Boutique

Pour avoir accès à la boutique,
clique sur le panier!

Bon shopping!






 

Partagez | .
 

 I'm gonna need more coffee - Amy Wright

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t269-will-ashby-how-much-more-can-they-take-from-me-they-got-my-blood-now-it-s-my-carhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t289-will-ashby-of-anger-fury-heartache-and-pain-baby#4673
avatar


■ En ville depuis le : 28/06/2015
■ Messages : 324
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : Pilote de rallye automobile / Mécano

■ Célébrité : Richard Madden
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Will Ashby

Message(#) Sujet: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Mer 1 Juin - 20:59:48

    C’était une journée horriblement chaude et humide. J’avais l’impression que si je sortais dehors au soleil et que j’y restais juste 5 minutes je cuirais comme un œuf dans une poêle. Dehors on entendait que le bruit des voitures qui passaient devant le garage et celui des insectes qui chantaient cachés dans les herbes hautes entourant le stationnement. C’était la première journée de la sorte cette année et même si j’endurais plutôt bien la chaleur, j’aurais pu m’en passer. J’avais rapidement retiré la chemise sale que je portais lorsque je travaillais pour ne rester qu’avec une vieille camisole grise taché d’huile. Mais la chaleur était encore insupportable. La seule chose que j’aurais pu faire pour être confortable aurait été de plonger dans une piscine ou m’assoir dans un bain empli d’eau glacé. Malheureusement pour moi, ma journée de travail ne se terminait qu’à 17hrs donc dans à peu près 3 heures…

    Malgré la chaleur, le garage était plein et bourdonnait des bruits des différentes machines. Les pannes de moteur n’étaient pas rares lors de journée aussi chaude et je ne comptais même plus les remorquages que j’avais effectués depuis ce matin. Le garage était plein de voiture n’ayant pas survécu à la chaleur, surtout de vieilles bagnoles qui avaient beaucoup trop de kilométrages au compteur. C’était bien pour moi, car le garage faisait une bonne rentrée d’argent mais d’un autre côté je me demandais presque si j’arriverais à sortir d’ici pour 17hrs. J’étais en train de tripoter le moteur encore fumant d’une New Beetle lorsque j’entendis Nick crier depuis le bureau :

    « Will un autre remorquage ! »

    Je reculais de quelques pas pour me sortir la tête de sous le capot et essuyais la crasse qui me barbouillait le visage. Je poussais un soupir d’agacement et fixais Nick en haussant les épaules.

    « C’est à toi cette après midi de faire les remorquages ! » Criais-je en retour.

    « Je t’ai dit que je quittais plus tôt aujourd’hui, j’ai une obligation. »

    Et puis quoi encore… Je l’avais entendu parler d’un rendez vous chez le dentiste, mais j’étais probablement trop occupé pour avoir compris que c’était aujourd’hui. Je grommelais des injures à peine perceptible et m’essuyais les mains contre un vieux chiffon que j’avais accroché à mon pantalon et me dirigeais vers le bureau pour prendre les clés de la dépanneuse.

    « Et c’est où se remorquage ? »Demandais-je sans même regarder l’employé.

    « La dame pourra te le dire, elle attend dehors. »

    Je fronçais les sourcils, impressionné que quelqu’un ai pu marcher jusqu’ici sous ce soleil de plomb. Je quittais le garage pour apercevoir celle qui avait besoin de faire remorquer son véhicule et m’avançais vers elle.

    « Bonjour mademoiselle. Si vous voulez bien m’accompagner et m’indiquer l’endroit où vous avez laissé votre véhicule. Vous inquiétez pas, il y a l’air clim’ dans la dépanneuse. »

__________________________________

Mon Image

We'll never drink your medicine and we'll never think your way
You're tied to an ideology from a book that's out of date
No room for your daft intolerance left in this day and age
We're not gonna go down quietly, we're not gonna be afraid
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 232
■ J'ai : 24 ans
■ Boulot/Études : Éditrice

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Amy Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Jeu 2 Juin - 20:34:26

-Merde!

Elle n’avait pu s’empêcher de s’exclamer lorsqu’elle avait dû immobilisée sa voiture sur le côté de la route. Son pneu arrière droit semblait avoir littéralement éclaté. C’était une journée à mettre dans les annexes « oublier ». Elle n’avait presque pas dormi la nuit précédente, étant morte d’inquiétude pour Mackenzie, son cadran n’avait pas sonné, elle était arrivée en retard au travail, elle s’était prise la tête avec son patron et avec un de ses meilleur auteur qui était encore en retard dans ses délais et maintenant, elle faisait une crevaison sur le bord d’une route bondée d’imbéciles. Pas un ne s’était arrêté malgré les signaux qu’elle faisait. Elle prit son téléphone portable dans son sac main, comble de malheur lui aussi l’abandonnait. La batterie était à plat. Pourquoi avait-elle eu la brillante idée de mettre ses talons les plus hauts ce matin là? Il faisait un soleil de plomb, aucun nuage à l’horizon. Elle entra dans un dépanneur, demanda à utiliser le téléphone, ce qu’on lui refusa. Elle demanda le garage le plus proche, Hunter était dans un autre quartier de la ville, hors de question qu’elle marche jusque là. De toute façon, valait mieux éviter son frère aujourd’hui. Elle était d’une humeur massacrante et elle pourrait bien être tentée de trop lui en dire. On lui indiqua la route à suivre et elle mit près de vingt minutes à atteindre l’endroit. Elle avait fini la route ses beaux souliers dans les mains, sa veste de tailleur sur le bras. Elle attendit patiemment dehors quand l’employé indiqua qu’il allait chercher le patron pour le remorquage. Elle s’était contentée d’hocher la tête sans rien dire. Pas même un merci. C’était tellement impoli et si peu elle de faire ça. Elle n’était pas d’humeur à sociabiliser. Elle attendit et vit un homme sortir du garage. Elle écouta ses propos et se dit que peut-être que cette fois la chance serait de son côté. Elle l’espérait. L’homme lui expliqua qu’il y avait la climatisation dans le véhicule qu’ils prendraient pour le remorquage. Elle hocha la tête et le suivit.

-Ma voiture est sur la route principale.

Elle remit ses chaussures et grimaça. Elle avait mal aux pieds. En fait, elle avait marché pied nu un bon moment, alors elle n’avait pas seulement mal, elle avait de petites blessures. Tant pis, elle avait envie que cette journée se termine et au plus vite. Elle ne rêvait que de sa baignoire, de la mousse, des chandelles et même un verre de vin tient. Ce serait tellement réconfortant. Mais bon, il fallait tout d’abord ramener ce tas de ferraille au garage pour qu’elle soit réparée.

-Je ne sais pas ce qui s’est passé, le pneu semble avoir explosé. Mon frère est mécanicien, l’entretien de cette voiture est fait de façon hebdomadaire, donc je ne comprends pas ce qui a pu se produire.

Elle eut un petit sourire en pensant au soin maniaque de Hunter pour les voitures de ses sœurs. S’il y avait eu le moindre problème, il y aurait vu tout de suite.

__________________________________

The enemy is anybody who's going to get you killed, no matter which side he is on.

Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t269-will-ashby-how-much-more-can-they-take-from-me-they-got-my-blood-now-it-s-my-carhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t289-will-ashby-of-anger-fury-heartache-and-pain-baby#4673
avatar


■ En ville depuis le : 28/06/2015
■ Messages : 324
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : Pilote de rallye automobile / Mécano

■ Célébrité : Richard Madden
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Will Ashby

Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Sam 4 Juin - 22:35:32

    Un autre remorquage rapide et sans problème, c’était ce que je me souhaitais. Au garage, nous avions chacun notre journée remorquage. Aujourd’hui j’étais de corvée et je m’en voulais d’avoir choisit cette journée en y écrivant mon nom sur l’horaire à l’aide d’un marqueur noir. Je venais de mettre les pieds dehors et je sentais déjà la sueur me couler sur le visage. C’était tout simplement horrible. La jeune femme m’expliqua où était situé sa voiture et je lui fis signe de me suivre jusqu’à la dépanneuse. J’avais stationné le véhicule à l’ombre du garage pour être sûr de ne pas cuire vivant la prochaine fois que j’y entrerais. J’ouvrais la voiture et m’arrêtais, écoutant ce qu’elle me disait. Elle m’expliquait que son pneu avait explosé et qu’elle ne comprenait pas vraiment ce qui avait pu se passer.

    « Ce pourrait être pour toutes sortes de raison. Avec cette chaleur, un pneu plus usé peut éclater. Peut être avez-vous roulé sur quelque chose de pointu comme un clou ou ça pourrait encore être la pression de votre pneu qui n’était pas au bon niveau. Avec ce genre de chose c’est du hasard, mais le plus important c’est que personne ne soit blessé. »

    J’avais déjà vu lors d’un rallye à lequel je participais un pilote et son copilote transporté à l’hôpital alors qu’ils étaient sortit de leur véhicule, pensant bien faire en allant voir ce qui arrivait à l’arrière de leur véhicule pour qu’un des pneus leur explose en plein visage. J’entrais dans le véhicule, faisant démarrer le moteur et tournant au maximum le bouton permettant à l’air climatisé de fonctionner. Pour l’instant l’air était chaude alors j’ouvrais la fenêtre de ma portière, attendant que la dame s’installe du côté passager. En la voyant s’installer, je remarquais l’état de ses pieds et le chemin qu’elle avait du parcourir de sa voiture à ici à pied. Ce n’était pas avec des chaussures comme celle la qu’on allait courir un marathon.

    « Si vous avez besoin de pansements pour vos pieds j’ai une trousse de premier soin à l’arrière. »

    Et puis j’empoignais le bras de vitesse, faisant décoller la dépanneuse. Une fois sortit du stationnement du garage, je prenais le chemin vers la route principale. Je tenais le volant d’une main tout en essuyant les gouttes de sueur qui me coulait sur le visage, c’était dégoutant mais qu’est-ce qu’on y pouvait, on était au Texas après tout.

__________________________________

Mon Image

We'll never drink your medicine and we'll never think your way
You're tied to an ideology from a book that's out of date
No room for your daft intolerance left in this day and age
We're not gonna go down quietly, we're not gonna be afraid
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 232
■ J'ai : 24 ans
■ Boulot/Études : Éditrice

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Amy Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Mar 7 Juin - 20:04:44

-Jamais! Le pneu ne peut pas être usé n’est pas en cause. Hunter ne me laisserait pas conduire.

Elle eut un sourire pour l’homme à ses côtés. Non, son frère n’aurait jamais manqué un détail pareil. Elle ne devait même pas dépassé le kilométrage ou le mois du changement d’huile sinon elle avait droit à un sermon. Son frère tenait à ce qu’elles soient en sécurité sur la route. En fait, si Hunter pouvait les entourer de papier bulle et les faire asseoir dans un véhicule blinder, elle avait presque la certitude qu’il le ferait. Elle continua donc sur sa lancée.

-Je vous le dis, mon frère est un surprotecteur maniaque de l’entretien de nos voitures à ma sœur et moi.

Elle déposa ses chaussures dans l’espace entre la porte du véhicule et son siège, question qu’ils ne soient pas deux projectiles en cas d’accident. Et oui, l’influence d’Hunter encore. Elle eut un sourire à cette pensée. Elle regarda vers le mécanicien lorsqu’il parla de la trousse de premier soin. Elle hocha la tête de façon positive. Elle en avait besoin en effet. Ses pieds lui faisaient un mal de chien. Elle pensait même que certaines ampoules pouvaient être dues à la chaleur du bitume plutôt qu’au frottement répétitif de sa peau sur ce matériau irritant. Elle étendit le bras vers l’arrière, ayant repéré la trousse et la pris pour la ramener sur ses genoux. La jeune femme ferma les yeux sous l’effort. Pourtant, elle n’avait pas eu à dépensé beaucoup d’énergie pour ce geste, mais elle était lasse. La chaleur, la marche et l’inquiétude des derniers jours semblaient avoir raison d’elle à cet instant. Amy sentit un frisson parcourir son échine. Elle ouvrit les yeux et découvrit qu’elle avait la chair de poule. Elle ne se sentait pas en grande forme. Elle ferma les yeux à nouveaux, voir la route défiler lui donnait la nausée. Elle réfléchissait à ce qui avait bien pu arriver à son pneu. Il valait mieux penser à autre chose qu’à se concentrer sur son malaise. Hunter avait changé les quatre pneus il y avait quoi? Trois mois. Oui, elle s’en souvenait maintenant. Donc, en trois mois il ne pouvait s’être usé suffisamment pour qu’il explose ainsi. Un objet pointu? Avait-elle vu quoi que ce soit sur la route? Non. Mais bon, elle pouvait avoir manqué quelque chose, elle n’était pas infaillible non plus. Elle ouvrit les yeux, elle se sentait moins nauséeuse.

-Est-ce que vous croyez que vous pourrez trouver la cause possible?

Elle avait un doute, un doute qui n’avait peut-être pas lieu d’être. Raffael lui avait fait peur avec toutes ses informations. Elle se passa la main au visage pour chasser les traits d’inquiétude. Elle se força à sourire.

-Je me fais surement un scénario d’horreur dans ma tête. Je suis éditrice, déformation professionnelle.

Elle secoua la tête en souriant pour tenter de faire croire qu’elle se faisait vraiment un scénario. Le fait était que le scénario cette fois pouvait être possible. Mais elle ne pouvait en parler avec personne, pas même avec sa sœur, ni avec son frère. C’était lourd.

__________________________________

The enemy is anybody who's going to get you killed, no matter which side he is on.

Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t269-will-ashby-how-much-more-can-they-take-from-me-they-got-my-blood-now-it-s-my-carhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t289-will-ashby-of-anger-fury-heartache-and-pain-baby#4673
avatar


■ En ville depuis le : 28/06/2015
■ Messages : 324
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : Pilote de rallye automobile / Mécano

■ Célébrité : Richard Madden
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Will Ashby

Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Mer 8 Juin - 23:56:36

    Je pouvais parfaitement comprendre que son frère était surprotecteur. J’étais pareil avec ma petite sœur. Qu’on ne s’avise pas de lui faire du mal, car c’était à moi qu’on aurait affaire. Même si je sais que ma sœur s’en sort très bien sans moi la plupart du temps pour les situations délicates. Je me contentais de sourire à la dame qui s’installait sur le siège passager. Je préférais ne pas discuter de ma sœur vu que je n’avais dit à personne encore qu’elle était réapparue de sa dernière cavale. Je lui laissais le temps de soigner ses pieds et continuais de rouler. Il n’y avait que très peu de voiture sur la route et on avançait rapidement et sans trop de problème. La journée était beaucoup trop chaude pour certaines personnes et celles-ci décidaient de rester enfermer chez eux. C’était une très bonne idée, j’aurais pu faire la même chose si je n’avais pas eu à travailler aujourd’hui.

    L’air climatisé à l’intérieur de la voiture commençait à faire son effet et je plaçais une main devant la bouche d’aération. La fraicheur qui en sortait était presque miraculeuse. Je poussais un soupir de soulagement et fermais la fenêtre du véhicule que j’avais ouverte avant de partir pour ne pas mourir de chaleur. Et puis la jeune femme assise à côté de moi me demanda s’il serait possible de trouver la cause de l’explosion du pneu. Je tournais la tête dans sa direction pendant deux secondes, juste assez longtemps pour voir de l’inquiétude sur son visage et elle avait légèrement pâlie. C’était étrange, j’étais à me demander si elle ne faisait pas un coup de chaleur après cette marche jusqu’au garage.

    « Je crois que je pourrais oui. Si vos pneus sont normalement en bon état c’est peut être un objet qui trainait sur la route, c’est très fréquent. » Un scénario d’horreur ? Craignait-elle que quelqu’un ait trafiqué sa voiture ? Je n’arrivais pas tout à fait à comprendre ce qu’elle avait voulu dire et je préférais me mêler de mes affaires. De toute façon j’allais jeter un coup d’œil à tout ça lorsque nous serions sur les lieux de l’accident. Ce n’était probablement pas grand-chose, un clou dans un pneu et s’en était finit. Mais plus j’y réfléchissais et plus je trouvais étrange que son pneu ait éclaté si sa voiture était bien entretenue. Un clou dans un pneu ne le faisait pas exploser mais se dégonfler lentement. Je gardais ma réflexion pour moi-même afin de ne pas l’alarmer encore plus qu’elle ne semblait l’être.

    « Est-ce que vous vous sentez bien ? Vous avez l’air pâle. Si vous avez besoin d’eau, d’aspirines, peu importe, vous n’avez qu’à demander. » Dis-je en fronçant les sourcils.

    J’avais la vague impression qu’elle avait quelque chose et ce n’était pas seulement des ampoules aux pieds.

__________________________________

Mon Image

We'll never drink your medicine and we'll never think your way
You're tied to an ideology from a book that's out of date
No room for your daft intolerance left in this day and age
We're not gonna go down quietly, we're not gonna be afraid
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 232
■ J'ai : 24 ans
■ Boulot/Études : Éditrice

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Amy Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Jeu 9 Juin - 16:29:06

Un objet qui traînait sur la route. La jeune femme ne connaissait pas l’homme à ses côtés, mais il ne semblait pas croire ses propres propos. Il semblait surtout vouloir se montrer rassurant. Si le pneu avait simplement dégonflé, elle aurait pu le croire. Mais elle avait entendu le son de l’éclatement. Elle avait aussi faillit perdre le contrôle de la voiture. Heureusement, elle n’avait pas encore pris l’embranchement de l’autoroute, elle roulait à basse vitesse. Elle avait réussi à ramener la voiture sans faire de casse, ni accrocher aucuns des véhicules près d’elle. Elle avait aussi eu la chance de son côté, aucun véhicule ne la suivait derrière. Plus elle y pensait, plus elle mesurait la chance qu’elle avait eu. Si elle avait été sur l’autoroute, lancée à grande vitesse, elle aurait sans aucun doute eu beaucoup moins de chance. Elle regarda l’homme de biais.

-Fréquent vous dites. Et une femme qui arrive à stopper sa voiture après une explosion du genre sans causer d’accident pour vous s’est « fréquent »?

Elle eut un sourire, elle était fière de sa manœuvre. Comme tous les hommes ou presque disaient que les femmes étaient des dangers publics sur la route, elle avait eu envie de se vanter sur le fait qu’elle avait tenu le choc et garder le contrôle. Oui, c’était puéril. Tant pis. L’homme paru inquiet de son état. Elle était pâle semblait-il. Possible. Elle s’était sentie nauséeuse et mal quelques instants plus tôt. Elle se sentait mieux, l’air frais lui avait d’abord donné la chair de poule, mais maintenant elle se sentait simplement rafraîchit. Mais peut-être aussi ses propos avaient mis la puce à l’oreille de l’homme. Elle devait se montrer plus prudente dans le choix de ses mots.

-Je prendrai un peu d’eau pendant que vous examinerez la voiture, je me suis sentie un peu mal, mais c’est passé. Ça va mieux. Merci.

Elle regarda par la fenêtre, la route défilait. Elle se demandait si un jour elle verrait à nouveau cette ville comme avant? Sans doute que non. Sa vision avait changé le jour où elle avait appris que les mythes étaient vrais. Oui, les créatures de la nuit étaient un fait, plus simplement une histoire pour faire peur. De plus, elle en aimait une. Seigneur. Pour elle, Raffael était toujours Raffael, elle ne voyait pas la différence. C’était un homme bien. Le fait qu’il soit un vampire ne faisait pas de lui quelqu’un de maléfique. Certains humains étaient beaucoup plus « mauvais » qu’il pouvait l’être. Elle n’avait pas peur de lui, alors qu’elle avait peur de certains humains. Elle tourna à nouveau son regard vers le conducteur.

-Vous ne devez pas trop apprécier les remorquages sous cette chaleur pas vraie? Mon frère dit que ces journées là sont les pires pour le ramassage. Ça fait littéralement suer et dans tous les sens du terme selon lui.

Changer la conversation était mieux selon elle. S’éloigner de ses inquiétudes l’empêcherait de dire des choses qu’elle pourrait regretter ensuite. Mais elle tenait quand même à savoir la cause de ce bris. Elle ne pensait pas que ce soit naturel. Peut-être qu’elle n’était pas visée en tant que telle, mais il se pourrait qu’elle ait été victime d’un vandalisme, d’un plaisantin qui ne pensait pas qu’elle roulait aussi longtemps avant l’effet. Tout pouvait être une bonne raison et compagnie. Mais les propos de son amoureux tournaient dans sa tête sans arrêt. Il n’y avait pas que les vampires, il n’avait pas donné de détails, mais avait spécifié que les vampires n’étaient pas les seules créatures mythiques à marcher parmi les humains.

__________________________________

The enemy is anybody who's going to get you killed, no matter which side he is on.

Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t269-will-ashby-how-much-more-can-they-take-from-me-they-got-my-blood-now-it-s-my-carhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t289-will-ashby-of-anger-fury-heartache-and-pain-baby#4673
avatar


■ En ville depuis le : 28/06/2015
■ Messages : 324
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : Pilote de rallye automobile / Mécano

■ Célébrité : Richard Madden
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Will Ashby

Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Jeu 9 Juin - 23:47:54

    Je souris en l’entendant me demander si c’était fréquent qu’une femme arrête un véhicule avec un pneu éclaté sans accident. Elle avait un bon point. Je n’avais pas du tout pensé au fait qu’elle s’était sortit de là sans égratignure et en plus, à se rendre au garage sans avoir cuit directement sur la route.

    « Et bien si vous vous mettiez aux courses de rallye je commencerais à craindre sérieusement mes adversaires. Vous n’avez pas pensé à participer n’est-ce pas ? Disons que je suis plutôt bon dans ma catégorie sans vouloir me vanter et que je n’aimerais pas commencer à perdre du jour au lendemain… » Dis-je en ricanant.

    C’était une source de revenue comme une autre mais je ne craignais nullement pour mon rang. J’avais le meilleur copilote avec lequel travailler et j’avais presque 10 ans d’expérience en course (légal ou pas) automobile. Mais je devais avouer que le fait qu’elle ait réussi à contrôler sa voiture suite à la perte d’un pneu était très impressionnant. C’était le genre de situation à laquelle on ne s’attendait pas du tout et qui prenait beaucoup de sang froid pour ne pas faire n’importe quoi derrière le volant ou même ne pas réagir du tout. Parfois on pouvait donner un coup de volant en pensant se remettre dans la bonne voie mais on pouvait tout autant se ramasser dans un fossé. Ou même pire, causer un accident impliquant une autre voiture.

    Je fis accélérer le véhicule, étant plus ou moins sortit du centre ville et nous rapprochant probablement de son véhicule. Il ne devrait pas être bien difficile à voir avec un pneu en moins, il pencherait d’un côté (et serait stationné sur le côté de la route…) Je pianotais sur le volant au rythme de la musique qui jouait à la radio. L’air à l’intérieur du véhicule était telle que je me demandais si j’aurais envie de sortir lorsque nous arriverions. Je n’avais pas vraiment le choix hein ? J’écoutais la question de la dame et ne pu empêcher un sourire en coin.

    « Oh oui se sont les pires journées à vivre pour un mécano. Il fait chaud, humide et tous les vieux tacos tombent en panne en même temps. Parfois je me dis qu’on devrait interdire la circulation en haut de 40ºC. C’est presque du suicide que de sortir dehors à cette température. D’ailleurs je me demande comment vous avez survécu tout ce chemin jusqu’au garage. Vous arrivez à vous téléporter ou vous êtes simplement extrêmement résistante à la chaleur ? »

    Ou peut être étais-ce moi qui ne supportais pas bien la chaleur. Pourtant je suis né au Texas et je travaille dans un garage. J’ai du vivre dans le Nord dans une vie antérieure. À travers les pingouins et les ours polaires. C’était ce que ma sœur s’amusait à me dire lorsque je me plaignais de la chaleur même lors de journée plus douce. À l’horizon, je voyais une petite voiture sur le côté de la route et je devinais que ce devait être la sienne. Je freinais doucement et indiquais aux autres automobilistes que j’allais tourner sur la droite. Je m’arrêtais juste devant le véhicule de ma cliente.

    « Je vais aller jeter un coup d’œil, vous pouvez attendre à l’intérieur si vous préférez ne pas retourner dehors vivre les feux de l’enfer. » J’haussais brièvement les sourcils en souriant et sortais de la remorqueuse.

__________________________________

Mon Image

We'll never drink your medicine and we'll never think your way
You're tied to an ideology from a book that's out of date
No room for your daft intolerance left in this day and age
We're not gonna go down quietly, we're not gonna be afraid
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 232
■ J'ai : 24 ans
■ Boulot/Études : Éditrice

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Amy Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Ven 10 Juin - 18:28:18

Elle ne peut s’empêcher de sourire quand l’homme lui demanda si elle avait pensé faire du Rally, il ne désirait pas perdre son titre semblait-il. Elle ne prit pas pour vantardise qu’il dise qu’il était plutôt bon, c’était drôle d’avoir une conversation détendue avec un étranger et arriver à y participer de façon active sans feindre l’intérêt. Elle l’écouta répondre à sa question sur la chaleur. Elle avait mis pile. Il lui avait semblé que l’homme était de mauvaise humeur à sa sortie du garage. Il avait perdu son air légèrement renfrogné quand il avait commencé à lui parler, mais il était évident qu’il n’avait pas envie de quitter l’air frais du garage. Il la complimenta sur sa survie face à cette chaleur le temps de son chemin jusqu’au garage. Il demanda si elle pouvait se téléporter ou alors elle était vraiment résistante à la chaleur. Se téléporter, Raffael y arrivait, mais en plein jour ainsi certainement pas. Elle, non. Elle n’était qu’un humain bien ordinaire. Elle lui répondit en chassant une mèche de cheveux rebelle de son visage.

-Je crois que j’ai pris l’habitude. Souvent, quand j’étais petite, les familles qui s’occupaient de ma sœur et moi nous envoyaient jouer dehors et on ne devait pas rentrer avant une heure dite. Qu’il fasse chaud ou qu’il pleuve, on allait jouer dehors. Ma sœur dit que je suis un vrai lézard.

Plus ils approchaient de sa voiture, plus elle voyait les traces qu’elle avait laissé dans le bitume. Ses pneus avaient laissé leur gommage en preuve de sa manœuvre. Une fois arrêté, l’homme lui suggéra de rester à l’abri de la chaleur à l’intérieur de la remorque. Elle ne put le faire. Elle devait voir son visage, savoir ce qui passerait dans ses yeux quand il prendrait connaissance de la situation. Il avait tenté de la rassurer plus tôt. Ça n’avait pas fonctionné. Elle était peut-être paranoïaque, mais si elle était visée, elle devait le savoir, Raffael devait le savoir aussi. Elle ne savait pas ce qu’il ferait, ce qu’elle ferait. Mais elle préférait savoir. Elle sortie du véhicule grimaçant lorsque ses pieds touchèrent le sol. Elle suivit le mécanicien dans son inspection.

-Je remercie mon frère de m’avoir appris, en circuit fermé, à réagir à toutes situations sur la route. Sans ses bons conseils et tous ses cours où il me mettait en situation dangereuse, j’aurais sans aucun doute eu plus d’une égratignure.

En fait, elle aurait pu tuer quelqu’un, se tuer ou du moins être salement amoché. Ils arrivèrent au pneu. Il n’était que charpie. Elle serait peut-être du pour une nouvelle voiture au final. Tout dépendait si l’essieu était cassé ou non. L’homme le lui dirait. Hunter serait furieux qu’elle soit allée chez son compétiteur mais tant pis. Cet homme n’avait aucun lien avec elle, il ne s’inquiéterait pas autant que son frère pour cette histoire. Elle espérait seulement qu’il serait discret s’il trouvait quelque chose… d’anormal.

__________________________________

The enemy is anybody who's going to get you killed, no matter which side he is on.

Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t269-will-ashby-how-much-more-can-they-take-from-me-they-got-my-blood-now-it-s-my-carhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t289-will-ashby-of-anger-fury-heartache-and-pain-baby#4673
avatar


■ En ville depuis le : 28/06/2015
■ Messages : 324
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : Pilote de rallye automobile / Mécano

■ Célébrité : Richard Madden
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Will Ashby

Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Sam 11 Juin - 0:38:36

    Sur la route, on voyait les traces d’un freinage de dernière minute et les zigzags qui s’y dessinaient montraient très clairement qu’elle savait manier le volant afin de stabiliser sa voiture. Je mettais les poings sur les hanches, plutôt impressionné par ce que j’observais. Toute personne avec pas ou peu d’expérience au volant n’aurait jamais pu stabiliser une voiture avec un pneu crevé. Et elle avait réussi à stationner la sienne sur le côté de la route. Je mettais une main en visière, me protégeant les yeux du soleil qui me piquait la peau. J’avais presque envie de seulement embarquer la voiture sur la remorqueuse et retourner au garage pour y jeter un œil là-bas, mais j’étais intrigué. En entendant le commentaire de la femme, je me retournais vers elle.

    « Vous remercierez votre frère lorsque vous le reverrez. Il vous a sauvé d’un accident. Dans ces cas-là, je préfère que le conducteur de la voiture m’accompagne pour remorquer son véhicule que d’arriver après les ambulances. »

    Et croyez-moi ça arrive plus souvent qu’on le pense. Ce n’était pas ma partie préférée de mon boulot, mais il fallait bien que quelqu’un le fasse. Une carcasse d’automobile c’était nuisible sur la route, même sur le côté. La dame qui m’avait accompagnée avait eu de la chance dans sa malchance. Elle était toujours vivante et sans aucune blessure. Elle avait réussie à maitriser sa voiture sans blesser personne. Une voiture ça se remplaçait et si elle avait de bonnes assurances, elle arriverait à retirer un peu d’argent pour s’acheter un bolide plus récent. Tout cela dépendant de la cause de l’accident… Je m’avançais vers la voiture et me penchais pour regarder à l’arrière droit de la voiture, là où un pneu manquait. La voiture penchait de ce côté et ce qu’il restait du pneu n’était que morceaux de caoutchouc. À genou sur la chaussée brûlante, j’inspectais l’essieu vide du véhicule et tentais de voir ce qui avait bien pu arriver à ce pneu pour qu’il explose de la sorte. Je n’osais pas mettre la main sur ce qui restait du pneu de peur de me brûler les doigts et je repensais au fait que j’avais gardé une paire de gants dans la poche arrière de mon pantalon. J’enfilais les gants et approchais mes doigts du lieu du crime. Il y avait bien des morceaux qui trainaient autour de la voiture mais quelque chose avait attiré mon œil d’expert sur un morceau plus large qui semblait avoir été épargné. C’était bizarre, au premier coup d’œil j’aurais pu dire que le pneu avait été lacéré par une lame ou quelque chose de tranchant. Mais je ne voyais pas sur quoi elle aurait pu rouler pour provoquer ce genre de dégât. Un morceau de verre ? Non, c’était définitivement une lame. L’ouverture était juste assez large pour être de la grosseur d’un couteau. Quelqu’un avait-il saboté le pneu ? C’était probable.

    « Je crois bien… qu’on vous a bousillé votre pneu. » Je pointais l’endroit où je voyais une fente juste assez grosse, prouvant qu’un objet tranchant y avait été inséré. « On a transpercé votre pneu avec une lame ou quelque chose dans le genre. Comme ça la pression du pneu était plus basse qu’à l’habitude et pendant que vous rouliez le pneu c’est dégonflé et a explosé. » C’était une explication tout à fait logique et je ne croyais pas que j’avais mon mot à dire la dessus. Elle avait peut être des ennemis et comme je ne la connaissais pas du tout j’étais mieux de me mêler de mes affaires. Mon travail ici était de ramener la voiture au garage et de voir ce que je pouvais faire.

    « Embarquons votre voiture sur la remorqueuse, je vais regarder au garage s’il n’y a pas d’autres dommages. »

__________________________________

Mon Image

We'll never drink your medicine and we'll never think your way
You're tied to an ideology from a book that's out of date
No room for your daft intolerance left in this day and age
We're not gonna go down quietly, we're not gonna be afraid
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 08/12/2014
■ Messages : 256
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Jack


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Sam 11 Juin - 15:20:36

Coucou les vers de terre! Je vous manquais, avouez! Le premier qui répond que je ne lui manquais pas va recevoir la fessée. Et ça, c'est uniquement parce que j'ai décidé de me montrer gentil avec vous. Après tout ce temps passé à ne pas pouvoir vous emmerder comme s'il se doit, il fallait bien que je me rattrape. Et la hasard a voulu que ça tombe sur vous! Bon, bon, bon... Comment est-ce que je vais vous empoisonner l’existence, moi? Hummm... Eurêka! J'ai trouvé!

Le coup du pneu, c'est la faute d'un métamorphe - un charmant loup de stade 3. Pourquoi il a fait ça à la voiture d'Amy? Parce qu'elle est la soeur d'Hunter et qu'il n'accepte pas qu'un mordu soit plus considéré que lui, un métamorphe de naissance. Ouais, Hunter est le bras droit du conseil métamorphe, il court après Willow, une des trois boss du conseil et c'est clair qu'il couche avec elle. Bref, Hunter a tout ce que désire notre méta jaloux parce qu'il considère que c'est lui qui devrait être à la place d'Hunter. Pourquoi s'en prendre à Amy, maintenant? C'est une petite humaine sans défense... et sa flic de soeur a une arme à la ceinture. C'est un choix stratégique, il n'a pas envie de se prendre une balle en pleine tête. Parce que le flic tirerait avant de poser des questions. Amy n'est pas armée, donc une cible facile.

Mais quand Amy revient avec Will, notre métamorphe est vraiment dépité. Encore plus que quand il a vu qu'elle a su garder le contrôle sur cette maudite bagnole plutôt que de se prendre le décor. Ajoutez à ça qu'il avait espéré que la jolie demoiselle appelle son grand frère à la rescousse, vous comprendrez qu'il est dans une rage pas possible. Ç'aurait été l'occasion ou jamais de se débarrasser d'Hunter. Furieux, notre méta ne prend pas le temps de réfléchir et il sort de sa camionnette avant de se transformer partiellement. Sa tête devient celle de son loup, ses mains se transforment en papattes pourvues de griffes... et toujours sans réfléchir davantage, il se lance sur le couple près de la voiture... et s'attaque à Will en premier puisqu'il est la cible la plus facile à atteindre. C'était sans compter sur la petite blondinette qui a de la ressource. Amy brandit une barre de fer - mais où est-ce qu'elle l'a prise cette barre, hein? - et réussit à chasser notre louloup. Finalement, Amy n'est pas sans défenses et s'en prendre à Mackenzie aurait peut-être été préférable. Nah! Une balle dans le crâne, ce n'est pas une bonne façon de crever! Finalement, il aurait dû faire ses devoirs avant de s'en prendre à une Wright. Comme ça, notre métamorphe aurait appris - autrement qu'à ses dépends - qu'elles sont aussi teigneuses que leur frère et il n'aurait pas tout foiré comme un con.

Résultat des courses? Will est blessé et saigne. Amy ne comprend pas pourquoi la chose ne s'est pas jetée sur elle et encore moins ce qu'est la chose exactement. La seule chose positive dans tout ça? Will ne se transformera pas... et Hunter sera peut-être obligé d'avouer son terrible secret à ses petites soeurs adorées.

Alors, vous en dites quoi? Ça vous plaît comme première intervention? Personnellement, moi j'adore! A vrai dire, j'aime encore plus l'idée d'embêter bien du monde avec un seul post.

Have fun!

__________________________________

Merci de ne pas envoyer de MP sur ce compte!
Privilégiez le Staff, accessible sur l'index du forum!
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 232
■ J'ai : 24 ans
■ Boulot/Études : Éditrice

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Amy Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Dim 12 Juin - 9:54:20

Tout s’était passé si vite. Comment était-ce possible? Quelle était cette chose qui avait attaqué le mécanicien? Seigneur. Heureusement, elle avait eu la présence d’esprit de ramasser le pied de biche qu’elle gardait toujours dans son coffre. Un pied de biche. Encore là, la surprotection l’avait sauvé, mais cette fois elle le devait à Mac qui tenait qu’elle garde des outils pour se défendre. Du poivre de Cayenne, une barre de fer dans son coffre… Elle n’aurait jamais cru avoir à s’en servir. Elle se rendit vers Will, il était blessé. La chose lui avait assené un coup de patte, cette dernière avait des griffes acérées. Elle se pencha vers lui.

-Ne bouger pas, j’ai une trousse de secours dans le coffre.

Elle se dirigea à nouveau vers l’arrière de son véhicule et y trouva ce qu’elle cherchait. Mais pourquoi les avait-on attaqués ainsi? Que se passait-il? Et qu’était cette chose horrible? On aurait dit une tête de loup sur un corps d’humain. Est-ce que ceci faisait parti des mythes véridiques dont Raffael lui avait parlé? Si oui, pourquoi étaient-ils victime de cette attaque? Elle se plaça à côté de l’homme blessé et commença à examiné les blessures. Elle espérait qu’elle ne serait pas trop profonde.

-Est-ce que vous avez un téléphone sur vous? Le mien est mort, c’est pour ça que j’ai dû marcher jusqu’à votre garage. Seigneur, qu’est-ce que c’était cette chose?

Ses mains étaient frénétique pendant qu’elle tentait de retiré le haut de l’homme pour atteindre ses blessures. Elle retira le vêtement et pu voir les lacérations. Elles ne semblaient pas assez profondes pour avoir atteint des organes principaux, mais elles laisseraient des cicatrices assurément. Elle n’était pas médecin cependant, elle devait conduire l’homme à l’hôpital pour qu’il puisse subir tous les examens possible. Et si cette bête était un mythe, est-ce que cette blessure infecterait l’homme? Elle ne le savait pas. Selon ce qu’elle se souvenait des histoires de loup-garou, il fallait une morsure. Était-ce bien ça? Elle ne savait plus, son esprit tournait à cent mille à l’heure, elle n’arrivait pas à réfléchir de façon cohérente. Elle voulait détendre un peu l’atmosphère et allégé son cerveau en ébullition par la même occasion.

-Finalement, la chaleur n’était pas ce qui avait le plus à craindre pas vrai. Je suis sur que vous ne vous en plaindrez plus désormais.

Elle tenta de sourire, mais son inquiétude lui sortait par tous les pores de la peau. Elle devait retenir les cris de terreur qui voulait s’échapper de sa gorge, elle devait retenir le tremblement des ses mains pendant qu’elle nettoyait au mieux, les plaies de l’homme. Elle avait envie de prendre ses jambes à son cou et aller se réfugier dans les bras de sa sœur et son frère pour se sentir à nouveau en sécurité. Mais elle resta là, ne cria pas et fit de son mieux pour jouer les infirmières.

__________________________________

The enemy is anybody who's going to get you killed, no matter which side he is on.

Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t269-will-ashby-how-much-more-can-they-take-from-me-they-got-my-blood-now-it-s-my-carhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t289-will-ashby-of-anger-fury-heartache-and-pain-baby#4673
avatar


■ En ville depuis le : 28/06/2015
■ Messages : 324
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : Pilote de rallye automobile / Mécano

■ Célébrité : Richard Madden
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Will Ashby

Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Dim 12 Juin - 23:22:43

    J’étais encore à genoux sur le sol lorsque cette chose s’attaqua à moi. Je n’eu même pas le temps de me défendre, ne pouvant que tenter de me protéger des griffes de ‘’l’animal’’ si je peux le dire ainsi. Surpris par l’apparence de la créature, je reçu un coup sur un bras, sentant les griffes me déchirer la peau. Je ne m’étais jamais fait attaquer par un animal sauvage auparavant et encore moins par un humanoïde à moitié humain à moitié animal. J’étais comme subjugué par la situation, les yeux grands ouverts, mon regard fixé sur la tête de la créature, n’arrivant pas à m’en détacher malgré la blessure que j’avais au bras. Je n’avais même pas eu le temps de me relever que je me retrouvais couché par terre, un bras en sang et la femme qui m’accompagnait, une barre de fer en main. Elle s’était attaquée à la chose et l’avait fait fuir. Au moins elle avait eu l’intelligence de réagir. Je n’arrivais toujours pas à comprendre la situation mais mon bras me faisait un mal de chien et semblait plutôt amoché. Je me remettais en position assise et retirais les gants que j’avais encore aux mains, grimaçant de douleur en bougeant mon bras. Je jetais un regard à mon bras et hissais en voyant le sang qui s’échappait des plaies. Ça avait tout l’air d’une boucherie. Par chance j’avais le cœur solide et je tentais de me redresser.

    « Ahhhh… Putain ça fait mal ! C’était quoi cette merde ? Pourquoi est-ce que… »

    Elle m’aida à retirer mon haut alors que je me retenais pour ne pas hurler des insanités à tour de bras. J’échappais quelques grognements de douleur pour ensuite la laisser examiner mes blessures. Je n’avais pas vraiment envie de regarder moi-même. « Oui dans la remorqueuse il y a un téléphone portable, dans la boite à gant. » C’était un vieux téléphone mais il fonctionnait toujours et servait lors d’urgence, un peu comme en ce moment. Dans ma tête, la scène se rejouait mais je ne comprenais pas plus. Était-ce un de ces métamorphes dont ma sœur m’avait parlé ? Était-ce lié à elle ? Est-ce qu’on s’en prenait à moi parce que je l’hébergeais chez moi ? Il n’y avait pas vraiment de réponse logique à tout cela. Et je souffrais trop en ce moment pour pousser mes réflexions plus loin. Je tentais un sourire qui ressemblait davantage à une grimace de douleur lorsqu’elle fit illusion à la chaleur que je détestais tant.

    « J’avais presque oublié qu’il faisait +1000 dehors. C’est gentil de me le rappeler. De toute façon, je suis plus inquiet pour notre sécurité et mon bras que pour cette fichue canicule. »

    Je regardais ma blessure qui me lacérais l’entièreté du bras droit jusqu’à l’épaule. Un peu plus creux et ça aurait causé un bon bain de sang. Malgré que le liquide rouge qui était en train de former une flaque à mes côtés était quand même d’une grosseur raisonnable. J’aurais besoin de points de sutures assuré. Et je ne m’en sortirais pas sans en garder des traces. Au moins ce n’était pas une balafre en plein visage. Je commençais à sentir mes forces me quitter et regardais la femme qui tentait de nettoyer mes plaies.

    « Aidez moi à panser tout ça, il faut essayer d’arrêter le sang de couler ou dans quelques minutes je n’aurai plus le plaisir de faire la conversation… » Dis-je en reprenant mon souffle.

    Je clignais plusieurs fois des yeux, voyant apparaitre des points noirs. Oh super, c’était exactement ce dont j’avais besoin. Je n’avais pas l’intention de perdre conscience ici et maintenant.

__________________________________

Mon Image

We'll never drink your medicine and we'll never think your way
You're tied to an ideology from a book that's out of date
No room for your daft intolerance left in this day and age
We're not gonna go down quietly, we're not gonna be afraid
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 232
■ J'ai : 24 ans
■ Boulot/Études : Éditrice

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Amy Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Lun 13 Juin - 20:22:56

Bon, un téléphone dans la remorqueuse, une bête mi-homme mi-loup, un homme blessé près à s’évanouir. Tout allait vraiment bien en ce moment. L’homme voulait qu’elle l’aide au plus vite car il allait tourner de l’œil. Elle avait terminé de nettoyer, elle se mit à envelopper le bras de l’homme rapidement. Elle serra, mais pas trop pour ne pas couper la circulation. Seigneur, il fallait qu’elle se souvienne de son cours de secourisme échue depuis six ans. Will ferma les yeux, du moins, il sembla à la jeune femme qu’il fermait les yeux.

-Non, non, non, non! Vous ne me faites pas ça!

Elle lui donna une claque au visage pour le saisir. La blessure était bandée, elle courue jusqu’à la remorque prit le cellulaire, une bouteille d’eau à l’arrière et revient vers son « patient ». Elle composa le numéro de toutes les urgences, 9-1-1. Pendant qu’elle attendait, elle ouvrit la bouteille d’eau, le téléphone coincé entre l’épaule et sa joue. Elle déposa la bouteille au sol et retira sa chemise, elle avait une camisole en dessous, mais elle s’en serait probablement peu soucier à cet instant. Elle versa le contenu de la bouteille sur le vêtement pour ensuite déposer ce dernier sur la tête du remorqueur pour le garder hydraté.

-Il nous faut une ambulance et je veux que vous contactiez le lieutenant Wright tout de suite. Dites-lui que sa sœur a été agressée.

Elle donna leur position aux urgences, l’autre aurait voulu la garder en ligne, elle refusa indiquant qu’elle rappellerait à tout changement de la condition du blessé. Elle avait besoin de ses deux mains pour veiller à sa santé, mais aussi à sa sécurité.

-Ça va aller, ma sœur va mettre les gaz, elle sera là en peu de temps. L’ambulance aussi arrive. Allez, il faut tenir bon. Restez réveillé.

Elle le regarda.

-Dites-moi n’importe quoi! Votre nom tien. Je ne le connais même pas. Allez, il faut serrez ma main.

Elle lui tendit la sienne et la serra, elle espérait que de lui faire serrer le poing sur quelque chose allait ralentir le saignement. De son autre main, elle reprit la barre de fer qu’elle avait abandonné un peu plus tôt. Elle tenait la main de l’homme qui n’avait été là que pour l’aider et qui avait payé pour. Elle tenait de l’autre main sa barre, elle restait alerte. Elle se sentait affolée, mais elle devait restée maître d’elle-même. Seigneur. Elle avait l’impression que tout lui tombait sur la tête en même temps. Elle réalisa soudain.

-Ce n’est pas un couteau qui a fait ça… c’était lui. C’était lui avec ses griffes. J’étais sa cible, alors pourquoi il s’en ait pris à vous?

__________________________________

The enemy is anybody who's going to get you killed, no matter which side he is on.

Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t269-will-ashby-how-much-more-can-they-take-from-me-they-got-my-blood-now-it-s-my-carhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t289-will-ashby-of-anger-fury-heartache-and-pain-baby#4673
avatar


■ En ville depuis le : 28/06/2015
■ Messages : 324
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : Pilote de rallye automobile / Mécano

■ Célébrité : Richard Madden
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Will Ashby

Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Mar 14 Juin - 0:54:28

    Je prenais de longue respiration lorsqu’elle pansa mon bras, essayant de garder contenance. Je ne m’attendais pas à être lacéré par les griffes d’un animal sauvage en cette magnifique journée de chaleur étouffante. J’aurais préféré crever sous la chaleur et pas : crever sous la chaleur avec une blessure fraiche causé par une attaque. C’était irréaliste. Je fermais les yeux un moment, je savais que je ne devais pas mais j’avais envie de m’étendre et de dormir…

    « Ouch ! Mais qu’est-ce qui vous prend ! » Hurlais-je en portant ma main gauche à mon visage. « Je voulais juste fermer les yeux un peu… Vous croyez pas que j’ai assez de mon bras pour ne pas avoir besoin de me faire frapper au visage… » Je savais qu’elle avait bien agit en m’empêchant de perdre contenance mais tout de même. Et même si j’avais tenté de lui faire croire le contraire, je voyais déjà les points noirs troubler ma vue de nouveau et je tentais de garder les yeux ouvert. Le sang souillait déjà les bandages autour de mon bras. Je poussais un soupir de découragement et regardais la femme partir vers la remorqueuse pour récupérer le téléphone probablement. Elle revint avec une bouteille d’eau et retira sa chemise, imbiba le linge d’eau et me le déposa sur la tête, probablement pour m’empêcher de mourir sous la chaleur assommante du soleil. Je grommelais un remerciement et serrais les dents, ma blessure se mettait à me brûler alors que je ne croyais pas pouvoir souffrir encore plus. Je ne tentais même plus d’écouter ce qu’elle disait au téléphone, peu importe si elle contactait l’armée ou une troupe d’hommes à tête de loup. Est-ce que j’allais mourir ici en me vidant de mon sang ?

    « Will… Je m’appelle Will… »

    Je serrais la main qu’elle me tendit non sans hisser de douleur. C’était du grand n’importe quoi. Au nombre de fois où j’étais allé me balader en forêt, je n’arrivais pas à croire que jamais je n’y avais rencontré un animal sauvage potentiellement dangereux alors qu’en allant remorquer une voiture en ville je me faisais sauvagement charcuter par un hybride mutant. Alors ces histoires d’humains qui se transformaient en animaux étaient donc vraies ? Ma sœur ne m’avait pas mentit et j’en étais presque encore plus apeuré. C’était facile de me dire que ce n’était pas vrai alors que je ne l’avais jamais vu. Maintenant je ne pourrais plus vraiment nier leur existence. J’écoutais l’hypothèse de la femme sur le fait que le trou dans son pneu avait probablement été causé par cette bestiole. C’était possible mais je n’avais plus vraiment la tête à élucider des mystères en ce moment. J’étais concentré à ne pas flancher et à garder conscience. Ce qui était de plus en plus difficile avec les minutes qui s’écoulaient. Puis elle se questionna sur le fait que la bête s’en était prise à moi. Je repensais à ce que je m’étais dit tout à l’heure. Elena avait quelqu’un à ses trousses et peut être étais-je une cible à mon tour. Mais alors pourquoi ma secouriste disait-elle être sa cible ? Je secouais doucement la tête, refusant de me prendre la tête à réfléchir.

    « Je vous promet que lorsque je ne serai pas en train de me vider de mon sang on aura une conversation sur ce qui vient de se passer, mais pour tout de suite je vais essayer de rester conscient. » Ce qui monopolisait toute mon énergie. Et puis soudain j’entendis au loin le bruit des sirènes et ma vue se brouilla un peu plus.

__________________________________

Mon Image

We'll never drink your medicine and we'll never think your way
You're tied to an ideology from a book that's out of date
No room for your daft intolerance left in this day and age
We're not gonna go down quietly, we're not gonna be afraid
Revenir en haut Aller en bas




avatar


■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 232
■ J'ai : 24 ans
■ Boulot/Études : Éditrice

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Amy Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright Mar 14 Juin - 20:30:43

-Et Will, tenez bon d’accord. Ne m’en voulez pas pour la gifle, je voulais vous garder éveillée.

Amy était contente d’entendre les sirènes. Elle se sentait stupide d’avoir demandé sa sœur, qu’allait-elle bien pouvoir lui raconter? Qu’ils avaient été attaqués par un homme qui avait une tête de loup? Elle aurait dû dire à la femme de la répartition de lui dire qu’elle n’était pas blessée. Elle ne pouvait qu’imaginer la panique de sa sœur. Elle était sur le qui vive, chaque petit bruit la faisait sursauter. Elle avait peur que l’autre ne sorte tout d’un coup et ne revienne les attaquer. Le moins qu’on puisse dire, ce fut que Will attira son attention en disant qu’il lui reparlerait de tout ça quand il ne serait pas à tenter de rester conscient. Quoi? Il savait ce qui venait de se produire? Il connaissait la bête qui les avait sauvagement attaquées? Elle n’était pas sur de ce qu’il voulait dire par là, mais il pouvait être sur qu’elle serait présente pour cette conversation.

-Croyez-moi, je vous rappellerez vos propos quand vous serez en état, j’ai vraiment besoin de savoir ce que c’était.

Elle serra doucement les doigts de l’homme autant pour lui rappeler sa présence que pour l’aider à garder l’esprit alerte. Il fallait qu’il reste éveillé. Les secouristes et les policiers débarquèrent tous en même temps, sa sœur aussi. Mackenzie était débarquée en trombe. Ils avaient vite embarqué l’homme blessé, elle avait dû répondre à plusieurs questions. Elle ne put dire ce qui l’avait attaqué, elle ne n’arriva pas à décrire l’homme. Bien sur qu’elle ne le pouvait pas. Si elle l’avait fait, il l’aurait probablement interné pour folie. Peut-être auraient-ils raison, peut-être était-elle devenue complètement folle après tout. Non mais c’est vrai. Les vampires existaient, les bêtes dans le genre de celui qu’elle avait vu aujourd’hui existaient aussi et quoi encore? Quel autre conte de peur allait se mettre à vivre sous ses yeux?

Les ambulanciers la forcèrent à monter avec eux, ses blessures aux pieds devaient être traitées et elle souffrait d’une légère déshydratation. Mackenzie la poussa presque dans l’ambulance tellement elle voulait être sur qu’elle allait bien. La jeune femme resta près de Will, elle voulait entendre ce qu’il avait à lui dire sur cette chose. Sa sœur avait appelé Hunter pour lui dire de venir récupérer le véhicule d’Amy et un autre chauffeur pour ramener la remorqueuse au garage de l’homme blessé.

HJ: désolée... c'est très mauvais comme fermeture.

__________________________________

The enemy is anybody who's going to get you killed, no matter which side he is on.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: I'm gonna need more coffee - Amy Wright

Revenir en haut Aller en bas
I'm gonna need more coffee - Amy Wright
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le pasteur Wright serait-il un vendu ?
» Bonnie Wright [Validée par Samira]
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» 07. It's Coffee Time !
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Terrain de Jeux :: Archives des RP

-