Boutique

Pour avoir accès à la boutique,
clique sur le panier!

Bon shopping!






 

Partagez | .
 

 To see what is right and not to do it is want of courage. - Olivia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar
■ En ville depuis le : 30/08/2015
■ Messages : 114
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Propriétaire du Moonlight Circle et fait de l'import/export

■ Célébrité : Josh Holloway
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Leonard Sheppard

Message(#) Sujet: To see what is right and not to do it is want of courage. - Olivia Mer 7 Oct - 18:05:26

La journée avait été chargée, il était fatigué et pourtant il n’arrivait pas à fermer l’œil. Il était étendu sur le dos et fixait le plafond de son bureau, les pensées roulaient en boucle dans sa tête, il n’y avait rien à faire pour les arrêter. Son lit de fortune, un lit de camp qu’il installait chaque soir et rangeait chaque matin, était somme toute confortable, mais sans plus. Son lit lui manquait. Mais il n’avait pas envie d’importuner Olivia. Déjà qu’il avait été plus que maladroit avec Jane, il ne savait pas plus comment agir avec Livia. Il soupira et se redressa d’un seul coup en entendant un bruit près de la porte. Quelqu’un semblait venir vers le bureau. Il posa les pieds par terre doucement et se redressa lentement pour s’asseoir dans son lit. Il prit le couteau qu’il gardait toujours sous son oreiller. C’était imprudent de dormir sans arme, même dans un endroit comme celui-ci. On ne savait jamais quand on subirait une attaque, que ce soit par un humain ou par des zombies. Depuis qu’il était chef de la sécurité, il avait essuyé quelques menaces, rien de grave, ni d’incontrôlable. Les gens n’aimaient pas les changements, encore moins quand il était temps de resserrer la vis. Il y avait des mécontents dans l’hôpital, plusieurs n’appréciaient pas d’avoir maintenant des règles et des gens pour les faire respecter. Il se redressa très lentement essayant de ne pas faire craquer le lit. Il voyait l’ombre de la personne approcher, il ne savait pas de qui il s’agissait, mais il était prêt si la personne se démontrait hostile ou s’il voulait le prendre par surprise.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t170-olivia-true-love-stories-never-have-endings#2884
avatar


■ En ville depuis le : 30/08/2015
■ Messages : 63
■ J'ai : 30 ans
■ Boulot/Études : Traductrice

■ Célébrité : Kristen Bell
■ © Avatar : Athéna
■ © Signature : Moi... et les paroles d'une chanson d'Eric Lapointe
■ © Photo identité : Je l'ignore, désolée.

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Olivia R. Sanford

Message(#) Sujet: Re: To see what is right and not to do it is want of courage. - Olivia Lun 12 Oct - 17:17:13

Olivia n’arrivait pas à fermer l’œil et elle était étendue dans son lit à fixer le plafond. Enfin, c’était ça qu’elle fixait, car cinq minutes plus tôt, c’était le mur et avant ça, c’était la porte de la chambre. La cause de cette crise d’insomnie soudaine? Len. Ainsi que la conversation qu’ils avaient eue. La jeune femme n’en revenait toujours pas de ce que son frère avait osé lui faire. Leur faire. Elle savait qu’il n’avait jamais accepté sa relation avec Len, mais elle n’avait jamais cru qu’il oserait leur faire du mal à ce point. Il avait été témoin de sa peine, de tout ce qu’elle avait traversé et quand Len se décidait enfin à venir la chercher, son frère les manipulait. Croyait-il qu’elle ne l’aurait jamais appris? Tout finissait toujours par se savoir, ce n’était jamais qu’une bête question de temps. Son frère aurait dû se douter qu’elle apprendrait tout, tôt ou tard. Ce qu’Olivia ne ferait pas lui pour lui tordre le cou! Elle était incapable de joindre ses frères depuis le début de l’apocalypse. Si elle espérait qu’ils soient toujours de ce monde, elle ne pouvait s’empêcher d’en vouloir à David d’avoir sciemment voulu les sépares, Leonard et elle. Ça, jamais elle ne pourrait le lui pardonner.

Et si ça faisait si mal, ce n’était pas sans raison. Même chose concernant cette demande de divorce. Livia avait mis des années avant d’entreprendre les démarches. Si elle avait essayé de ne pas réfléchir aux raisons sous-jacentes, maintenant elle y voyait clair. Il avait suffi de le revoir pour qu’elle se rappelle à quel point elle l’aimait, à quel point elle avait souffert en étant loin de lui. Tout avait bien changé en 6 mois. Les enfants qu’ils rêvaient d’avoir, ce n’était plus un monde pour eux. Alors… qu’est-ce qui les empêchait de revenir ensembles? Len avait clairement démontré qu’il voulait encore d’elle. Du moins, c’était ce qu’elle avait cru comprendre. Et si elle se fourvoyait littéralement? Si elle s’imaginait des choses là où il n’y avait pas de raison? Et si le fait qu’il s’était presque jeté sur elle pour l’embrasser quand il l’avait découverte dans sa chambre n’était qu’une réaction due à la surprise? Elle avait perdu 5 longues années, devait-elle en perdre davantage?

Sans prendre la peine de réfléchir davantage à la question, Olivia se leva et enfila ses chaussures. Hors de question de se balader dans l’hôpital les pieds nus. Une fois prête, elle sortit de la chambre et se dirigea à grands pas vers le bureau de Len avant de changer d’avis et de revenir sur ses pas. S’il voulait encore d’elle, c’était le moment où jamais. Et puis, c’était ridicule de continuer à dormir sur ce maudit lit de camp alors qu’il avait un lit qui l’attendait dans leur chambre! Arrivée devant la porte, la jeune femme inspira profondément et posa la main sur la poignée pour l’ouvrir ensuite très lentement, prenant garde de ne pas faire trop de bruit. Quand la porte fut suffisamment ouverte pour voir que Len n’était dans son lit, elle fronça les sourcils.

- Len? Tu es là? chuchota-t-elle en entrant lentement dans le bureau, ne voyant pas que son mari se tenait pratiquement derrière la porte.

Dépitée, elle s’apprêta à tourner les talons quand elle le vit. Son cœur se mis à palpiter comme un fou et elle retint de justesse le cri qui menaçait de franchir ses lèvres. Ne manquerait plus d’alerter les autres survivants. Pour le moment, personne ne savait qu’ils étaient mariés – du moins, Livia ne pensait pas que les autres étaient au courant – et elle se voyait bien mal expliquer ce qu’elle fichait là en pleine nuit.

- Si tu voulais me faire mourir de peur, bravo c’est bien parti. souffla-t-elle avant de pouffer de rire.

__________________________________


deux fois la même histoire
Parce qu'on ne peut effacer tout ce qui brûle nos mémoires, parce que le temps va passer et parce que tout nous sépare. Même si on veut s'aimer, même si on veut y croire, on ne peut jamais recommencer deux fois la même histoire.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 30/08/2015
■ Messages : 114
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Propriétaire du Moonlight Circle et fait de l'import/export

■ Célébrité : Josh Holloway
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Leonard Sheppard

Message(#) Sujet: Re: To see what is right and not to do it is want of courage. - Olivia Mar 13 Oct - 19:57:48

Il sentait l’adrénaline envahir son corps pendant qu’il attendait de voir qui ouvrait la porte. La personne prenait soin d’être discrète, elle faisait tout pour que la porte ne grince pas. Il attendit, son cœur battait au rythme élevé que demandait l’action qu’il allait faire. Puis, il l’entendit. Elle appela l’un de ses surnoms. Olivia. Mais que faisait-elle là? Elle allait se détourner lorsqu’elle le vit. Il put voir la frayeur sur le beau visage de sa femme avant qu’un sourire ne l’illumine. Elle le félicita pour avoir faillit la faire mourir de peur avant de vraiment rire. Ce son, ce son était doux à ses oreilles et il ne put s’empêcher de sourire à son tour.

-Te faire mourir de peur n’était pas mon but, mais être près à me défendre contre un intrus se glissant dans mon bureau discrètement en pleine nuit, ça oui.

Il s’approcha doucement d’elle et lui caressant la joue doucement, il repoussa une mèche de cheveux qui lui barrait la joue, la replaçant derrière son oreille. Sa peau, tout comme ses cheveux étaient doux sous ses doigts. Il laissa tomber sa main le long de son corps, il n’avait plus le droit de poser ce genre de geste envers elle, elle le lui avait bien fait comprendre la dernière fois. Il eut un pincement au cœur, ses yeux se baissèrent vers le sol, tentant de garder un air neutre, mais c’était difficile. Il n’avait jamais cessé de l’aimer, elle lui avait semblé dire qu’elle non plus n’avait jamais cessé de l’aimer. Mais il ne voulait pas se faire de faux espoir. Il la regarda à nouveau laissant un léger sourire sur ses lèvres.

-Que fais-tu à vagabonder dans un hôpital la nuit? À te faire passer pour un rôdeur auprès du chef de la sécurité.

Il rit doucement, après tout, c’était elle qui avait dit qu’il avait faillit la faire mourir de peur, mais c’était elle qui avait ouvert la porte dans s’annoncer. Dans leur nouveau monde, ce n’était pas une bonne idée. Mais comme c’était elle, il ne pouvait lui en vouloir et ne trouvait qu’à s’amuser de la situation.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t170-olivia-true-love-stories-never-have-endings#2884
avatar


■ En ville depuis le : 30/08/2015
■ Messages : 63
■ J'ai : 30 ans
■ Boulot/Études : Traductrice

■ Célébrité : Kristen Bell
■ © Avatar : Athéna
■ © Signature : Moi... et les paroles d'une chanson d'Eric Lapointe
■ © Photo identité : Je l'ignore, désolée.

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Olivia R. Sanford

Message(#) Sujet: Re: To see what is right and not to do it is want of courage. - Olivia Mer 28 Oct - 14:06:24

Être prêt à se défendre si un intrus pénétrait dans son bureau en pleine nuit? Qui dans cet hôpital serait assez stupide pour venir s’attaquer à lui de la sorte? Si Olivia n’était pas là depuis très longtemps, elle avait malgré tout rapidement compris que son cher mari inspirait le respect. Ainsi qu’un peu de crainte de la part des gens qui ne le connaissaient pas beaucoup. Livia ne savait pas ce qui s’était passé avec le type qui avait tenté de voler des médicaments dans la pharmacie et s’il l’avait déjà retrouvé, mais elle était cependant sûre d’une chose, Len lui passerait l’envie de recommencer. Tout comme il ne s’assurerait que le type ne poserait plus jamais la main sur elle à l’avenir. Elle n’avait pas besoin que Len confirme ce qu’elle pensait. Elle connaissait suffisamment son mari pour savoir à quel point il pouvait se montrer protecteur envers les femmes et les enfants.

- Il faut bien admettre que je suis très menaçante et que tu serais incapable d’avoir le dessus sur moi, même si tu le voulais, hein. rétorqua Livia avec un petit sourire amusé.

Qu’est-ce qu’elle faisait là à vagabonder au beau milieu de la nuit? Bonne question. Elle savait très bien pour quelle raison elle se trouvait là, mais l’avouer c’était une autre histoire et Livia ne savait pas très bien par où commencer. Le début lui semblait être sa meilleure option, comme toujours. Elle avait le choix entre être franche et tout dire en bafouillant comme une collégienne ou bien de trouver un prétexte bidon que Len pourrait faire semblant de croire. Tout en sachant très bien tous les deux ce que c’était réellement. La seule façon de lui faire comprendre sans se mettre à bafouiller, c’était de le lui faire comprendre directement. Pour ça, elle avait une idée, un bon prétexte à lui servir.

- Aller. Attrape tes affaires, Sheppard. C’est complètement ridicule de te briser le dos en dormant là-dessus quand tu as un lit qui t’attend dans notre chambre.

Si au départ, Livia avait cru que ça pourrait être une bonne chose qu’ils ne partagent pas la même chambre, elle voyait maintenant les choses sous un tout autre angle. A la vérité, c’était l’histoire entière qu’elle voyait autrement désormais. Tout ce qu’ils avaient pu se dire cet après-midi-là était gravé dans sa mémoire, elle revoit la discussion défiler en boucle dans sa tête pour qu’au final, une seule chose puisse être retenue : elle aimait encore son mari et elle l’aimerait probablement toujours. Si Olivia l’avait toujours su au fond d’elle-même, elle s’était clairement voilé la face, refusant de l’admettre. Elle était peut-être venue à Houston dans le but de pousser Len à signer les papiers pour le divorce, mais en son for intérieur, elle devait bien avouer qu’elle mourait d’envie de le revoir. Peut-être n’avait-elle pas réellement compris à ce moment-là ce qui la poussait à revenir, mais maintenant, la jeune femme en était pleinement consciente.

__________________________________


deux fois la même histoire
Parce qu'on ne peut effacer tout ce qui brûle nos mémoires, parce que le temps va passer et parce que tout nous sépare. Même si on veut s'aimer, même si on veut y croire, on ne peut jamais recommencer deux fois la même histoire.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 30/08/2015
■ Messages : 114
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Propriétaire du Moonlight Circle et fait de l'import/export

■ Célébrité : Josh Holloway
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Leonard Sheppard

Message(#) Sujet: Re: To see what is right and not to do it is want of courage. - Olivia Dim 1 Nov - 15:47:54

Menaçante, il serait incapable d’avoir le dessus sur elle. Il eut un sourire en voyant son visage qui s’éclairait sous l’ironie de ses propres propos. Ce sourire qu’elle avait, elle arrivait à le faire fondre avec cette expression toute simple. Elle ne semblait plus fermée à lui, c’était un pas en avant pour lui. Mais elle le surprit avec un deuxième pas rapide. Elle lui demandait de ramasser ses affaires, elle trouvait ridicule qu’il se casse le dos sur son lit de camp quand un lit confortable l’attendait dans leur chambre. Elle avait dit « Notre » chambre. Si sa mâchoire avait pu se décrocher comme dans les dessins animés, elle serait sans aucun doute sur le plancher à cet instant. Il se faisait peut-être des idées, peut-être qu’elle ne voulait pas recommencer leur histoire mais qu’elle se sentait coupable de ne pas avoir accepté de partager sa chambre avec lui. Il ne devait pas s’emballer autant tout de suite. Il eut un sourire et haussa les épaules.

-Si tu es bien, je suis bien aussi. Je ne veux pas que tu sois mal à l’aise chaque fois que tu rentreras dans la chambre parce que ton colocataire c’est moi.

Il toucha une mèche des cheveux de la jeune femme. Il ressentait beaucoup de choses à ce moment-ci. Trop de chose. Il replaça la mèche derrière l’oreille d’Olivia et laissa sa main glisser doucement sur la joue de la jeune femme suivant la ligne de sa mâchoire. Il eut un soupire.

-C’est le genre de chose que je pourrais avoir envie de faire en étant aussi près de toi. Je me doute que ce n’est pas ce dont tu as envie alors que moi oui. Ce sera difficile de m’en empêcher.

Il laissa retomber son bras le long de son corps. Il n’avait qu’une envie et s’était de l’embrasser, de la toucher. Pour lui, elle n’avait jamais cessé d’être sa femme qu’elle soit avec un autre ou non et dernièrement, elle avait avoué qu’elle n’avait été avec personne. Elle s’était sentie coupable envers lui. Il avait eu un espoir, la voir là lui en donnait un autre, mais il était incertain de ce qu’elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: To see what is right and not to do it is want of courage. - Olivia

Revenir en haut Aller en bas
To see what is right and not to do it is want of courage. - Olivia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» wyclef a-t-il le courage d'un revolutionnaire?
» Laferrière harangue les intellectuels de l'Amérique du Nord
» Par une si belle journée... - Olivia
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Olivia / Juliette
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Terrain de Jeux :: Archives des RP

-