Boutique

Pour avoir accès à la boutique,
clique sur le panier!

Bon shopping!






 

Partagez | .
 

 We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage




avatar
■ En ville depuis le : 08/12/2014
■ Messages : 256
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Jack


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Mer 19 Aoû - 22:04:58



Sujet de groupe express organisé par le staff!
Chaque post doit compter entre 5 et 10 (15!) lignes maximum!


Bonne nouvelle pour nos survivants! Un paquebot de marchandise (un très gros bateau quoi!), a dérivé jusqu’au port de Houston. Plusieurs se sont montrés intéressés à investiguer l’endroit. Ils veulent tous leur part du gâteau. Les groupes, surtout celui les Highway to Hell et les Get Out Alive, sont en compétitions généralement. Cette fois-ci, ils devront faire équipe et faire équipe avec des gens qui ont choisi de vivre seuls de leur côté aussi. Kaleb, étant un orateur particulièrement doué et un homme relativement neutre, a défini les groupes. Les gens ne sont pas tous heureux des choix qu'il a faits, mais tant pis! Il fallait bien que quelqu’un prenne les décisions et il l'a fait. Maintenant, les groupes partent chacun de leur côté pour explorer les lieux. Deux règles à respecter à bord: nos amis ne doivent prendre que le strict minimum à leur survie. Ils ne peuvent pas tout amener d’un coup et doivent survivre longtemps… De plus, ils doivent obligatoirement marquer d'une croix de couleur la cargaison afin que tout le monde s'y retrouve plus facilement à leur prochaine visite. Des aérosols de différentes couleurs ont été donnés à chaque groupe, alors n'oubliez pas de bien marquer les containers! Aussi, Hunter a pensé aux cadenas. Il a donc octroyé une grosse pince coupante à chaque groupe pour que ceux-ci puissent ouvrir les containers.


Notre liste n'est peut-être pas complète, alors si vous avez des idées,
n'hésitez pas à les mentionner. Vous pouvez aussi créer une nouvelle catégorie
si jamais vous pensez à quelque chose qui peut manquer... l'image
ne sera cependant pas mise à jour!




Participants & Ordre de post.

• Lincoln C. Foster
• Taylor Maxwell
• Andrew Larson
• Raffael Birmingham
• Hunter Wright
• Anastasia Z. Kamenski


Have fun!




__________________________________

Merci de ne pas envoyer de MP sur ce compte!
Privilégiez le Staff, accessible sur l'index du forum!
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 03/07/2015
■ Messages : 395
■ J'ai : 34 ans
■ Boulot/Études : Photographe de scène de crime

■ Célébrité : Hugh Dancy
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Lincoln C. Foster

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Jeu 20 Aoû - 1:39:56

Événement rare depuis la fin du règne de l’internet, tout Houston parlait d’une seule et même chose : l’énorme paquebot qui avait fait son apparition au port quelques temps auparavant. Il semblait dériver plutôt que d’être conduit vers les quais, mais sans signes de vivants ou de morts-vivants sur le pont il était impossible de confirmer ou d’infirmer quoi que ce soit. Autre fait quasiment impensable à mes yeux, tous les groupes et groupuscules de la ville avaient décidé de travailler main dans la main pour explorer le navire et se séparer le butin potentiel. Avec tous ces conteneurs à fouiller, il fallait dire que du potentiel, il y en avait à la pelle. Malgré les risques de mauvaises surprises, personne en ville n’allait cracher sur du matériel de survie supplémentaire.

Étrangement, j’étais satisfait de mon équipe. Je n’étais pas jumelé avec Will et Jane, mais je pensais que certaines blessures entre nous prendraient encore quelques temps à guérir. Autant ne pas forcer les choses avec cette fouille. Je connaissais Andrew d’une de mes escapades précédentes et je le savais réglo comme type. Hunter et Raffael m’avaient déjà sorti du pétrin auparavant et je leur faisais eux aussi entièrement confiance. Anastasia m’était inconnue, mais comme elle faisait partie du groupe que j’avais rencontré à l’hôtel, j’avais tendance à rester sur mes gardes. Je devais avoir toute une réputation dans leurs rangs depuis ma seule et unique visite dans leur QG. Parlant de cette altercation, le dernier membre composant le groupe n’était nulle autre que la jeune femme blonde que Joshua avait farouchement protégée, Taylor. Si quelqu’un ici devait avoir un mauvais souvenir de moi, c’était bien elle. Néanmoins, j’étais prêt à coopérer avec tous ces gens et à montrer aux habitants de l’hôtel que j’étais bien plus qu’une langue bien pendue.

Une fois à l’avant, notre zone de recherche attitrée, nous semblions quelque peu désemparés face à la suite des choses. Équipés de pinces et de cannettes de peinture, nous allions devoir ouvrir chaque conteneur, les fouiller et les marquer pour indiquer ce qu’ils abritaient. Un travail de moine. « Comment voulez-vous fonctionner? Pour ma part je crois qu’il faudrait qu’on se relai pour monter la garde pendant que les autres vont farfouiller. J’ai tendance à craindre tout ce qui est trop silencieux. Je peux prendre le premier tour. » Ce n’était pas parce que nous n’avions pas encore vu de zombies dans les parages que la calle n’en grouillait pas. Autant garder certaines paires d’yeux ailleurs qu’à l’intérieur des caissons. « Qui veut donner le coup d’envoi? » dis-je en pointant du pouce le premier conteneur à notre portée.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t260-and-now-i-m-just-trying-to-change-the-world-one-sequin-at-a-time-lady-gaga#4397
avatar
■ En ville depuis le : 09/07/2015
■ Messages : 88
■ J'ai : 25 ans
■ Boulot/Études : designer de mode

■ Célébrité : Emily Kinney
■ © Avatar : Shiya
■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Arizona Warren


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Jeu 20 Aoû - 16:01:04

C’était Noël avant l’heure. Bien avant l’heure! Un paquebot rempli de marchandises avait dérivé et tout le monde s’était précipité pour voir quels trésors il abritait. Une fois sur place, ils avaient dû déterminer la procédure et les règles qui rentraient en vigueur concernant la cargaison du fameux bateau. C’était Kaleb qui avait pris sur lui de former les groupes et Taylor avait vu la tête qu’avait faite Joshua quand il avait réalisé qu’ils seraient séparés pour fouiller de fond en comble le bateau, mais elle n’avait pas protesté. Elle était avec Stasia, donc Taylor se sentait un peu plus à l’aise. Elle devait aussi apprendre à se débrouiller sans Josh, il ne pouvait pas toujours la protéger de tout, il fallait qu’elle fasse ses preuves. Ne lui avait-elle pas répéter inlassablement que si on l’avait acceptée dans le groupe, ce n’était que grâce à lui? Le groupe de l’hôtel avait eu besoin des talents de Joshua et il avait clairement décrété que Taylor devait être acceptée ou bien il partait. Malgré ce qu’il pouvait en dire, Taylor était toujours persuadée de ne servir à rien, d’être un boulet. Elle l’était peut-être un peu moins qu’un homme qui faisait partie de son groupe. Lincoln qu’il s’appelait. C’était un des types qui étaient entrés dans l’hôtel avec un chien non dressé. Il était où ce cabot, d’ailleurs? La jeune femme avait donc décidé de laisser une chance à Lincoln, il pouvait se rattraper pour ce qui s’était passé lors de leur précédente rencontre. Peut-être que sans Josh pour lui pointer une arme sur le crâne, tout se passerait comme sur des roulettes?

- Et si on ouvrait un container à la fois plutôt que de s’éparpiller? Mais je suis d’accord, on doit rester vigilants et pour ça, quelqu’un doit faire le guet. répondit la jeune femme à la question de Lincoln. Je peux me dévouer pour faire l’inventaire et marquer les containers. A moins que quelqu’un d’autre veuille le faire?

Tant qu’à elle, Taylor préférait faire mumuse avec la peinture! Faire l’inventaire aussi s’il le fallait. Elle n’était pas encore suffisamment remise de ses blessures pour s’amuser à massacrer les zombies qui pourraient se pointer le bout du nez à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




Invité

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Jeu 20 Aoû - 21:02:23

Séparé de sa belle, il regarda les gens qui l’entouraient. Il en connaissait deux de vu, sachant qu’ils faisaient parti du groupe de tête de l’hôpital. Il avait récemment croisé Lincoln lors d’une partie de pêche et les deux femmes lui étaient totalement inconnues. La seule chose qu’il savait était qu’elles venaient du groupe de l’hôtel. S’il avait embrassé Sierra avant de rejoindre son groupe désigné, il avait vu plusieurs autres hommes faire la même chose de leur côté. Il avait remarqué qu’au moins deux hommes ne semblaient pas heureux du tout d’être séparé, la petite blonde qui les accompagnaient et proposait de marqué les containers faisait partie de celle que l’homme n’avait pas été heureux de voir partir. En fait, cet homme, il le connaissait de vu aussi, il avait eu une boîte de nuit branchée. Il chassa tout ça, il devait sortir plus souvent. Il sortit un calepin de son sac et le mit dans la poche de sa veste avec un crayon.

-Pendant que vous marquerez, j’inscrirai l’inventaire. En se divisant les tâches, nous gagnerons du temps. Laissons l’honneur au grand gaillard ou à celui qui a apporté les pinces d’ouvrir. Nous vous couvrons messieurs.

Il sortit son couteau et une machette qu’il avait marchandé justement à l’homme de grande carrure contre des écailles de Lépisosté Osseux que Sissi avait pêché. Il lui avait conseillé d’en faire des pointes de flèches. Il ne savait pas si l’homme avait suivi son conseil ou non, mais il avait accepté l’échange des écailles contre l’arme artisanale.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t67-for-the-two-of-us-home-isn-t-a-place-it-is-a-person-and-we-are-finally-home#358
avatar


■ En ville depuis le : 03/06/2015
■ Messages : 172
■ J'ai : 37 ans
■ Boulot/Études : Propriétaire du Dusk

■ Célébrité : Joe Manganiello
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Raffael Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Jeu 20 Aoû - 21:51:07

Quand Raffael avait vu l’air que faisait Joshua en voyant qu’il ne serait pas dans la même équipe que Taylor, il s’était juré de garder un œil sur la jeune femme. Mais malgré ça, Raff aurait quand même veillé sur Taylor, en raison du fait qu’il avait empêché un homme de la tuer quelques jours – semaines? – plus tôt. De son côté, puisqu’il savait Amy avec Mackenzie, Raff respirait mieux. S’il y avait une seule personne de tout ce petit monde qui veillerait à ce que personne ne touche à un seul des cheveux d’Amy, c’était bien la grande sœur de cette dernière.

Quand ils discutèrent sur la façon de procéder, Taylor se porta volontaire pour marquer les containers tandis qu’Andrew – celui qui lui avait apporté des écailles de poisson pour faire des flèches – se proposait pour noter l’inventaire. Comme c’était Raffael qui avait la paire de pinces entre les mains, il s’approcha du premier container et coupa le cadenas avant de commencer à ouvrir lentement la porte. Amy avec ses histoires de clandestins l’avaient mis un peu sur les nerfs. Il espérait qu’ils ne tomberaient pas sur des horreurs pareilles. Après avoir ouvert la porte un peu, il vit qu’il n’y avait rien de menaçant et l’ouvrit toute grande, afin que tout le monde puisse voir ce qu’il contenait. Des boites de conserves. Des tas de conserves!

- Pour un début, c’est génial! s’exclama Raffael avec un grand sourire avant de s’effacer pour que Taylor puisse marquer le container d’une belle croix violette.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 262
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Mécanicien

■ Célébrité : Norman Reedus
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Hunter Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Jeu 20 Aoû - 22:15:00

Hum, l’histoire commençait bien, des tas de conserve pour tout le monde. Il était grincheux et sa joie de trouver de la nourriture en était gâché. Comment son beau-frère avait-il pu lui faire ça? Il l’avait non seulement séparé de sa princesse, mais en plus, il l’avait séparé de ses sœurs. Son arbalète en main, il avait attendu que Raffael ouvre la porte, mais avait été déçu de ne pas tomber sur des monstres à abattre, il était d’une humeur de chien. La petite Taylor fit la croix sur le container et ils se dirigèrent vers le deuxième, l’inventaire n’avait pas été longue à faire, l’homme qui s’était proposé n’avait eu qu’à écrire conserve sur sa liste. C’était tout ce que contenait cet endroit. Il regarda la blondinette qu’ils avaient reçue quelques temps avant à l’hôpital. Elle semblait bien aller, mais elle avait grimacé en s’étirant. Elle n’était donc pas tout à fait rétablie. Il passa près d’elle et lui toucha du bout du doigt une côte. Sa réaction annonça la couleur à l’homme. Il lui parla sur un ton bas question que les autres ne l’entendent pas trop. Seul Raffael était assez près pour entendre.

-Merde, tu devrais être en train de te guérir, pas être ici à fouiller un paquebot. Amy et toi devez être de la même trempe, têtue jusqu’au bout des ongles. Elle s’est sa cheville, mais toi… les côtes. C’est inconscient de ta part jeune fille. Mais j’imagine que tu dois faire tes preuves pour ton groupe.

Il soupira.

-Josh va nous tuer si tu aggraves ta blessure.

Il regarda Raffael et secoua la tête de dépit. Il regarda l’autre blonde qui les accompagnait. Il savait qu’elle était l’une des têtes dirigeante de l’hôtel.


Dernière édition par Hunter Wright le Dim 13 Sep - 19:29:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité




Invité

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Jeu 20 Aoû - 23:38:15

Avant de se séparer, Nikolaï avait jugé bon de lui suggérer de garder l’œil sur le lascar de son groupe qui s’était introduit dans l’hôtel quelques jours plus tôt. Anastasia ne le connaissait pas, mais elle se méfiait de lui. Surtout après ce qu’on lui avait raconté. Elle était bien prête à donner sa chance au coureur, mais il devrait faire ses preuves. Si la jeune femme le gardait à l’œil, elle ne pouvait pas le laisser la ralentir non plus, ils avaient beaucoup de boîtes à ouvrir et beaucoup de pain sur la planche. Le premier container fut une sacrée réussite, car il était remplis de conserves. Voilà qui leur permettrait de survivre un peu plus longtemps, ce n’était pas à négliger.

Pendant qu’Andrew – un homme qu’elle ne se souvenait pas avoir croisé – prenait note du contenu de leur container, Stasia garda un œil sur les alentours. Ce n’était pas le moment de baisser la garde et de se faire tomber dessus par des rôdeurs. Elle ne manqua cependant pas un mot de ce que dit Hunter à Taylor et Stasia était d’accord avec lui. Leur petite blondinette préférée en avait bien bavé dernièrement et elle aurait dû rester à l’hôtel pour se rétablir… mais Josh ne voulait plus la quitter d’une semelle. Et Taylor avait à cœur de ne pas être le fardeau qu’elle s’imaginait – à tort – être. Même si elle partageait l’opinion d’Hunter, Stasia se tut et pris la tête du groupe pour les conduire jusqu’au prochain container.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 03/07/2015
■ Messages : 395
■ J'ai : 34 ans
■ Boulot/Études : Photographe de scène de crime

■ Célébrité : Hugh Dancy
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Lincoln C. Foster

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Ven 21 Aoû - 0:05:14

Malgré le départ en force de notre équipe, je ne parvenais pas à me réjouir entièrement. Toute cette nourriture en boîte n’avait pas effacé l’étrange sentiment que des yeux étaient rivés sur ma nuque. Je fixais sans cesse les interstices entre chaque conteneur, m’attendant à voir en surgir une main putride. Mon rôle dans cette équipe était plutôt approprié considérant mon état paranoïaque. À vrai dire, la répartition des tâches s’était déroulée sans heurts, chacun ayant eu sa part préférée du gâteau. Tandis que nous nous déplacions pour continuer le boulot, je refermai au mieux les portes de notre nouvelle réserve de thon citronné en nouant le reste de la chaîne. « Si quelqu’un a une meilleure idée pour éviter que des chiens errants encore plus mal élevés que Buster ne viennent nous voler nos conserves de pois… » J’avais voulu rigoler, mais amener mon compagnon canin dans la discussion n’était peut-être pas la meilleure des idées à bien y penser.

À l’approche du second conteneur, je tentai de chasser mes tourments et entrepris des exercices de visualisation positive. Si j’avais su que j’en viendrais à utiliser ces techniques New Age que je méprisais tant… J’imaginai une réserve infinie de munition, une bibliothèque de circonstances (La Survie en temps d’infestation de zombies pour les nuls, Comment dresser votre Jack Russel récalcitrant en cinq étapes faciles, Faîtes vous aimer de tous malgré vos répliques-qui-tuent) ou encore la filmographie complète de Nicolas Cage. Malgré mon scepticisme, la visualisation eut des effets bénéfiques puisque mon visage affichait maintenant un sourire, de quoi ficher la frousse à tous ceux qui me verraient rire de mes propres blagues silencieuses.

Une fois à destination, je voulu lançai une plaisanterie idiote histoire de détendre l’atmosphère en même temps que moi-même, mais je me tus. Je me positionnai plutôt dos aux autres, gardant l’œil aux aguets. Et s’il y avait vraiment tous les films pourris de Nick Cage là-dedans? Je retins mon rire nerveux, j’avais une réputation à entretenir. Ou plutôt à démentir.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t260-and-now-i-m-just-trying-to-change-the-world-one-sequin-at-a-time-lady-gaga#4397
avatar
■ En ville depuis le : 09/07/2015
■ Messages : 88
■ J'ai : 25 ans
■ Boulot/Études : designer de mode

■ Célébrité : Emily Kinney
■ © Avatar : Shiya
■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Arizona Warren


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Ven 21 Aoû - 0:19:32

Selon Hunter, elle aurait dû rester à l’hôtel pour se soigner. Elle était plus ou moins d’accord avec cette idée. Joshua refusait de la quitter d’une seule semelle désormais et si elle avait fait seulement mine de vouloir rester à l’hôtel, il n’aurait pas participé à l’exploration du bateau. Mais hormis tout ça, si Taylor était là, c’était d’abord et avant tout afin de prouver qu’elle n’était pas un fardeau, qu’elle pouvait se rendre utile. Et avec un peu de chance, elle tomberait peut-être sur le Saint-Graal : des analgésiques!

- Si je n’étais pas venue, Josh ne serait pas là non plus. se contenta de répondre la jeune femme en jetant un coup d’œil à Hunter. Et c’est moins pire de jour en jour, je n’ai pas à me plaindre. ajouta-t-elle en sachant pertinemment que c’était faux.

Taylor leva les yeux au ciel quand Lincoln fit allusion à son chien. Elle ne se souvenait que trop bien de cette bête et on ne pouvait pas vraiment dire que le souvenir était agréable. N’en demeurait pas moins que le point qu’il soulevait valait la peine d’être abordé. Laisser ouverts les containers qui ne leur seraient d’aucune utilité ce n’était pas un problème, mais ils devaient refermer ceux qui contiendraient de la nourriture, des médicaments ou même des armes. C’était important de les garder à l’abri, mais le problème c’était que Taylor n’avait aucune idée sur la bonne manière de procéder. Ce n’était pas une chose à laquelle elle avait réfléchit avant qu’ils ne se lancent à l’assaut du navire. Il était un peu tard maintenant pour revenir en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




Invité

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Ven 21 Aoû - 9:42:58

De la bouffe, quoi de mieux! Il était content, ils pourraient avoir un peu de variétés dans leur prochain repas à tous. Il était à faire l’inventaire lorsqu’il vit un homme de l’hôpital s’approcher de la petite blonde, Drew ne vit pas ce que ce dernier avait fait, mais il savait qu’il n’avait pas frappé la jeune femme, le geste était trop petit et pas fait avec grande force. Il vit cependant la jeune femme grimacer de douleur. Il détourna les yeux et les laissa à leur conversation. Ce n’était pas ses affaires. L’autre femme blonde sembla être de la même opinion que lui car elle se dirigea vers le prochain. Lincoln commença à parler de chien errant mais s’arrêta au beau milieu de sa phrase.

-Personnellement, je suis heureux que tu es laissé ton cleb à la maison.

Ils se dirigèrent vers le second container. Raffael avait les pinces, il pensa à quelques choses. Il fouilla dans son sac et y vit des attaches autobloquante que sa copine avait insisté pour qu’ils apportent. Il eut un sourire et la remercia en silence d’être aussi brillante. Il présentait aux autres les attaches.

-Sinon j’ai ça aussi, ça peut sans doute servir.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t67-for-the-two-of-us-home-isn-t-a-place-it-is-a-person-and-we-are-finally-home#358
avatar


■ En ville depuis le : 03/06/2015
■ Messages : 172
■ J'ai : 37 ans
■ Boulot/Études : Propriétaire du Dusk

■ Célébrité : Joe Manganiello
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Raffael Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Ven 21 Aoû - 17:29:09

Si Raffael était d’accord avec Hunter, que Taylor aurait dû être au repos, occupée à se rétablir, il se garda quand même de tout commentaire. Il était bien placé pour comprendre que ce pouvait ressentir Taylor, Amy vivait la même chose au quotidien. Alors il compatissait de tout cœur avec Joshua. Ce n’était pas toujours facile de faire comprendre à la femme de sa vie qu’elle n’était pas un poids mort, alors il savait exactement ce que Josh vivait. Et il comprenait aussi que la jeune femme ait tenu à venir à cause de ça. Raff aussi aurait préféré qu’Amy reste à l’hôpital à cause de sa cheville, mais quand elle avait décrété qu’elle serait de l’expédition, il s’était incliné. Avec les dames Wright, les hommes Birmingham étaient souvent en échec. C’est qu’elles sont coriaces!

Quand Lincoln demanda si quelqu’un avait une solution pour empêcher les chiens errants de venir festoyer dans leurs réserves, Andrew suggéra des attaches autobloquantes. Il n’y repensait plus, mais il en avait aussi dans son sac à dos. C’était Kaleb qui était arrivé avec cette idée-là. Il leur en avait tous donné un paquet, disant que ça pourrait toujours être utile. Raff avait attrapé les attaches et les avait fourrées dans son sac sans trop y réfléchir, mais maintenant qu’Andrew en parlait, ça lui revenait.

- Les grands esprits se rencontrent. J’en ai un bon paquet, moi aussi. Bon, je confesse, c’était l’idée de mon frère.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 262
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Mécanicien

■ Célébrité : Norman Reedus
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Hunter Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Ven 21 Aoû - 17:49:41

Fût sa seule réponse au commentaire de la jeune femme. Elle disait que Josh ne serait pas venu si elle n’avait pas été présente, possible. Mais en même temps, Josh se serait fait un plaisir de rester près d’elle si elle avait choisi de garder le lit pour se rétablir. Elle disait que c’était moins pire de jour en jour, il voulait bien la croire, mais il savait que c’était faux. Elle avait des côtes brisées, il savait ce que c’était. Il avait eu un accident avec sa moto une fois, il avait dégusté. Il connaissait cette douleur. Mais bon, il devait continuer. Il ne pouvait que porter attention pour qu’elle n’aggrave pas sa blessure. Hunter était d’accord avec Andrew, ce n’était ni le lieu, ni l’endroit pour un chien et celui de Will semblait assez indiscipliné. Il sourit au terme « cleb », il avait été dit avec une certaine répugnance. Lorsque ce dernier montra des attaches, Raffael pensa à celle que Kaleb lui avait fait prendre.

-Y’a pas à dire, Kal est le maître du détail.

C’était un compliment, pas une pique bien entendu. Il aimait beaucoup son beau-frère mais si ce dernier l’avait séparé de sa famille. Il aimait bien Raffael, mais il aurait préféré faire équipe avec sa chérie ou ses sœurs. Il prit les pinces et dégagea le prochain cadenas. Avant même qu’il n’ait pu écouter la porte sembla exploser et le propulsa un peu plus loin légèrement sonné.

-Mais qu’est-ce que…?

Il se secoua un peu et se releva lentement pour voir ce qui s’était produit.


Dernière édition par Hunter Wright le Dim 13 Sep - 19:30:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité




Invité

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Ven 21 Aoû - 23:10:17

Grâce à Kaleb – qui semblait toujours être l’homme de la situation – ils avaient rapidement réglé le problème de fermeture des portes des boîtes métalliques qu’ils avaient visitées. La dernière chose qu’ils souhaitaient tous, c’était que d’autres personnes débarquent et leur piquent la marchandise pour laquelle ils se décarcassaient tous ce jour-là. Hunter avait pris les choses en main concernant le prochain container et il avait coupé le cadenas. C’est à peu près tout ce que remarqua Anastasia avant d’être soufflée par… par quoi au juste? Une mini explosion. Mais une explosion due à quoi? Stasia n’avait pas eu le temps de se protéger la tête, aussi se la cogna-t-elle un peu quand elle toucha le sol. Étourdie, elle resta quelques secondes sans bouger avant de commencer à faire remuer ses extrémités, commençant par ses orteils qui obtempérèrent. Même chose pour ses doigts.

Lorsqu’elle tourna la tête pour regarder les autres, elle vit qu’Hunter aussi avait été projeté au sol et que des flammes s’élevaient près de leur jolie boîte de fer. Produits chimiques qui avaient eu trop chaud? Stasia n’était pas chimiste ni rien, mais à moins d’être de l’essence ou du propane, qu’est-ce qui pouvait sauter comme ça et ensuite brûler?

- Ça va? demanda-t-elle à Hunter tout en s’asseyant lentement. C'était quoi ça? Il faut trouver quelque chose pour éteindre ça. S'il y a de l'essence quelque part, on va être dans un merdier pas possible.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 03/07/2015
■ Messages : 395
■ J'ai : 34 ans
■ Boulot/Études : Photographe de scène de crime

■ Célébrité : Hugh Dancy
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Lincoln C. Foster

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Sam 22 Aoû - 3:07:01

Trop préoccupé par les arrières des autres, je n’avais pas une seconde pensé que le danger pourrait provenir de l’intérieur d’un de ces conteneurs. Le souffle de l’explosion me propulsa vers l’avant comme une brusque poussée dans le dos. J’étendis les bras devant moi en cherchant à me protéger instinctivement et je terminai ma course la joue contre le caisson de l’autre côté de la rangée. J’étais légèrement sonné, mais mes réflexes m’avaient permis d’éviter un choc encore plus brutal. Une rapide inspection visuelle me confirma que je n’avais pas halluciné, il y avait bien eu une explosion provenant de l’intérieur d’un de ces cubes. Je m’accroupi pour récupérer mon pistolet et me retournai lorsqu’Anastasia proposa d’éteindre les flammes. Une impulsion m’incita à répondre sans délai. « Ne jetons pas d’eau là-dessus tout de suite. S’il s’agit de produits chimiques, ça pourrait empirer la situation. » Je n’avais néanmoins aucune solution de rechange, n’ayant aucun instincteur sous la main et me voyant mal étouffer ces flammes à coup de pied. Ne voyant pas de quelle façon régler le problème, mes pensées dérivèrent vers sa source.

« Vous croyez que ça peut-être une mine défectueuse? » Peut-être étions-nous tombés sur une réserve de matériel de guerre. Je lançai un regard interrogateur à Raffael, Ayana m’ayant indiqué qu’il agissait à titre d’expert en armement au sein de l’hôpital. Une autre idée prit aussitôt toute la place dans mon esprit, une pensée qui me semblait franchement moins attrayante. « Et si c’était consacré à nous empêcher d’atteindre le contenu de ce conteneur? » Il y avait une grande possibilité que nous soyons tombés sur des activités illégales. Si ces marchandises étaient destinées au marché noir, leur propriétaire aurait très bien pu les protéger d’une telle façon, détruisant toutes les preuves de trafic illicite si l’on ouvrait la porte de la mauvaise manière. Si j’avais raison, combien d’autres caisses avaient été trafiquées ainsi? Et qu’est-ce que ce paquebot transportait de si prohibé pour qu’on préfère le faire sauter plutôt que de se faire prendre? Je secouai la tête. Non, je dois sûrement extrapoler une fois de plus. Je voulais mettre toutes mes inquiétudes sur le dos de ma paranoïa, mais je préférais rester en alerte et m’attendre au pire. J’exposai mes idées au groupe en espérant qu’ils ne me prennent pas pour un fou.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t260-and-now-i-m-just-trying-to-change-the-world-one-sequin-at-a-time-lady-gaga#4397
avatar
■ En ville depuis le : 09/07/2015
■ Messages : 88
■ J'ai : 25 ans
■ Boulot/Études : designer de mode

■ Célébrité : Emily Kinney
■ © Avatar : Shiya
■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Arizona Warren


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Sam 22 Aoû - 21:13:20

Après l’explosion, tout le monde se demanda ce qu’il convenait de faire. Éteindre l’incendie, le laisser brûler? Était-ce un dispositif quelconque pour empêcher quelqu’un de fouiller à l’intérieur? Qu’est-ce qui était à l’intérieur? Des produits chimiques, de l’essence, du propane? Si Taylor continuait sur la lancée de Lincoln, est-ce que c’était un dispositif pour empêcher quelqu’un de s’approcher de la drogue ou autre produit de contrebande?

Si Anastasia, Hunter et Lincoln avaient été malmenés par l’explosion, Taylor se trouva quand même chanceuse. Elle avait certes chancelé un peu en raison de la déflagration, mais comme elle se tenait à l’arrière du groupe, elle était plus éloignée du site de l’explosion. C’était déjà ça de pris, parce qu’amochée comme elle l’était, il n’aurait vraiment pas fallut qu’elle se paie un vol plané. Avec la chance qui était la sienne, elle se serait bien cassé quelque chose d’autre. Lorsque la jeune femme tourna la tête, elle fut surprise de voir que personne des autres groupes – ici Josh – ne s’était précipité pour voir ce qui se passait. Ou bien ils étaient tous trop loin ou bien l’explosion n’avait vraiment pas été trop violente.

- Tout le monde va bien? interrogea Taylor à la ronde en s’approchant de Stasia pour l’aider à se remettre debout. Je ne prétends pas être une experte, mais j’ai l’impression que ça sent un peu le propane ou un truc dans le genre.

Est-ce que la chaleur avait pu faire tout sauter? La pression y était-elle pour quelque chose? Si la pression avait changée à l’intérieur du container lorsque la porte s’était ouverte, était-ce suffisant pour tout faire flamber? D’une manière ou d’un autre, quelque chose s’était passé et il faudrait éteindre l’incendie avant qu’il ne se propage.

- Si on ne jette pas d’eau là-dessus, comment on l’éteint? On ne peut pas le laisser brûler indéfiniment. Si le feu se propage, ça peut nous mettre vachement dans la merde.

C’était l’évidence même, mais s’il fallait le dire pour pousser les autres à chercher aussi une solution à leur plus gros problème actuellement, elle le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




Invité

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Dim 23 Aoû - 9:44:40

Ils avaient été chanceux dans leur malchance, personne ne semblait blessé, a part peut-être quelques bleus pour ceux qui s’étaient retrouvés au sol, sinon tout le monde semblait bien aller. Il fit signe à la jeune femme blonde, la plus petite des deux du pouce pour indiquer qu’il allait bien quand elle posa la question. Il n’était pas assez prêt, ni dans la trajectoire donc n’avait pas été touché. Maintenant, le problème était de trouver quelque chose pour éteindre le tout.

-Personne n’a de bicarbonate de sodium en stock hein?

Lui n’en avait pas en tout cas. Étouffer les flammes n’était pas une idée, surtout pas s’il s’agissait bien de propane. Le gaz accumulé pourrait faire exploser le container et là, ils auraient sans doute moins de chance. Il prit les pinces et couru au container le plus proche, ils devaient trouver quelque chose pour éteindre le feu. Il ouvrit le premier, prenant soin d’écouter. Rien de ce qu’ils avaient besoin, il alla au deuxième, il ne vérifiait pas vraiment la marchandise, il cherchait quelque chose de précis. Arrivée au cinquième, il trouva enfin. Un gros sac de farine. Il le prit et l’emmena avec lui.

-Ça devrait faire l’affaire non?

Il n’était pas pompier.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t67-for-the-two-of-us-home-isn-t-a-place-it-is-a-person-and-we-are-finally-home#358
avatar


■ En ville depuis le : 03/06/2015
■ Messages : 172
■ J'ai : 37 ans
■ Boulot/Études : Propriétaire du Dusk

■ Célébrité : Joe Manganiello
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Raffael Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Dim 23 Aoû - 19:07:04

Raffael avait su dès le départ que cette histoire de bateau se compliquerait rapidement. Quand c’était trop beau pour être vrai, c’était qu’il y avait un attrape-nigaud à quelque part. Si la chance était de leur côté, ils ne tomberaient pas sur trop de rôdeurs. Sur un bateau de marchandises, il ne devait pas y avoir trop de monde, donc pas beaucoup de morts probables en balade. Enfin, Raff l’espérait. Mais en attendant, ils avaient plus importants sur les bras: un incendie. Juste ça. C’était de la petite bière! Peu importe ce que c’était, ç’avait fait de sacrés dégâts et ils devaient essayer de ne pas trop respirer les émanations probablement toxiques. Comment éteindre ça maintenant? Certains disaient de ne pas utiliser d’eau. Et voilà qu’Andrew s’était lancé dans l’ouverture de différents containers sans prendre aucune précaution… et revenait avec un gros sac de farine. Il n’était pas pompier, donc il ne savait pas si ça serait efficace, si la farine aurait le même effet que le bicarbonate de soude. Et si ce n’était pas le cas? Ne risquait-il pas d’aggraver les choses un peu plus? C’était bien d’un pompier dont ils auraient besoin à l’heure actuelle. Ou mieux, de la grosse mousse qu’ils utilisaient dans les aéroports. Ouais, ça, ça serait génial!

- Avant de jeter de la farine là-dessus, tout le monde commence par reculer. On ne sait pas si c’est toxique ou non, inutile de prendre des risques.

Une chose de faite. Maintenant, le vent. Il y avait bien une petite brise qui soufflait. Il fallait s’assurer que le vent était dans leur dos quand ils s’approcheraient du brasier. Et encore, rien ne pouvait promettre que le vent ne changerait pas brusquement de direction.

- Si on doit s’approcher du brasier, assurez-vous d’avoir toujours le vent dans le dos. On va essayer d’éviter d’avoir les flammes qui ont envie de faire connaissance avec nous.

Pour le moment, c’était tout ce qui lui venait à l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 262
■ J'ai : 40 ans
■ Boulot/Études : Mécanicien

■ Célébrité : Norman Reedus
■ © Avatar : Shiya
■ © Signature : Athena
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Hunter Wright


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Lun 24 Aoû - 20:40:10

Il se releva lentement.

-Ça va.

C’était la réponse pour Taylor qui avait demandé si tout le monde allait bien. Bon, maintenant ils allaient devoir éteindre tout ça, la question était : comment? Raffael avait fait reculer tout le monde, si c’était du propane comme le proposait la petite blonde, il ne pouvait pas simplement refermer le container pour éteindre les flammes. Lincoln demanda s'il pouvait s'agir d'une mine, Raffael était démineur, s'il avait pensé à une mine après les propos de Linc, il l'aurait dit. Il soupira, il avait un mouchoir dans sa poche, il l’humecta avec de l’eau avant de l’attacher derrière sa tête en s’assurant que son nez et sa bouche était couvert. Il s’avança vers Andrew, ouvrit la poche de farine et en prit une petite poignée.

-Ok, c’est l’heure de tester. Reculez.

Il suivit le conseil de son beau-frère et alla contre le vent. Il se tient tout de même à bonne distance des flammes et lança la poignée de farine.


Dernière édition par Hunter Wright le Dim 13 Sep - 19:30:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité




Invité

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Mar 25 Aoû - 17:44:20

Pendant que Taylor l’aidait à se relever, les hommes semblaient avoir pris les choses en main. Si Anastasia était un peu sonnée, ça semblait aller. Rien ne tournait autour d’elle, alors ça devait aller. C’était Niko qui tiendrait à la faire examiner quand il apprendrait ce qui s’était passé. La jeune femme obéit à Raffael en entrainant Taylor avec elle, veillant bien à garder la légère brise dans leurs dos. Rester trop près du brasier n’était pas une bonne idée et il marquait un point en disant que personne ne savait s’il y avait des produits chimiques là-dedans. Ce n’était pas le temps de courir des risques inutiles. Éteindre un incendie avec de la farine? Première fois que Stasia entendait une chose pareille, mais si ça pouvait fonctionner… Elle allait d’ailleurs suggérer de tester un peu de farine quelque part quand Hunter décida de faire lui-même le test.

- On ne devrait pas se munir d’un peu d’eau, au cas où? interrogea la jeune femme avant qu’Hunter ne s’avance vers l’incendie.

Stasia se disait que ça ne pouvait quand même pas être si stupide que ça d’avoir un peu d’eau. Non? Une précaution de plus, ça ne pouvait pas nuire.

HS: Sérieusement maintenant, ça fonctionne ou non la farine? Comme je le sais pas, je n’ose rien écrire là-dessus!
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 03/07/2015
■ Messages : 395
■ J'ai : 34 ans
■ Boulot/Études : Photographe de scène de crime

■ Célébrité : Hugh Dancy
■ © Avatar : Sandy
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Lincoln C. Foster

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean. Mar 25 Aoû - 18:26:32

J’aurais bien dû la fermer, une fois de plus. C’est sur de l’huile enflammée qu’il ne faut pas jeter d’eau, sombre crétin. Mes leçons de chimie étant loin, je n’étais plus entièrement sûr que l’H20 ait le don de provoquer des réactions violentes sur certaines substances chimiques… Mon intervention non avisée avait fait en sorte que nous nous servions maintenant de farine pour éteindre le feu. Avec Taylor qui disait sentir du propane (mon odorat ne semblait pas aussi aiguisé que le sien, mais disons que j’avais une forte tendance à pencher pour sa théorie) et mon intervention qui nous avait ralentis dans notre recherche d’eau… Bonne chance pour la prochaine fois si tu voulais laver ta réputation. S’il y a une prochaine fois…

Un autre de mes délires fut démenti lorsqu’Andrew ouvrit cinq conteneurs sans finir en bouillie. Merde, tu t’attendais à quoi Lincoln, la mafia russe? Reculant de quelques pas, je regardai Hunter jeter de la farine sur les flammes… sans résultat positif notable. Nous n’avions plus le temps de googler, il nous fallait trouver un instincteur ou de l’eau maintenant. « Vous croyez que de refermer les portes pourrait couper l’apport en oxygène? » Après avoir dit ces quelques mots, j’en vins à me demander si je n’avais pas moi-même manqué d’air à la naissance. Comment les clandestins faisaient-ils pour survivre alors? Et si au contraire cela ne ferait que concentrer le propane que Taylor avait cru sentir à l’intérieur du caisson? « Finalement je vous propose plutôt de ne plus écouter un mot qui sort de ma bouche jusqu’à ce que le feu soit éteint. »

Difficile de trouver de l’eau ici, surtout que nous ne pouvions nous permettre de gaspiller celle qui était potable. Un bateau de cette taille devait bien receler d’instincteurs en cas de situations de ce genre, non? Je faussai compagnie à mes camarades après leur avoir expliqué mon plan, cherchant une bombonne salvatrice. J’espérais de pas revenir les mains vides, ou pire, les retrouver tous calcinés…

HS : J’ai googlé pour toi Anastasia haha. Selon cet article il paraît que non, alors j’ai osé. Et désolé, je dépasse toujours le nombre de lignes…
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean.

Revenir en haut Aller en bas
We are imprisoned in the realm of life, like a sailor on his tiny boat, on an infinite ocean.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Terrain de Jeux :: Archives des RP

-