrapa sa veste et ouvrit la porte... pour se retrouver nez à nez avec Kaleb.

Elle s'était, certes, attendue à le revoir à un moment où à un autre, mais sûrement pas à ce qu'il vienne la débusquer à son chalet. Chez elle. Bon, chez les Wright, mais elle était une Wright, donc elle était techniquement chez elle. Et puis merde! Elle le payait autant qu'Hunter et Amy ce maudit bout de paradis! Sans un mot, elle sortit, referma la porte derrière elle et passa devant lui pour descendre l'escalier et emprunter le sentier qui conduisait au ponton sur le lac. Bien entendu, il la suivit, Mac ne s'était pas fait d'illusions là-dessus. S'il était là, c'était que son frère ou sa soeur lui avait donné les coordonnées du chalet et qu'il lui voulait quelque chose. Quoi? Dieu seul le savait! Sinon, ils avaient eu du bol qu'elle aie choisit de venir là parce qu'elle avait caressé l'idée d'aller visiter New York. Mais au final, elle s'était dit que ça serait plus drôle de s'amuser à tirer du M16 au chalet.

Peut-être était-elle stupide, mais en son fort intérieur, elle s'efforçait de se souvenir que Kaleb ne lui avait jamais fait de mal. Du moins, pas physiquement. Et de toute manière, elle l'avait vu effacer la mémoire de Lincoln et de Will comme si c'était ce qu'il y avait de plus facile. Il pouvait forcément l'obliger à faire ses quatre volontés si l'envie lui en prenait. Ce n'était pas les murs du chalet qui allait l'en protéger. Arrivée au bout du ponton, elle posa sa tasse avant de s'asseoir et de retirer ses chaussures afin de laisser tremper ses pieds. Une fois que ce fut fait, elle repris son thé et en avala une petite gorgée.

- On peut savoir ce que tu fous ici? lança-t-elle un peu sèchement.
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 766
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Blue moon [Mackenzie] Mar 26 Juil - 21:35:22

Elle était sortie du chalet, avait fait comme s’il n’existait pas et avait pris un sentier. Il l’avait suivi bien entendu, elle le savait, elle n’était pas dupe. Il la regarda s’asseoir sur le ponton, retirer ses chaussures avant de les entrer dans l’eau. Elle reprit ensuite la tasse fumante qu’elle avait posée à ses côtés.  Le liquide était du thé selon l’odeur. Il resta debout derrière elle, gardant une distance respectable pour ne pas l’importuner, ni entrer dans sa bulle. Elle lui demanda ce qu’il « foutait » là. Il s’était bien douté qu’elle ne serait pas contente de le voir, elle le démontrait bien. En fait, il s’était préparé à bien pire que son ton acerbe, c’était donc un bon début selon ce qu’il avait imaginé. Ce qu’il faisait là. Il se l’était demandé lui aussi, autant son approche était absurde que sa présence ici était dérangeante pour la jeune femme. Il la regarda gardant le silence un instant, il tentait de faire le ménage dans sa tête, tentait d’y voir clair pour pouvoir trouver les bons mots, c’était difficile.

-J’aimerais avoir la chance de t’expliquer pourquoi je ne t’ai rien dit. Et t’aviser que tu seras sous protection à partir de maintenant. Lisa et toi êtes des cibles pour ceux qui ont perpétré l’attaque à la soirée. Nous ne prendrons aucune chance sur votre sécurité.

Si au début il avait cru une bonne idée de proposer une protection, il se rendait compte que les deux jeunes femmes étaient des femmes fières et tellement indépendantes qu’il était impensable qu’elles acceptent cette situation. Il avait choisi d’imposer. Il savait que ce ne serait pas s’attirer la sympathie de ses gentes dames, mais au moins, elle serait en sécurité. Il se fichait bien qu’elles lui fassent la tête jusqu’à la fin de leurs jours, tant qu’elles survivaient jusqu’à mourir de vieillesse, il n’avait aucun problème avec ça. Il ne se pardonnerait pas cependant qu’elles meurent tuées par un vampire ou un métamorphe seulement car elles auraient été trop indépendantes pour accepter l’aide de quiconque. Il s’appuya contre un arbre et regarda vers le lac avant de continuer.

-Je veux bien répondre à tes questions si tu en as. Tu m’as donné de ton sang alors que l’idée de me faire confiance te répugnait à ce moment, je te dois au moins ça… même plus en fait.

Elle ne saisissait pas l’importance de ce geste aux yeux du légiste. Il savait ce qui lui en avait coûté, s’il n’y avait pas Amy en danger, elle ne l’aurait pas fait. Il comprenait qu’elle ne l’avait pas fait pour lui, mais elle l’avait tout de même fait et il lui en était reconnaissant. Il croisa ses bras contre sa poitrine, appuya sa tête sur le tronc d’arbre et ferma les yeux un instant. C’était si calme, si paisible. On pouvait presque oublier les cris de cette soirée d’attaque dans un endroit pareil. Il lui arrivait de se remémorer la soirée du souper. Il tentait de se concentré sur la belle robe rouge qu’elle avait ce soir-là, mais tout ce qui lui revenait c’était les cris, le sang, la cendre … Il avait dû décapiter un vampire à mains nues devant Mac et Lisa. Elles n’étaient sans doute pas prêtes d’oublier ça, ni l’une, ni l’autre.

-Tu peux me croire ou non, mais je n’ai jamais joué avec ta tête. Je l’ai fait deux fois avec Lisa, le même soir en fait. La première fois pour qu’elle oublie qui l’avait attaqué et qu’elle oublie aussi que je l’avais tué de la même façon que j’ai tué le vampire de la soirée.

Et oui, ce vampire-là aussi avait été décapité à main nue. Il devait apprendre à traîner des pieux sur lui à présent. Ça le répugnait, mais avait-il le choix? Il continua.

-La deuxième fois, j’ai fait en sorte qu’elle dorme pour pouvoir la téléporter dans l’enceinte de l’hôpital. Elle devait être examinée d’urgence pour une commotion cérébrale. Je hais me servir de ce pouvoir, c’est une agression dans la tête des gens et crois-moi, je hais avoir à la faire. Si je peux contourner cette façon de faire j’utilise un autre moyen. Pour la soirée, nous n’avions pas le choix.

Il ouvrit les yeux et regarda la jeune femme. Elle lui faisait dos, il ne savait pas si elle avait écouté ce qu’il avait dit, peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Il ne tarderait pas à le savoir, soit elle répondrait soit elle ferait la sourde oreille. Elle avait le choix.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1032
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Blue moon [Mackenzie] Jeu 18 Aoû - 20:35:51

Protection? Cible? Pourquoi voudrait-on s'en prendre à elle, hein? Après tout, elle n'était que celle qui avait servi de collation à un vampire. Certes, cette dingue avait proféré des bêtises concernant les sentiments que Kaleb pouvait lui porter, mais en quoi tout ça justifiait-il une protection rapprochée? Elle n'avait pas besoin d'y réfléchir, Mac savait déjà que ça ne l'intéressait pas et qu'elle se braquerait à la moindre tentative d'ingérence dans sa petite vie. Elle était une "freak control" et l'acceptait totalement. Elle le vivait très bien et d'ailleurs c'était ainsi qu'elle préférait gérer les choses. Mackenzie détestait ne pas avoir le plein contrôle de sa vie et cette histoire de protection ne lui disait rien de bon. Même si elle se doutait bien qu'essayer de parlementer avec Kaleb pour le convaincre d'y renoncer était voué à l'échec, elle ne pouvait pas s'empêcher de vouloir essayer malgré tout. C'était ça ou bien elle trouverait le moyen de planter là sa garde rapprochée. Parce que Mac était consciente que ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle se décide à tenter de les semer. Si elle était venue se cacher au chalet, c'était justement dans le but d'échapper à tout ça. A eux. A Kaleb?

- Je suppose que dire que je n'en veux pas ne servira à rien? Que je n'ai pas le choix? Et puis merde! Pourquoi cette dingue-là voudrait ma peau, hein? A part qu'on bosse ensembles, je ne suis rien pour toi.

Devait-elle s'estimer chanceuse qu'il n'aie jamais tenté de jouer avec son esprit comme il avait pu le faire avec Lisa? Mackenzie ne savait pas trop. A vrai dire, il n'y avait plus grand chose sur lesquelles elle avait des certitudes. Cette nuit fatidique lui avait clairement démontré qu'elle ne vivait pas dans le monde qu'elle croyait. Elle avait déjà du mal à accepter le secret d'Hunter et voilà que les vampires existaient? Alors non, Mac n'avait aucune honte à dire qu'elle ne savait plus sur quel pied danser, qu'elle ne savait plus comment se comporter. La seule chose dont elle était certaine, c'était qu'elle était en colère. Blessée. Que Kaleb ne lui ait jamais confié son secret, c'était une chose. Qu'Hunter soit resté aussi longtemps sans rien leur dire de sa... condition, elle l'avait encore en travers de la gorge. Qu'Amy aie su pour les Birmingham et qu'elle ne lui aie jamais rien dit? Ça aussi, Mac avait du mal à l'accepter. Que sa propre famille, les deux êtres qui pouvaient prétendre mieux la connaitre que quiconque dans ce fouttu monde, aie jugé préférable de lui mentir tout ce temps, en toute connaissance de cause... ça la rendait malade. Juste le fait d'y penser, lui donnait la nausée. Amy et Hunter savaient ce que le mensonge déclenchait chez leur soeur, que le sentiment de trahison était la pire des choses à ses yeux. Et malgré tout, ils avaient choisi d'emprunter cette voie, sachant pertinemment ce qui leur pendait au bout du nez. Ce qui amenait inévitablement Mackenzie à se demander si sa famille avait confiance en elle. Ou si elle pouvait avoir confiance en sa famille. Et ce sentiment faisait mal. Elle avait tellement eu de mal à accepter qu'Hunter revienne dans sa vie, elle ne voulait plus jamais repasser par là.

- Comment je peux te faire confiance, hein? Comment je peux croire que jouer avec moi, ce n'est pas ce que tu es entrain de faire là, maintenant? questionna la jeune femme avant de poser brusquement sa tasse à côté d'elle, éclaboussant le quai d'un peu de thé. Je n'ai pas la confiance... facile. Hunter et Amy pourraient se servir de mon cas pour un doctorat en psycho, ils auraient de quoi faire. C'étaient les seules personnes en qui j'avais entièrement confiance et maintenant... je ne sais plus qui je dois croire parce que je sais que je vais finir par me voir encore mener en bateau. C'est pathétique.

"Je suis pathétique." souffla-t-elle tout bas, inconsciente du fait que Kaleb pouvait parfaitement l'entendre. C'était peut-être aussi bien comme ça, finalement.
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 766
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Blue moon [Mackenzie] Ven 2 Sep - 15:59:03

Elle n’était rien pour lui. C’était les mots que la jeune femme avait utilisé pour décrire leur « relation » et il dû avouer que cette phrase lui fit ressentir plus de douleur que ce qu’il aurait voulu l’admettre. Elle exprima ensuite son questionnement ; comment lui faire confiance? Elle lui expliqua qu’elle était un cas et que sa méfiance envers autrui pourrait servir de cas d’étude. Il pouvait comprendre, il était lui-même assez méfiant en son genre. C’était pourquoi il avait choisi de ne rien lui dire. Il avait eu tord, mais pouvait-elle lui lancer la pierre? Qu’aurait-elle fait dans son cas? La jeune femme était énervée, il le voyait bien, ses gestes, ses propos la trahissait. Cependant, ce qui le fit réagir le plus, ce fût de l’entendre dire qu’elle était pathétique. Elle n’avait probablement pas conscience qu’il avait entendu ce qu’elle avait dit. Il s’approcha doucement et se fit une place à ses côtés. Elle ne voudrait peut-être pas, dans le pire des cas, elle le pousserait dans l’eau, mais tant pis. Ils avaient besoin de parler d’égal à égal et s’il restait debout c’était comme s’il lui faisait sentir qu’il était supérieur à elle. Il ne voulait pas ça.

-Tu n’es pas pathétique. Ne dis plus jamais ça et tu ne devrais même pas le penser.

Il regarda autour de lui, profitant de ce moment de silence pour observer la faune autour de lui. Il voyait tellement de chose que Mackenzie ne pouvait pas voir et s’en était presque triste. Il aurait aimé qu’elle puisse poser le même regard que lui sur ce qu’il voyait. Il devait rétablir la situation pour Amy, il devait lui expliquer pourquoi elle avait gardé le secret. Mais avant, il devait lui faire comprendre sa vision des choses dans la situation.

-Tu as longtemps vécu que pour ta sœur, la protéger étant ton seul but. Je le sais, Amy me l’a dit après la soirée. Elle avait aussi prévenu Raffael que tu prendrais le fait de lui cacher l’information sur les vampires comme une trahison de sa part. J’ai quand même tenu à ce qu’elle ne dise rien.

Raffael avait tenté de le convaincre, mais il avait refusé catégoriquement. Déjà que si Amy et lui se séparaient ils auraient eu à effacer la mémoire de la jeune femme, le faire avec les deux jeunes femmes seraient un enfer pour eux. Puis, elles pouvaient développer une résistance à leur pouvoir de persuasion, donc ils auraient été en grand trouble.

-Raffael et moi nous protégeons l’un l’autre depuis plus de cinq cent ans. J’ai peur de retrouver un jour un paquet de cendre non inidentifiable qui pourrait être mon frère. Encore plus depuis que j’ai dû transformer Savannah, maintenant j’ai peur de retrouver deux tas de cendre qui pourraient leur appartenir. À moins d’assister à la scène, je ne pourrais même pas être sur que ce sont vraiment eux.

Il ne pourrait même pas faire de test ADN, si quelqu’un les trouvait se pourrait aussi leur causer des problèmes. C’était un gros problème auquel il ne pouvait remédier. Kaleb passa sa main sur son visage, tentant d’organiser ses pensées. Ce n’était pas évident. Que pouvait-il dire de plus que son silence visait simplement à les protéger? Il avait de la difficulté à trouver les mots. De la difficulté à savoir comment lui faire comprendre la situation. Il haussa les épaules.

-Je ne sais pas comment t’expliquer Mackenzie. C’est un peu comme toi ne faisant pas confiance à Raffael pour protéger Amy, je ne fais pas confiance facilement avec notre secret de peur de perdre ceux que j’aime sans avoir rien pu faire pour l’empêcher.

Il regarda la jeune femme.

-Nora te prend pour cible, car elle a compris que j’avais de l’intérêt pour toi, un intérêt plus que professionnel.

Il changea rapidement de sujet comme pour faire oublier ce qu’il venait de dire et poursuivis.

-Et puis, il y a aussi ce métamorphe qui en veut à Hunter, celui qui a attaqué le mécanicien qui est venu en aide à Amy. Contre ses deux menaces, tu as besoin que quelqu’un assure tes arrières pour une fois Mac. Donc non, la surveillance n’est pas une option. Je ne permettrai pas que tu sois blessée ou tuée parce que nous aurions négligé ta sécurité.

C’était hors de question, seulement la pensée qu’elle pourrait se retrouver en danger ou pire lui donnait la nausée. Non, il ne la laisserait pas sans protection. C’était inutile qu’elle argumente sur ce sujet, il ne changerait pas d’idée et le conseil avait statué. Même Hunter n’avait pas eu droit au chapitre, le conseil était d’accord d’émettre une protection. Damian avait été réticent au début vu son opinion sur la situation, mais il avait quand même accepté de faire des gardes auprès de toute personne qui en aurait besoin sans jugement.

-Tu ne sais pas si tu peux me faire confiance, mais tu m’as quand même donné ton poignet pour me nourrir. Comment savais-tu que je ne te tuerais pas?

Elle devait bien avoir vu des films de vampire et compagnie… elle savait comment ça fonctionnait même s’ils n’étaient censé n’être que des mythes.

-Tu ne le savais pas.

Il tourna son regard vers le lac un instant avant de la regarder à nouveau et de reprendre la parole.

-Inconsciemment, je crois que tu savais que je ne te ferais pas de mal. Crois-tu que c’est possible?

Il espérait avoir raison au fond de lui-même, mais il était aussi possible qu’il se trompe. Il souhaitait vraiment ne pas faire erreur.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t250-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready#4358
avatar


■ En ville depuis le : 29/11/2014
■ Messages : 1032
■ J'ai : 27 ans
■ Boulot/Études : j'ai quitté l'armée pour intégrer la police où j'ai le grade de LIEUTENANT ^^

■ Célébrité : Adrianne Palicki
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Trouvé sur le net, j'ai pas le créateur, sorry!

■ Multicomptes : Nope!
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Mackenzie Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Blue moon [Mackenzie] Dim 18 Sep - 21:37:06

- Parce qu'en plus du reste, tu as droit aux oreilles bioniques? Eh merde!

Inutile d'ajouter que Kaleb n'était pas sensé l'entendre dire qu'elle était pathétique, c'était l'évidence même. Si en plus, Mackenzie devait commencer à surveiller ce qu'elle marmonnait, elle allait rapidement être dans la merde. Parce que marmonner, c'était sa façon à elle de ventiler, de dire ce qu'elle avait envie de dire sans pour autant être entendue des gens. Et voilà que maintenant, elle avait doit à un entourage avec des oreilles bioniques. C'était désespérant! Merde! Est-ce que ça voulait dire qu'Hunter aussi pouvait tout comprendre quand elle se mettait à marmonner? Si c'était le cas, ça voulait dire qu'il avait entendu toutes les conneries qu'elle avait pu dire depuis qu'il avait déboulé dans sa vie. Toutes les conneries qu'elle ne voulait pas nécessairement qu'il entende. Mac pris note de faire désormais attention à ce qu'elle racontait. Voire même à essayer de se débarrasser de cette maudite habitude. Ça ne serait pas facile.

Le sujet qui fâchait le plus venait d'être abordé: le fameux secret. Qu'il aie lui-même pris la décision de ne pas la mettre au courant, c'était une chose. Ce qu'elle ne digérait toujours pas, c'était au sujet d'Amy et Hunter. Limite, qu'ils ne lui aient jamais parlé des vampires, ça pouvait encore passer, mais le secret d'Hunter? C'était quoi son excuse? Parce qu'une chose que Mackenzie commençait à réaliser, c'était qu'à chaque fois qu'elle avait quelque chose qu'elle pouvait reprocher à son frère, il se trouvait invariablement une bonne excuse, comme si ça suffisait pour qu'elle accepte tout et n'importe quoi. Bien sûr, Mac se rendait bien compte qu'elle ne donnait pas réellement de chances à Hunter, qu'elle se braquait facilement dès lors qu'il était mêlé à une histoire, peu importe laquelle. En vérité, si elle avait fini par admettre qu'il avait peut-être de bonnes raisons - à l'époque - pour l'abandonner, tout le monde savait bien qu'elle n'avait peut-être jamais totalement pardonné. Y arriverait-elle un jour? Ça, c'était la grosse interrogation.

- Que tu ne me l'aie pas dit, limite je m'en fiche. Que ma soeur et mon frère me le cachent, ça passe beaucoup moins bien. Peu importe les raisons derrière. Que tu m'aies menée en bateau pour cette maudite enquête, ça me reste en travers de la gorge. Tu as fait tout ce que tu pouvais pour brouiller les cartes. Parlant boulot, comment je suis supposée travailler avec quelqu'un sur les talons, quand je reprendrai? Ça ne fonctionnera pas, autant rappeler les chiens de garde.

Là-dessus, elle ne renoncerait pas. C'était une question de temps avant qu'elle finisse par se débarrasser de cette protection rapprochée, Mac ne le savait que trop bien. Elle savait respecter les ordres donnés par un supérieur, l'Armée le lui avait appris. Cette structure ultra hiérarchisée lui avait tellement bien convenue qu'à la sortie, elle avait choisit de devenir flic. Alors oui, suivre les ordres elle connaissait. Là où elle se rebellait, c'était quand on voulait lui imposer quelque chose dans sa vie privée. Et avoir quelqu'un sur ses talons en permanence, ça touchait à sa vie privée... et là, Mackenzie décrochait. Elle se battrait bec et ongles pour qu'on lui foutte la paix. Le choix du gardien de prison ne changerait strictement rien à sa façon de voir les choses. Qu'on lui impose n'importe qui, de Kaleb à Hunter en passant par Raffael... Mac allait forcément finir par ruer dans les brancards avant longtemps. Elle ne donnait pas cher de la peau de la personne qui aurait à essuyer sa crise quand elle finirait par la piquer parce qu'elle serait à bout.

Un intérêt plus que professionnel? Qu'est-ce que ça voulait dire au juste, ça? Kaleb avait clairement le don de rien dire quand il ouvrait enfin la bouche. Mais la jeune femme pris sur elle et préféra ne pas l'interroger là-dessus. Ça finirai par évoluer en une conversation pénible. Gênante. Et Mackenzie n'était pas prête à ça. Elle avait suffisamment de problèmes dans sa vie, sans ajouter celui-là. Maintenant, Kaleb parlait de confiance, mais Mac ne savait plus ce qu'elle devait croire. Lui faire confiance? En serait-elle de nouveau capable un jour? Avait-elle agit comme elle l'avait fait cette nuit-là parce qu'elle avait compris que sans Kaleb et Raffael, ils ne s'en sortiraient jamais? Et sur un plan plus personnel, serait-elle à nouveau en mesure de faire confiance à son frère? Tellement de questions sans réponses... Découragée, elle se laissa tomber en arrière et se retrouva allongée sur le quais, les pieds pendants dans l'eau, à regarder la lune. Ça serait bientôt la pleine lune. Désormais, cette information aurait une toute nouvelle signification pour elle. Ça voudrait dire que son frère se retrouverait à se transformer en bête à poils. Quoique... il pouvait le faire à volonté si elle en jugeait par ce qu'elle avait vu. Le phénomène était... saisissant.

- Pourquoi il en a après mon frère, ce type?

Elle sautait peut-être du coq à l'âne, mais cette question l'intéressait. A cause de ça, on avait essayé de s'en prendre à Amy. Et ça pour Mac, c'était inadmissible. Valait mieux pour ce type qu'il tombe sur quelqu'un d'autre qu'elle, car il le paierait cher. Même si Amy n'avait pas eu la moindre égratignure et que c'était l'homme qui était avec elle qui avait fini à l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 30/11/2014
■ Messages : 766
■ J'ai : 35 ans
■ Boulot/Études : Médecin légiste

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Kaleb Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Blue moon [Mackenzie] Sam 15 Oct - 11:12:36

-Te mener en bateau, ceux que je t’ai fait rencontré étaient tous des vampires, donc des suspects potentiels. Ils croyaient m’aider moi, mais en vérité j’écoutais tes questions et cherchaient les déviances. Donc je t’ai menti sur le fond, mais ceux qui étaient menés en bateau étaient ceux qui « m’aidaient » selon eux. Je n’ai pas brouillé les cartes. J’ai fait ce qu’il fallait pour t’aider, mais pour te garder en vie aussi.

Elle avait demandé comment elle ferait pour travailler avec ses gardes personnels. Elle voulait qu’il « rappelle les chiens de garde ». Il secoua la tête à la négative, non, il ne ferait pas de compromis sur la sécurité de Mackenzie.

-Hors de question. Nous te mettrons les meilleurs, ceux qui savent être discret et ne pas se faire remarquer. De jour, comme de soir, tu auras une garde rapprochée et ce n’est pas négociable. J’ai moi-même choisi ceux qui veilleraient sur toi dans les vampires, Hunter a choisi dans les métamorphes. Ton frère te connaît, il savait exactement qui tu ne voudrais pas et qui tu finirais par apprécier malgré ta légendaire méfiance.

Il n’avait pas eu l’intention de parler autant, mais il semblait que la nervosité le gagnait à proximité de la jeune femme. Il perdait son calme légendaire lorsqu’il s’agissait d’elle. Elle ne voulait pas de leur protection, elle ne comprenait pas qu’elle en avait besoin. Tant pis. C’était ainsi et il n’abandonnerait pas l’idée de la protéger. Il ne lui dit pas que Raffael et lui seraient parmi ceux qui veilleraient sur elle. Ce n’était pas utile à ce moment. Il se concentra plus tôt sur la question de la jeune femme. Pourquoi le métamorphe qui avait attaqué le mécanicien en voulait à son frère. Il eut un soupire.

-C’est un stupide entêté. Il en veut à ton frère car il est ce qu’on appelle un métamorphe mordu. Il n’est donc pas né métamorphe, mais il a été mordu par l’un d’eux et l’est devenu à son tour.

Certains croyaient que Hunter devaient avoir attaqué le métamorphe, mais Kaleb n’en croyait rien. Celui qui lui avait fait ça avait été banni de la ville pour son agressivité. Kal l’avait connu personnellement et il avait lui-même fait la demande d’extradition au conseil métamorphe. C’était la première fois qu’il se mêlait de ce genre d’histoire. Il avait créé un précédent, mais ce n’était pas un mal. Ça avait permis aux conseils de travailler de pairs. Il continua son explication.

-Ton frère à fait sa place, il est intelligent. Il est devenu un atout pour le conseil qui se sert de lui comme d’un conseiller pour les aider avec les métamorphes mordu et aussi pour les humains.

Il haussa les épaules.


-Les métamorphes nés n’ont jamais été totalement humains, il y a donc des choses qu’ils ne savent pas faire autrement qu’en métamorphe. Hunter les aide. Certains n’apprécient pas que le conseil l’écoute. Mais Leonard, Willow et Damian viennent tous de famille de métamorphe nés. Ils ont besoin du regard de Hunter pour avancer.

Plusieurs ne le comprenaient pas. Hunter n’était pas rester sur sa rage comme plusieurs métamorphes mordus, il avait évolué avec son état et était devenu une référence. Voilà tout. Il avait mérité sa place, les autres membres du conseil était contre cette attaque dont il avait été victime en quelque sorte, ils feraient en sorte que ça ne se reproduise pas. Il se leva.

-Bon, je vais t’épargner ma mauvaise compagnie. Si tu as besoin de quoi que ce soit n’hésite pas.

Il lui tendit un bout de papier avec son numéro.

-Tu peux appeler quand tu veux … sauf le jour malheureusement. Je ne peux pas répondre le jour. Mais dès que le soleil est couché, appelle-moi. Hunter reste ton contact avec le métamorphe, je sais que tu es en colère contre lui, mais si tu as besoin de quoi que ce soit fais-lui confiance d’accord. Il donnerait sa vie pour toi. Tout comme moi.


Il avait parlé plus bas sur la dernière partie de la phrase. Il s’éloigna vers le chemin, il ne voulait pas lui causer le choc de sa téléportation en plus de tout le reste.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Blue moon [Mackenzie]

Revenir en haut Aller en bas
Blue moon [Mackenzie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Terrain de Jeux :: Archives des RP

-