Boutique

Pour avoir accès à la boutique,
clique sur le panier!

Bon shopping!






 

Partagez | .
 

 Just until dawn - (pv Ally + James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t254-lily-blackwell-all-you-have-is-your-fire-and-the-place-you-need-to-reachhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t267-lily-b-come-on-come-on-put-your-hand-into-the-fire
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 512
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : psychologue spécialisée en criminologie

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : aqualune
■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Elena Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Just until dawn - (pv Ally + James) Mer 5 Aoû - 20:01:10

La salle de bain de la chambre d’hôtel qui servait d’appartement à sa jumelle et son homme était plongée dans la pénombre et ce n’était pas Jane qui allait s’en plaindre. Certaines scènes sont bien plus supportables lorsqu’elles sont dissimulées sous le voile de l’obscurité. La jeune femme versa un filet d’eau dans le creux de sa main recouverte de sang séché sur laquelle elle avait appliqué une noisette de savon. Elle commença à frotter frénétiquement sa peau afin d’en effacer les stigmates du grand ménage macabre rendu nécessaire par les événements ayant eu lieu quelques heures plus tôt et qui s’était prolongé bien après le coucher du soleil. Le liquide rougeâtre stagnait dans l’évier, obstrué par la bonde qu’elle avait mise en place afin d’économiser l’eau. Se rincer à l’aide de ce fluide souillé lui donnait la nausée mais les ressources étaient bien plus importantes à préserver que le confort de son estomac. Elle se frictionnait à s’en arracher l’épiderme, comme si ce geste pouvait effacer l’horreur de la tâche à laquelle elle venait de prendre part. Ce n’était pas la première fois qu’elle avait à brûler des cadavres mais elle n’avait jamais eu à s’occuper d’une masse aussi importante de dépouilles, toutes plus décharnées et mutilées les unes que les autres. A deux reprises, elle avait été contrainte de s’isoler pour vomir. Après plusieurs longues minutes, Jane purgea la vasque. Elle se permit d’utiliser à nouveau quelques gouttes d’eau claire afin de se débarrasser du liquide contaminé qui recouvrait encore ses mains puis elle se retourna vers la chambre où se trouvaient sa soeur et son beau-frère, s’adressant à eux depuis l’embrasure de la porte. « Encore désolée pour ce qu’il s’est passé aujourd’hui. »

Objectivement, Jane n’était absolument pas responsable des déplorables incidents de la journée. Néanmoins, le simple fait de connaître Lincoln et Will l’amenait à se sentir coupable de la pagaille qui avait secoué l’hôtel et elle tenait à s’excuser en leur nom. La jeune femme se demandait ce qu’elle aurait pu faire différemment. Peut-être qu’elle aurait dû crier au lieu de se lancer à leur poursuite. Cela aurait toutefois attiré les rôdeurs. Plus elle cogitait, plus elle réalisait que toutes les options envisageables auraient mené à une situation délicate. La fatigue qui l’envahissait après les heures de travail qu’elle venait d’abattre avait au moins le mérite de masquer l’énervement qu’avait suscité en elle le comportement de Lincoln. Comme à l’accoutumée, sa culpabilité était plus coriace.

Jane fit quelques pas en avant puis se laissa lourdement tomber dans un fauteuil. Elle était complètement épuisée mais elle n’avait aucune envie de dormir. Elle savait que son sommeil serait perturbé par d’atroces images. Le mélange entre ses habituels cauchemars et les visions d’horreur qui s’étaient imprimées sur sa rétine ce jour savamment préparé par son cerveau malsain promettait d’être explosif et elle préférait ne pas y goûter. Par ailleurs, Jane ne voulait pas gâcher les quelques heures qu’elle avait décidé d’accorder à sa jumelle à somnoler les yeux fermés sur un oreiller. La jeune femme avait également été quelque peu troublée par l’attitude de James à son égard et, étonnamment, son comportement avait fait naître en elle l’envie de passer du temps avec lui. Un sentiment ancien et profondément enfoui semblait refaire surface en elle, celui de faire partie d’une famille, d’un foyer. Jane comptait bien l’exploiter et en faire une force. Elle avait décidé de se battre, de lâcher du lest, de baisser sa garde. Grâce à sa soeur, pour sa soeur. La jeune femme lança un regard à travers la fenêtre, contemplant quelques instants la lune brillante veillant sur cette nuit qui s’annonçait blanche.

__________________________________




All these visions in my head. Should've gone to bed before the water shed. Some are live and some are dead. Makes no difference when they're in your head, head. Keep the door, open a crack. So I can see them when they attack. Some are white and some are black. Makes no difference when they're on your back.
Revenir en haut Aller en bas




http://dontfeartheripper.forum-canada.com/t359-riley-not-double-trouble-but-twice-blessed#5823
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 135
■ J'ai : 28 ans
■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Je l'ignore, malheureusement!

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Riley Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Lun 10 Aoû - 20:37:47

Alicia était couchée sur son lit, les yeux fermés. Si elle restait là, tranquille, peut-être arriverait-elle à s’endormir? La journée avait été longue. La soirée pénible. L’altercation avec les nouveaux amis de sa sœur, les rôdeurs à zigouiller et ensuite brûler les dépouilles… ç’avait été éreintant physiquement, mais ça l’avait aussi été moralement. Ally était sur le point de s’endormir quand elle entendit la voix de sa sœur. Elle s’excusait. La jeune femme tourna la tête en direction de sa jumelle, ouvrit les yeux et la regarda un moment avant de bailler à s’en décrocher la mâchoire. Elle battit des paupières en baillant à nouveau et regarda sa sœur un long moment, en silence. Elle était appuyée contre le cadre de la porte de la salle de bain, elle semblait toute aussi fatiguée qu’Ally pouvait l’être. Ce fut cependant sa voix qui alerta la jeune femme. SA sœur se sentait… coupable? Pour quelque chose dont elle n’était pas l’auteure? En soupirant, Alicia tourna de nouveau la tête vers sa sœur et tapota le lit à côté d’elle afin que Jane vienne la rejoindre.

- Ce n’est pas ta faute s’ils se sont comportés comme des idiots. Enfin, surtout le maître du chien. commença lentement Ally en regardant de nouveau le plafond. S’il y a quelqu’un qui doit des excuses, ce n’est pas toi.

C’était à se demander ce que sa sœur pouvait bien trouver à ces deux-là. Celui qui tentait de calmer le jeu ne semblait pas être trop bête, mais l’autre… Vraiment, Ally se demandait ce que Jane leur trouvait et pourquoi elle semblait préférer leur présence à celle de sa propre famille. Il ne fallait pas être Devin pour comprendre que Jane les connaissait bien. Sinon, pourquoi se serait-elle précipitée pour les empêcher d’entrer dans la propriété? Elle avait pris leur défense, s’était carrément mise dans la ligne de tirs pour les protéger. C’était à se demander quels liens l’unissaient à ces deux-là. Elle qui ne voulait rien savoir de sa famille se retrouvait à passer du temps avec ces deux hommes. Et leur chien. C’était vrai. Jane les fuyait dès qu’elle en avait l’opportunité et voilà qu’elle débarquait à l’hôtel avec une grande gueule, un chien stupide et un homme… qu’Alicia ne saurait décrire.

Ok, à la défense de Jane, elle avait dit être venue pour elle et non pas être venue avec eux. Si Ally était tentée de la croire, elle ne pouvait s’empêcher de se demander si c’était vrai. Jane ne venait pas vers eux de son plein gré, elle ne le faisait que quand elle n’avait plus le choix. Était-elle venue la voir à cause de sa sortie lors de leur dernière rencontre? Alicia savait qu’elle avait été… méchante? Trop franche? Elle ne savait pas comment le dire, mais oui, elle avait fait preuve de franchise. Elle avait dit carrément ce qu’elle pensait sans chercher à ménager sa famille comme elle l’aurait sans doute fait par le passé. C’était peut-être une erreur, peut-être n’aurait-elle pas dû dire ce qu’elle avait dit, mais d’un autre côté, ça faisait maintenant plus de 6 mois qu’elle avait l’impression de ne plus faire partie de la famille, qu’elle se sentait exclue, mise de côté. Depuis qu’elle était partie en claquant la porte, ses frères n’avaient même pas fait l’effort de venir la voir, c’était tout dire. Oh, Raffael était bien venu jusqu’à l’hôtel avec Hunter, mais c’était uniquement pour prévenir Joshua que Taylor avait été agressée. Son frère n’avait même pas pensé rester quelques minutes avec elle pour discuter. Il n’avait même pas demandé de ses nouvelles. Elle le savait parce que c’était à James qu’il avait parlé ce jour-là.

- Depuis quand tu te tiens avec un abruti pareil? Il va finir par te faire tuer avec son cabot.

Ce n’était pas tellement une remarque constructive, mais c’était tout de-même la vérité. Ce chien était un gros caillou dans la chaussure. Peut-être avait-il son utilité. Peut-être l’aurait-il plus tard, mais pour le moment, il les avait tous mis dans une merde pas possible. Et si Jane s’entêtait à rester avec eux, elle risquait bien de finir par mourir à cause de cette bête stupide. Et ça, Ally n’y était pas préparée.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 134
■ J'ai : me souviens plus!
■ Célébrité : Chris Hemsworth
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


James Hawthorne


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Mer 12 Aoû - 0:18:48

James s’étirait au moment où sa belle-sœur s’excusa pour le comportement des deux hommes qui étaient entrés dans l’hôtel. Il allait répondre quand sa tendre moitié le pris de vitesse en indiquant que ce n’était pas à Jane de s’excuser, il était bien d’accord avec Alicia. Jane n’était pas responsable des actes de ses deux hommes et encore moins de ce qui s’était produit par la suite. Encore là, il ouvrit la bouche pour dire quelque chose alors qu’Alicia le devançait à nouveau. Elle exprimait son incompréhension face au choix que sa sœur faisait pour ses fréquentations. Il devait avouer que c’était surprenant que Jane traine avec cet homme étrange. Il ne connaissait pas son nom, l’autre, dont il ne connaissait pas le prénom non plus, semblait plus brillant. Mais bon, il n’avait pas à juger les gens que sa belle-sœur connaissait. Alicia se permettait de le faire, mais il sentait un peu de jalousie derrière les propos de sa copine. Était-elle jalouse que Jane accorde du temps à des étrangers alors qu’elle venait peu souvent les voir? S’était fort possible et même compréhensible en un sens. Mais il pouvait aussi comprendre que Jane puisse avoir d’autres fréquentations que sa famille. Il trouvait que c’était bon signe en fait, un signe qu’elle commençait à s’ouvrir à d’autre. Elle allait revenir vers eux, il le savait. Elle ne resterait peut-être avec eux ou avec ses frères, mais elle allait être plus présente, moins fermé.

-Il faudrait qu’il apprenne à son cleb les bonnes manières et que quelqu’un lui apprenne à lui à se taire en fait. Mais bon. Il sait se battre, c’est un bon point pour lui.

Il avait parlé sur le ton presque de la rigolade. Il ne voulait pas que la situation se corse. Jane était là, si Ally la poussait dans ses retranchements, Jane partirait sans se retourner. Elle était ainsi sa belle-sœur depuis l’arrivée des zombies. Il lui avait donné une marque d’affection un peu plus tôt, il y avait bien longtemps qu’il ne l’avait pas fait. Il avait hésité même ne sachant pas si la jeune femme le repousserait. Si elle avait semblé surprise, il n’avait rien remarqué. Elle n’avait pas refusé non plus cette marque. Tant mieux. C’était aussi ce qui lui faisait dire que Jane revenait, lentement, mais elle revenait. Avant, elle ne l’aurait pas laissé faire, elle avait même du mal à ce que sa sœur ou ses frères ne la prenne dans leurs bras, alors imaginez une marque d’affection d’un simple beau-frère. Non, avant elle aurait fui cette marque. Ses nouveaux amis étaient peut-être responsables de cette ouverture, alors il n’allait certainement pas leur jeté la pierre. Il fouilla dans le tiroir de la commode et jeta une barre de chocolat à sa douce et une à sa belle-sœur.

-C’est le temps de reprendre un peu de forces les filles.

Il se prit une barre tendre et la développa avant d’en prendre une bouchée. Il avait toujours adoré ses trucs. Surtout celle bien sucrée avec plein de chocolat et rien de bon pour la santé. Il s’assit sur la petite table de chevet, faisant face aux deux femmes.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t254-lily-blackwell-all-you-have-is-your-fire-and-the-place-you-need-to-reachhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t267-lily-b-come-on-come-on-put-your-hand-into-the-fire
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 512
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : psychologue spécialisée en criminologie

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : aqualune
■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Elena Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Mer 12 Aoû - 12:01:24

Jane se leva du fauteuil et traversa la pièce pour aller s’allonger à côté de sa soeur. Elle avait tellement perdu l’habitude de dormir sur un vrai matelas qu’elle eut l’impression que son corps allait s’enfoncer jusqu’au sol. La jeune femme savait que sa jumelle répondrait comme elle le fit à ses excuses. Alicia avait tout à fait raison, elle n’avait absolument rien à se reprocher. Elle n’avait pas envie de s’appesantir sur cette histoire et de la laisser gâcher cette soirée. La jeune femme étouffa un rire lorsque sa soeur se permit un commentaire sur ses fréquentations, rapidement appuyé par les propos de son beau-frère. Ils n’avaient pas tort. D’une part, Lincoln s’était effectivement comporté comme un abruti. D’autre part, son chien indompté était plus un danger qu’un atout pour quiconque déciderait de faire un bout de chemin avec lui, sans compter son comportement naïf et sa méconnaissance des règles qui régissaient ce nouveau monde. Le jugement de la jeune femme semblait peut-être sévère mais elle était intransigeante lorsqu’il s’agissait de survie. A vrai dire, sur ce terrain, il n’y avait qu’à sa famille qu’elle faisait réellement confiance. A sa famille et à elle-même. Dans l’état actuel des choses, il était impossible pour elle d’envisager vivre à long terme avec quiconque d’autre.

A ce propos, sa jumelle semblait croire que Jane avait renoncé à la vie en solitaire pour faire équipe avec ses récentes connaissances. Si cela avait été le cas, Alicia aurait eu toutes les raisons d’être contrariée. Comment aurait-elle pu accepter de voir son double fuir sa famille, prétendant vouloir rester seule, puis commencer une nouvelle vie de groupe avec de parfaits inconnus ? Jane avait ses contradictions mais elle n’était pas aussi paradoxale. Elle s’empressa donc de démentir : « Lincoln ? C’était seulement la deuxième fois que je croisais cet homme, Ally. » Elle se redressa, s’adossant à la tête de lit. « J’ai pas décidé de rester seule pour me coltiner comme compagnon de route le premier type venu… et tu sais très bien que je suis plus chats que chiens. » Jane était catégorique concernant Lincoln car ils n’étaient clairement pas sur la même longueur d’onde. Le mode de vie de Will semblait plus compatible avec le sien mais, quand bien même aurait-il été le partenaire de survie parfait, la jeune femme ne se voyait pas vivre autrement qu’en nomade solitaire. Elle n’était pas prête à s’adapter à quelqu’un, à accepter de dépendre d’un autre, à s’attacher à une personne. En outre, elle préférait éviter d’inviter tout témoin au spectacle de ses moments de faiblesse, de ses accès de folie, des manifestations parfois dérangeantes de son combat contre les ténèbres. Peut-être irait-elle mieux un jour, peut-être serait-elle à nouveau capable de vivre au quotidien parmi ceux qu’elle aimait le plus au monde. Viendrait alors se poser un autre problème : se sédentariser pour de bon, rejoindre l’hôpital ou l’hôtel revenait pour elle à choisir entre sa soeur et ses frères, ce qui lui était tout bonnement impossible. Probablement continuerait-elle à vagabonder d’un lieu à l’autre, plantant ses racines pour mieux les arracher. Quoi qu’il en soit, elle n’en était pas encore à ce stade.

Jane attrapa au vol la barre chocolatée que James venait de lui jeter. Elle s’empressa de s’attaquer à l’emballage. Elle était affamée. La valeur énergétique totale de ce qu’elle avait avalé au cours des trois derniers jours ne devait pas dépasser les mille calories. Elle s’était quelque peu habituée aux étourdissements, aux nausées et au goût métallique dans sa bouche mais les salves de contractions douloureuses qui secouaient son estomac la faisaient toujours autant souffrir. La jeune femme dévora en l’espace de quelques secondes la moitié de la friandise, fermant un instant les yeux, profitant de la sensation du sucre excitant ses papilles. Elle aurait pu pleurer tellement c’était jouissif. Elle jeta un regard reconnaissant à son beau-frère. « Je t’adore James, tu peux pas savoir. » La jeune femme fit rapidement disparaître toute trace de la confiserie, bénissant l'homme ayant découvert le chocolat.

__________________________________




All these visions in my head. Should've gone to bed before the water shed. Some are live and some are dead. Makes no difference when they're in your head, head. Keep the door, open a crack. So I can see them when they attack. Some are white and some are black. Makes no difference when they're on your back.
Revenir en haut Aller en bas




http://dontfeartheripper.forum-canada.com/t359-riley-not-double-trouble-but-twice-blessed#5823
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 135
■ J'ai : 28 ans
■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Je l'ignore, malheureusement!

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Riley Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Dim 16 Aoû - 1:23:45

Comment Jane et James parvenaient-ils à manger après la soirée qui avait été la leur? A la simple idée d’avaler une bouchée, Ally avait la nausée. Il fallait aussi dire que brûler des cadavres n’avait jamais fait partie de ses activités préférées. Même une douche brûlante et un gel de douche ultra parfumé ne pourraient pas chasser l’odeur fétide de son nez. Ses vêtements puaient. Ses cheveux aussi. Que ne donnerait-elle pas pour un bain chaud! Elle avait cependant dû se résigner à nettoyer le plus gros avec un minimum d’eau et un peu de savon. Être réduite à une douche rapide et quasi glaciale par semaine était une véritable torture. Surtout pour une femme qui ne pouvait pas se lever et se coucher sans passer par la case «douche brûlante» à chaque fois.

- J’ignore comment vous faites pour être capables de manger après… ça. soupira la jeune femme sans attraper la barre chocolatée, comme l’avait Jane.

Alicia resta allongée sur le lit et fixa le plafond. Valait mieux ça que d’avoir la nausée à voir Jane et James manger une bouchée, bouchée qu’elle aurait été incapable d’avaler et qui lui aurait roulé dans la bouche avant que ça ne lui lève le coeur. Elle se mit donc à réfléchir à ce que venait de dire Jane, à savoir qu’elle ne connaissait pas Lincoln, que ce n’était que la deuxième fois qu’elle croisait cet homme. Si Jane avait choisi de faire route seule, ce n’était pas pour se retrouver à faire ladite route avec le premier venu. Voilà ce que disait sa sœur. Ally était-elle supposée croire ça? Pourquoi sa sœur serait-elle mise dans la ligne de tirs pour quelqu’un qu’elle ne connaissait pour ainsi dire pas? Peu importe sous quel angle Alicia tentait d’analyser la situation, ça lui paraissait inconcevable. Personne n’irait se mettre en danger pour quelqu’un qu’il ne connaissait pas. Du moins, c’était comme ça que ça fonctionnait depuis plus de 6 mois. C’était devenu chacun pour soi, un jeu ou la loi du plus fort était celle qui était en vigueur. Ou bien Jane était devenue une véritable mère Theresa ou bien c’était Ally qui avait perdu toute foi en l’humanité.

- Dans ce cas, si tu ne les connais pas, explique-moi pourquoi tu as dit que tu les connaissais et qu’ils étaient réglo durant la confrontation? Pourquoi tu es allée te planter devant Josh qui avait son arme braquée sur eux? Je suis désolée Jane, mais c’est contradictoire. Pourquoi faire ça pour deux types que tu viens juste de rencontrer? A moins que risquer ta peau t’amuse comme une folle… j’ai du mal à y croire. Je n’y comprends rien.

Parce que dans toute l’histoire, c’était avec ça qu’Alicia avait du mal. Sa sœur qui s’était mise dans la ligne de tir pour protéger ledit Lincoln et l’autre. C’était avec cette partie-là de l’histoire qu’Ally avait du mal à croire Jane. Non pas que sa sœur lui mente, mais Alicia trouvait son histoire contradictoire. Peut-être ne voyait-elle plus les choses sous le même angle que son double, mais n’en demeurait pas moins qu’à ses yeux, il y avait un truc qui clochait. Ally espérait seulement que sa sœur ne prendrait pas ses propos pour une accusation. En réalité, elle ne comprenait pas et voulait comprendre. Même si ça pouvait s’avérer difficile, elle en était tout à fait consciente.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 134
■ J'ai : me souviens plus!
■ Célébrité : Chris Hemsworth
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


James Hawthorne


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Mer 19 Aoû - 20:29:15

Jane lui fit part de son adoration envers lui suite à son « don » d’une barre chocolatée. La jeune femme la mangea avec un réel plaisir. Il en fût amusé. La conversation des femmes semblaient assez sérieuse cependant, Alicia n’aimait pas le fait que sa sœur ce soit porter garante pour ses deux hommes alors qu’elle disait les connaître d’abord et maintenant disait qu’elle ne connaissait Lincoln que depuis deux jours. Il ne pouvait pas nier qu’Ally avait raison sur ce point. Jane se contredisait. Mais une chose l’avait marqué, elle n’avait mentionné que Lincoln.

-L’autre, tu le connais depuis un peu plus longtemps?

Il termina sa barre, jeta le papier à la poubelle et se rendit près du lit où Alicia avait refusé sa barre chocolaté leur demandant comment ils faisaient pour manger après tout ça. Il ramassa la barre et la tendit à sa belle-sœur.

-J’en ai d’autres, ta sœur pourra en manger plus tard quand elle se sentira mieux.
Il se rendit ensuite près de la table de chevet où se trouvait un petit flacon, celui qu’il était venu prendre pour Josh plus tôt. Ce gaillard ne supportait pas l’odeur des cadavres de zombies brûlant. D’accord, personne n’aimait cet odeur, mais lui, il était malade à chaque fois, sauf si on lui donnait quelque chose d’assez fort pour qu’il puisse ne pas trop sentir. C’était ironique de voir cet homme, grand fort et qui avait presque tué un homme de sang froid cette après-midi, ne pouvoir supporter l’odeur. Il s’approcha doucement d’Alicia, la potion magique de Josh à la main. Après tout, c’était lui qui l’avait déniché, il pouvait bien la partager avec sa douce. Josh n’était pas le seul à être incommodé, James lui résistait assez bien, la preuve, il pouvait manger sans difficulté. Mais ce n’était pas le cas d’Ally, il aurait dû y penser d’ailleurs. L’enthousiasme de la présence de Jane semblait avoir brouillé son jugement. Malgré que son crime n’avait été que de lui offrir une barre chocolatée, il ne l’avait pas obligé à la manger non plus. James marchait un peu sur des œufs ces temps-ci, il s’en rendait compte à cet instant. Il demanda à la femme de sa vie :

-Tu en veux un peu pour faire passer l’odeur?

Il lui tendit le flacon. Depuis cette visite à l’hôpital, Alicia semblait hostile aux membres de sa famille. Elle leur en voulait, c’était clair. Mais il aurait aimé qu’elle ait un peu moins de rancune. Il ne pouvait pas y faire grand-chose. C’était un peu de leur faute à Jane et lui en un sens. Jane par ses frasques et lui parce qu’il assurait la sécurité d’Alicia. Ses frères comptaient sur lui et ils avaient mis en oubli qu’elle avait besoin d’eux, se concentrant plus sur Jane qui agissait, disons-le, de façon irrationnelle pour eux. Pour lui aussi d’ailleurs, mais il n’allait pas le dire. Il se contentait de faire ce qu’il pouvait quand elle était là. Le plus souvent, il laissait les sœurs ensembles, mais cette fois, il sentait qu’il devait rester. Il ne savait pas pourquoi, mais il le sentait. Son instinct le trompait rarement, c’est pour cette raison qu’il avait réussit en tant que sniper et après avoir repris l’affaire de son père.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t254-lily-blackwell-all-you-have-is-your-fire-and-the-place-you-need-to-reachhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t267-lily-b-come-on-come-on-put-your-hand-into-the-fire
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 512
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : psychologue spécialisée en criminologie

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : aqualune
■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Elena Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Jeu 20 Aoû - 20:29:09

Jane réprima son enthousiasme vis-à-vis du chocolat lorsqu’elle réalisa que sa soeur avait la nausée. Elle préféra ne pas répondre à sa réflexion de peur de la contrarier. En effet, si la jeune femme n’avait eu aucun scrupule à se jeter sur la friandise malgré les heures passées au milieu des cadavres, c’était parce qu’elle avait connu la faim, la vraie. Celle qui s’apparente à une véritable torture, celle qui vous fait craindre pour votre vie, celle qui peut vous faire perdre la raison. Celle qu’elle craignait viscéralement de revivre un jour. Or, Jane n’avait aucune envie de s’apitoyer sur son sort ou de laisser entendre à sa jumelle qu’elle menait une existence privilégiée. La jeune femme se contenta donc d’un silence qui fut rapidement interrompu. En effet, Ally ne semblait pas comprendre pourquoi Jane avait choisi de protéger Will et Lincoln au péril de sa propre sécurité et n’hésita pas à le faire savoir.

La question qu’Alicia soulevait était pertinente. Jane ignorait elle-même ce qui la poussait parfois à se comporter de manière inconsciente. Bien qu’elle soit en général plus réfléchie qu’impulsive, il lui arrivait de temps à autre d’agir sans prendre compte des risques qu’elle encourait. Cette tendance, bien qu’accentuée par les récents événements, l’avait toujours accompagnée. Face à certaines situations, sa raison se court-circuitait et son instinct prenait le dessus. Ainsi, il lui était déjà arrivé de se battre violemment avec un voyou tentant de dérober son sac à main malgré le fait qu’il aurait très bien pu être armé ou de se précipiter sur la chaussée au milieu d’une circulation dense pour porter assistance à un motard qui venait de chuter, risquant ainsi de se faire écraser. Lorsqu’elle repensait à ces quelques anecdotes, Jane ne pouvait s’empêcher de se trouver stupide, voire suicidaire. Ce qu’elle avait fait pour Will et Lincoln, elle aurait été susceptible de le faire pour des inconnus. Elle ne pouvait même pas se targuer d’être courageuse ou altruiste car elle avait agi sans réfléchir, sans prendre le temps de peser la balance des bénéfices et des risques. Jane ignorait comment expliquer tout cela à sa soeur qui semblait de surcroit la suspecter d’avoir menti en avançant que les deux hommes étaient « réglo » sans réellement les connaître alors qu'elle avait simplement partagé ce que son intuition lui indiquait.

Alors qu’elle tentait de trouver les mots justes, James l’interrogea lui aussi sur ses relations, avec Will cette fois-ci. Elle fronça les sourcils. « Lincoln n’avait quasiment jamais mis un pied dehors jusqu’à peu. Il est bien plus naïf que dangereux, disons que ce nouveau monde ne l’a pas encore corrompu. Pour tout vous dire, le jour où je l’ai rencontré, il a accepté de se désarmer alors que je le braquais avec mon 9 millimètres juste parce qu’il avait besoin de compagnie. Quant à Will… Will m’a sauvé la vie il y a quelques jours. » Et elle avait sauvé la sienne mais cela ne lui semblait pas particulièrement pertinent. Elle n’avait pas envie de repenser aux événements maladroits qui s’étaient succédés au décours de leur randonnée à travers la ville. Jane plaça une de ses mèches de cheveux derrière son oreille puis soupira légèrement. « J’ai agi dans le feu de l’action, tout s’est passé très vite. J’ai suivi mon intuition. L’essentiel c’est que tout se soit bien terminé. »

Jane attrapa la barre chocolatée que lui tendit alors son beau-frère, affichant un petit sourire gêné. C’était toujours la même rengaine : elle n’était pas à l’aise à l’idée de profiter ainsi des ressources d’un groupe auquel elle n’appartenait pas. Heureusement, l’attention de James se reporta rapidement sur Alicia. La jeune femme posa la friandise sur le matelas. Elle espérait que le climat se détende et qu’ils puissent tout simplement passer une soirée agréable, comme si les rôdeurs n’avaient jamais existé. Néanmoins, elle ne pouvait pas vouloir à sa jumelle de se montrer sèche et de l’assaillir de questions sur ses fréquentations et ses choix. Elle espérait juste être assez forte pour ne pas succomber à une irrésistible envie de s’enfuir avant l’aube.

__________________________________




All these visions in my head. Should've gone to bed before the water shed. Some are live and some are dead. Makes no difference when they're in your head, head. Keep the door, open a crack. So I can see them when they attack. Some are white and some are black. Makes no difference when they're on your back.
Revenir en haut Aller en bas




http://dontfeartheripper.forum-canada.com/t359-riley-not-double-trouble-but-twice-blessed#5823
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 135
■ J'ai : 28 ans
■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Je l'ignore, malheureusement!

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Riley Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Ven 28 Aoû - 0:18:36

Lincoln, plus naïf que dangereux? Sur ce point, Ally n’était pas certaine de partager l’avis de Jane. A moins que le fait de se montrer stupide le rendait dangereux, alors oui, Ally était bien d’accord. Avec sa langue bien pendue et sa manie de vouloir avoir raison, il avait bien faillit se prendre une balle parce que Joshua ne prenait pas à rire. Alors oui, aux yeux de la jeune femme, le nouvel ami de sa sœur pouvait être dangereux. Peut-être ne l’était-il pas lui-même, mais les situations dans lesquelles il se mettait, oui. Tout ça, à cause de sa grande gueule. Le commentaire de Jane comme quoi il n’avait pratiquement pas mis pied dehors jusqu’à tout récemment l’intrigua. Comment avait-il pu se cacher aussi longtemps? Il devait avoir mis la main sur une véritable forteresse. Alors pourquoi l’avoir quittée? La suite du récit de Jane lui fit rouler des yeux. Il avait accepté de se désarmer parce qu’il avait besoin de compagnie. Décidément, plus Jane lui expliquait comment était Lincoln, plus Alicia avait du mal à cerner l’individu. Si elle ne l’avait pas rencontré, Ally aurait été encline à croire qu’il souffrait d’une déficience intellectuelle. S’il y avait un seul conseil que la jeune femme donnerait à ce type, ça serait d’apprendre tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de trop l’ouvrir. C’était ce qui avait failli causer sa perte. En avait-il seulement eu conscience?

Puis vint le moment où Jane expliqua que Will lui avait sauvé la vie quelques jours plus tôt. Alicia fut-elle surprise que Jane ne donne pas plus de détails? Pas vraiment. A vrai dire, plus le temps passait, plus Ally avait l’impression de ne plus rien savoir au sujet de sa sœur. Alors qu’avant elles se comprenaient d’un seul coup d’œil, maintenant Ally avait parfois l’impression d’avoir une parfaite inconnue devant elle. C’était déroutant de voir une personne de qui elle avait toujours été si proche lui sembler maintenant si… loin. Mais Alicia ne posa pas de questions au sujet du sauvetage. Si sa jumelle voulait en parler, elle le ferait d’elle-même. Ally avait compris qu’il ne servait à rien de forcer Jane à parler. Elle parlerait si elle en avait envie. Comme pour lui donner raison, Jane confia avoir agi dans le feu de l’action, qu’elle avait suivi son intuition, que tout s’était passé très vite. Oh, pour s’être passé vite, c’était bel et bien le cas. Tellement vite que Jane aurait pu se prendre une balle si Josh avait décidé de tirer au moment où la brunette était allée se planter entre lui et ses amis. Certes, tout s’était bien terminé, mais il fallait prendre conscience que c’était un coup de chance. Ç’aurait pu tourner au drame!

- Ne te prive pas à cause de moi, Jane. chuchota Ally en voyant son double poser la barre chocolatée sur le lit. Garde-la pour plus tard, mange-la tout de suite si tu veux, mais ne te prive pas à cause de moi. Ce n’est pas parce que j’ai la nausée que tu n’as pas le droit d’avoir faim.

Surtout qu’Alicia soupçonnait sa sœur de ne pas manger tous les jours. Eux-mêmes ne mangeaient jamais véritablement à leur faim, mais au moins, ils pouvaient avaler quelque chose tous les jours, ce qui ne devait pas être le cas de Jane à en voir sa silhouette. Et pourtant, jamais elle ne demandait quoique ce soit. Quand ils lui donnaient un truc – que ça soit elle, James ou les garçons – Jane se sentait toujours mal. Comme si elle les taxait. Tandis qu’à eux, ça leur faisait plaisir de l’aider. Le pire dans tout ça, c’était que si la situation avait été inversée, c’était Jane qui les aurait sans doute gavés comme des oies, histoire de s’assurer qu’ils auraient quelque chose dans le ventre.

- C’est quand la dernière fois que tu as mangé un repas plus consistant qu’une barre de céréales?

La jeune femme pris mentalement note de mettre quelques barres de céréales dans le sac de Jane quand celle-ci aurait le dos tourné. La forcer à les accepter serait contre-productif. Les mettre dans le sac à l’insu de Jane serait plus facile. Dans le pire des cas, elle pourrait compter sur le complicité de James. Et comme ça, Ally saurait que sa sœur mangerait au moins une bouchée de temps en temps. Ce n’était certes pas l’idéal, mais dans un si court laps de temps, c’était tout ce qui lui venait à l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 134
■ J'ai : me souviens plus!
■ Célébrité : Chris Hemsworth
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


James Hawthorne


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Sam 12 Sep - 11:31:37

Il écoutait les deux jeunes femmes discuter. Alicia était tellement concentrée sur sa sœur qu’elle ne lui répondit pas lorsqu’il lui offrit un peu ce truc qui aidait Josh à ne pas vomir comme un bébé. Il restait là le flacon tendu vers la jeune femme, il eut un sourire. Il était près d’elle, mais semblait invisible parce que Jane était là et que le sujet entamé fâchait Alicia. Elle reprochait à ses frères de la délaissé, mais Jane était là et il passait inaperçu. Il n’était pas susceptible, la situation l’amusait tout simplement. Il se contenta donc d’ouvrir le flacon, de mettre un peu d’huile essentielle sur son doigt et d’en badigeonner légèrement le bout du nez d’Alicia. Il n’en avait pas mis beaucoup, juste assez pour qu’elle n’ait plus cette odeur de mort dans le nez. Il ferma le flacon et le rangea à nouveau dans le tiroir. Jane expliqua la naïveté de Lincoln qui ne faisait que sortir dans le monde. Selon ce qu’elle disait, il était resté caché quelques parts. Probablement que le manque de vivre c’était finalement fait sentir et il avait dû sortir chercher ce dont il avait besoin.

-Heureusement pour lui et toi que Joshua n’a pas la gâchette « nerveuse », il maîtrise très bien les armes. Vous seriez mort tous les deux sinon Jane. C’était stupide comme réaction. Il a beau être naïf, tu ne peux pas mourir pour le protéger. Josh n’aurait pas abattu cet homme de sang froid, il a perdu les pédales, c’est rare ça aussi pour Joshua, je crois même que c’était la première fois que je le voyais dans un tel état. Un autre que lui aurait tiré sans aucun hésitation et n’aurait pas fait de distinction que tu sois devant ou non. Tu connais la philosophie du groupe, tu sais qu’ils ne font pas dans la dentelle.

Il se souvenait de ce jour où, une femme leur avait demandé de l’aide. Il avait braqué son arme comme les autres, mais il avait détesté ça et avait fait des cauchemars presque toutes les nuits pendant des semaines. Il savait que la femme était morte, en fait, son beau-frère et compagnie avait ouvert le groupe de l’hôpital après cette situation justement. La jeune avait été blessée mortellement, sa fille gisait à ses côtés. Mac, Kal et Raff le leur avait raconté sans savoir que eux l’avait repoussé. Il s’était remit en question les semaines suivantes, se demandant s’il faisait bien. Il avait compris depuis qu’ils n’avaient pas le choix. L’hôpital était plein à craquer, les vivres allaient manquer et ce n’était pas les quelques animaux et quelques légumes dans un jardin improvisé qui allaient venir à bout de leur famine. Ici, ils ménageaient et ne mangeaient que ce qui était nécessaire. Pas de gaspillage, mais pas de trop plein non plus.

Alicia demanda à Jane depuis quand elle avait mangé un vrai repas. Peut-être à sa dernière visite à l’hôpital si ses frères l’en avaient convaincu, mais elle détestait leur prendre quoi que ce soit. Jane ne voulait rien enlever de la bouche des autres, mais si elle continuait, elle finirait par mourir. À être trop affaibli par la faim, on manquait de force et de concentration. Il avait vu le plaisir de Jane lorsqu’elle avait mangé cette barre de chocolat. Il savait que ça n’était pas qu’une question de faim, il était tombé dans les goûts de sa belle-sœur avec cet aliment. Mais ce n’était pas ça qui allait lui remplir le ventre et l’aiderait à tenir le coup. Il regarda les deux jeunes femmes.

-Je vais descendre à la cuisine chercher quelque chose de plus consistant. Je te promets de prendre le strict minimum, mais tu as besoin de protéine après ce qui s’est passé.

Il avait fait cette promesse, il savait que sa belle-sœur ne serait pas d’accord pour manger, mais il le fallait. Elle devait manger. Elle avait besoin de force pour pouvoir continuer. Elle était seule, personne pour assurer ses arrières. Will lui avait sauvé la vie, mais s’il n’avait pas été là qui se serait chargé de la sauvée? Personne. Elle serait morte ce jour-là tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t254-lily-blackwell-all-you-have-is-your-fire-and-the-place-you-need-to-reachhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t267-lily-b-come-on-come-on-put-your-hand-into-the-fire
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 512
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : psychologue spécialisée en criminologie

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : aqualune
■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Elena Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Dim 13 Sep - 6:03:13

La tirade de James lui fit prendre conscience de manière encore plus accrue de l’inconscience dont elle avait fait preuve. Elle en eut presque froid dans le dos. Elle fronça légèrement les sourcils puis détourna le regard, perdue dans ses songes. Il était effrayant de constater à quel point la moindre décision, le moindre acte, le moindre moment d’égarement pouvait avoir des conséquences dramatiques. Ils évoluaient constamment sur le fil du rasoir, sans nécessairement s’en rendre compte, obnubilés par leurs besoins primaires ou leurs états d’âme. A vrai dire, Jane avait l’impression que c’était inconsciemment, instinctivement, en sourdine qu’elle faisait à longueur de journée la balance des bénéfices et des risques avant d’agir, sans réellement savoir quel était le moteur de son analyse. Elle aurait préféré avoir une vision claire sur ces processus. Il fallait pourtant qu’elle se rende à l’évidence, la plus grande majorité du temps, elle était en mode pilotage automatique et, parfois, elle frôlait de très près le crash.

La voix de sa jumelle la sortit de ses pensées. Elle la priait de disposer de la barre chocolatée comme elle le souhaitait. Jane fronça les sourcils tout en esquissant un petit sourire à demi-grimaçant, les commissures plus horizontales que relevées. Elle ne toucha pas à la friandise, embarrassée d’être au centre de l’attention. De toutes les façons, cette dernière finirait probablement dans son sac, qu’elle le veuille ou non. Sa soeur lui posa cette fameuse question qu’elle avait entendu mille fois et à laquelle elle détestait avoir à répondre. James n’attendit même pas sa réplique pour surenchérir en lui annonçant qu’elle allait avoir droit à une livraison du room service. Elle soupira puis se leva du lit, contrariée par un mélange d’agacement et de lassitude. Elle n’en voulait pas à sa jumelle ni à son beau-frère, elle aurait probablement eu le même comportement à leur égard si les rôles avaient été inversés mais elle n’en pouvait plus que cette écoeurante sollicitude s’invite systématiquement dans les échanges qu’elle avait avec ses proches. Elle se dirigea vers son sac qui était posé sur le bureau et commença à fouiller nerveusement à l’intérieur. « Vous vous inquiétez trop… je vais bien, j’ai pas plus besoin de manger que n’importe lequel d’entre vous. » Jane ne parvenait pas à mettre la main sur ce qu’elle cherchait. Plutôt que de s’énerver davantage, elle abandonna, referma son sac et s’appuya contre la table en soupirant. « C’est pas si terrible que ça dehors. » Et elle avait l’air d’y croire.

Bien évidemment que c’était terrible mais Jane l’avait oublié ou plus précisément occulté. Elle s’était habituée à supporter la rudesse de sa vie en dressant de hauts remparts d’humour parfois fort noir et de rationalisation parfois fort capillotractée entre elle et la réalité. Elle se rappelait encore de ce jour où elle avait été capturée par des pilleurs sans pitié. Le chef de la bande l’avait accueillie en l’obligeant à embrasser une tête décapitée surplombée d’une longue chevelure blonde maculée de sang et il était évident qu’il ne s’agissait pas de celle d’un zombie. Tandis qu’un de ses sbires lui arrachait son gilet, elle s’était félicité d’avoir mis des sous-vêtements assortis, se disant qu’au moins elle mourrait avec classe. Ce matin-là, alors qu’une lame aiguisée lui mordait le cou, elle avait explosé d’un rire clair et irrépressible qui avait immédiatement chassé l’once de peur que son coeur lui avait permis de ressentir. Le regard furieux que le leader lui avait jeté en réponse à son impertinence lui glaçait encore le sang. Elle n’osait imaginer les tortures qu’il lui aurait infligées si Leonard n’était pas intervenu quelques minutes plus tard.

Quoi qu’il en soit, la jeune femme n’avait sincèrement pas l’impression d’être particulièrement dans le besoin ce qui la rendait encore plus réticente à accepter toute forme d’aide. Elle jeta un regard triste vers la fenêtre. Elle avait simplement envie de passer du temps avec sa famille et d'être traitée en égale, pas de se retrouver prisonnière de ce genre de lutte. Jane savait que si le sentiment d’être contrainte lui devenait trop insupportable, elle partirait. Ce n’était pas un hasard si elle s’était instinctivement levée. Or, elle ne souhaitait vraiment pas que cette soirée se termine par un claquement de porte.

__________________________________




All these visions in my head. Should've gone to bed before the water shed. Some are live and some are dead. Makes no difference when they're in your head, head. Keep the door, open a crack. So I can see them when they attack. Some are white and some are black. Makes no difference when they're on your back.
Revenir en haut Aller en bas




http://dontfeartheripper.forum-canada.com/t359-riley-not-double-trouble-but-twice-blessed#5823
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 135
■ J'ai : 28 ans
■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Je l'ignore, malheureusement!

■ Multicomptes : Non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Riley Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Mer 23 Sep - 19:04:06

Alicia grimaça quand elle sentit James lui badigeonner le bout du nez avec un truc qui sentait fort. Ah oui. Il lui avait proposé ce machin parce qu’elle avait la nausée. Du coup, elle se sentit mal même si elle savait que James comprenait. Peu de temps après, James les quitta en disant qu’il allait chercher quelque chose à manger aux cuisines, mais promettant de ne prendre que le strict minimum. Ally n’eut même pas à regarder sa sœur pour s’imaginer la tête que celle-ci devait faire. Ils s’inquiétaient trop selon Jane. Possible. Voire même plus que probable. Mais est-ce que ça empêcherait Alicia de vouloir nourrir sa sœur? Nah. Tout ce que la jeune femme pouvait faire, c’était de croire sa jumelle sur parole quand elle disait qu’elle mangeait aussi souvent qu’eux-mêmes pouvaient le faire. Encore une fois, c’était possible, mais pouvait-on en vouloir à Ally de veiller sur son double? Si la situation était inversée, Alicia n’avait aucun doute sur le fait que Jane voudrait la gaver comme une oie. Ally avait beau en vouloir à sa famille de la laisser de côté, il n’en demeurait pas moins que c’était sa famille. Si elle pouvait être en colère contre eux, elle ne les laisserait jamais tomber s’ils étaient dans le pétrin. Peut-être Jane n’était-elle pas réellement dans le besoin, mais c’était plus fort qu’elle, il fallait qu’Ally fasse quelque chose pour elle, histoire de ne pas se sentir inutile.

- Je veux bien te croire, mais avoue que si la situation était inversée, tu ne pourrais pas t’empêcher de me forcer à manger pour être sûre que j’aie quelque chose dans l’estomac. Du moins, c’est ce que je fais. C’est ma façon de m’assurer que tu tiendras un jour de plus. Même si je sais que c’est complètement stupide comme raisonnement.

Comme si une stupide barre chocolatée allait changer quelque chose aux rôdeurs qui risquaient de tomber sur Jane à tout moment. Sans oublier les survivants qui s’amusaient à détrousser les autres dès que ceux-ci leur semblaient plus faibles qu’eux. Ou sans défense. C’était, après tout, ce qui était arrivé à Taylor. Un homme l’avait vue comme une proie facile et il l’avait agressée. Voilà une autre des choses qui inquiétaient Ally dès lors qu’il était question de Jane laissée à elle-même. Certes, Jane savait se défendre, elle était armée grâce à Raffael, mais elle était quand même seule. Combien de personnes avaient pu essayer de s’en prendre à elle? Jane n’avait jamais mentionné une telle situation, mais Alicia n’était pas bête au point de croire que ça ne s’était jamais produit. Que personne ne s’y était risquée.

Raffael. Ce qui lui fit immédiatement penser à Kaleb. Depuis sa dernière visite à l’hôpital, Ally n’avait pas revu ses frères et n’avait pas eu de leurs nouvelles non plus. Elle avait sciemment évité toutes les discussions qui pouvaient faire référence à eux, toutes les sorties où elle était susceptible de les croiser. Toutes les séances de marchandage avec le groupe. Tout. Elle avait eu besoin d’espace. Elle avait eu besoin de leur montrer, de leur faire ressentir exactement ce qu’elle, elle vivait depuis des mois. Peut-être la trouvait-on trop dure avec sa famille, peut-être même certains étaient-ils d’avis qu’elle faisait des caprices, mais c’était ainsi. Alicia se sentait mise à l’écart et si éviter la famille pouvait leur faire réaliser ce qu’ils lui avaient fait vivre, alors… Tant mieux?
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 26/04/2015
■ Messages : 134
■ J'ai : me souviens plus!
■ Célébrité : Chris Hemsworth
■ © Avatar : Athena
■ © Signature : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


James Hawthorne


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Dim 4 Oct - 14:40:13

Il était sortit malgré les protestations de sa belle-sœur. Il savait qu’elle détestait quand ils faisaient ce genre de chose, mais il ne voulait pas qu’il lui arrive quoi que ce soit et il voulait qu’Ally puisse revoir sa sœur bien portante encore. Jane avait beau dire, si on était épuisé, souffrant du manque de nourriture et d’eau, en plus d’être seule, on n’arrivait pas à grand-chose. Les risques de mourir étaient plus élevés à ce moment-là. Il descendit à la cuisine, regarda ce qu’ils avaient. Il lui prit une petite portion de viande à consommer tout de suite, une bouteille d’eau et il prit une conserve de ragoût et un paquet entamé de biscuits secs. Il l’inscrit dans leur inventaire et indiqua dans la case « raison » paiement pour aide à l’élimination de zombies et au ramassage pour Jane. Les autres savaient qu’elle avait aidé et elle avait même aidé à tout nettoyer. Ce paiement était justifié et sa belle-sœur ne pourrait pas dire qu’elle n’avait pas fait ce qu’il avait inscrit. Il remonta. Certains crieraient peut-être à l’injustice, mais Nikolaï, Anastasia, Joshua et Taylor comprendraient. Pour James, c’était eux qui importaient.

Il regarda les deux jeunes femmes en entrant dans la pièce. Il ne put s’empêcher de sourire en les voyants. Le contexte n’était pas idéal, la situation non plus, mais il était content de les voir ensemble et même si la situation avec Kaleb et Raffael étaient à un point critique, Alicia acceptait Jane et Jane était là pour Alicia. C’était un léger retour dans la normalité pour les deux jeunes femmes et ça le rendait heureux de le voir ainsi. Il tendit le morceau de viande à sa belle-sœur pour qu’elle le mange tout de suite, il se dirigea vers le lit, ramassa la barre chocolaté que Jane avait laissé là et prit ensuite le sac de la jeune femme y mettant la barre, la conserve et les biscuits.

-Tu ne peux pas dire non, c’est un troque tout ce qui a de plus normal. Tu nous as aidés à nous sortir de notre fâcheuse position avec les zombies et en plus tu nous as aidés à tout nettoyer. C’est un paiement en échange de ta précieuse aide. Ici, c’est comme ça qu’on fonctionne.

Il regarda la jeune femme un sourire espiègle sur les lèvres. Oui, ça l’amusait d’avoir donné une bonne raison à Jane d’accepter ce qu’il venait de mettre dans son sac. C’était vrai, ils fonctionnaient par échange de service et elle leur en avait rendu un grand. Alors voilà, elle recevait son paiement. C’était normal après tout, elle avait fourni beaucoup d’effort. Il regarda Alicia, son visage semblait exprimé de la tristesse. Il n’avait pas assisté à la suite de la conversation, mais il comprenait que quelque chose avait dû lui faire penser à une chose qui la chagrinait. Cette chose devait être reliée à ses frères, c’était le sujet le plus sensible ces derniers temps. On ne pouvait pas nommé Kal ou Raff sans avoir un regard assassin de la part de la jeune femme. Elle n’allait même plus négocier et les autres trouvaient la situation difficile, car ils perdraient les bénéfices de la négociation d’Alicia. Kal et Raff lui donnaient tout pour une bouchée de pain, quand quelqu’un d’autre se présentait, ils négociaient plus serré. James pouvaient les comprendre d’agir ainsi, il pouvait aussi comprendre qu’Alicia avait besoin de temps et d’espace. Il respectait son choix.
Revenir en haut Aller en bas




http://risenfromthedead.forum-canada.com/t254-lily-blackwell-all-you-have-is-your-fire-and-the-place-you-need-to-reachhttp://risenfromthedead.forum-canada.com/t267-lily-b-come-on-come-on-put-your-hand-into-the-fire
avatar


■ En ville depuis le : 07/06/2015
■ Messages : 512
■ J'ai : 28 ans
■ Boulot/Études : psychologue spécialisée en criminologie

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : aqualune
■ Multicomptes : non
■ Libre pour un rp? :
  • Oui


Elena Birmingham


Feuille de personnage
mes relations... en bref!:
Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James) Lun 5 Oct - 20:21:59

Jane sourit à sa soeur. Elle s’inquiétait, comme toujours. La jeune femme savait qu’elle devait lâcher du lest, ravaler sa fierté et accepter l’aide qu’on lui proposait, c’était la seule façon de rassurer un tant soit peu ses proches. Elle laissa donc James quitter la chambre d’hôtel sans protester davantage. Les deux jumelles se retrouvèrent seules dans le calme de cette pièce, pour la première fois depuis fort longtemps. Instinctivement, Jane se rapprocha d’Alicia et posa sa tête sur l’épaule de sa soeur. Elle eut l’espace de quelques instants l’impression de retourner de nombreuses années en arrière, à l’époque où elles étaient jeunes, où elles vivaient sous le même toit. Elles passaient alors régulièrement de longues heures ainsi, toutes les deux, parfois sans même prononcer un mot, par simple besoin d’être ensemble. Leurs parents et leurs frères étaient souvent intrigués par ce qu’il pouvait bien se passer au delà des portes derrières lesquelles elles cultivaient leur jardin secret. Jane ne pouvait s’empêcher d’éprouver une certaine nostalgie. Tout était alors tellement plus simple.

La jeune femme fronça soudain les sourcils. « Ally, j’ai tout dit aux garçons. », lâcha-t-elle sans réellement réfléchir. Elle parlait bien évidemment de la mort de Warren. Elle avait envie que sa jumelle sache qu’elle se battait, qu’elle sortait la tête de l’eau, qu’elle progressait enfin. Ces confessions n’étaient probablement pas suffisantes pour réparer ce qu’elle avait brisé. Il n’empêche que ces dernières avaient été une véritable épreuve et Jane espérait qu’Ally saurait le mesurer et les considérer comme un gage de sa bonne volonté. En outre, elle aurait voulu la remercier d’avoir été sincère ce jour-là. Elle ne voulait surtout pas qu’elle s’en veuille d’avoir été quelque peu brutale. Au contraire, la jeune femme avait vécu son départ tonitruant comme le déclic dont elle avait besoin. A peine Jane avait-elle terminé sa phrase que son beau-frère fit à nouveau irruption dans la pièce. Elle se redressa, le fixant d’un oeil insistant. Il avait les bras chargés de nourriture, bien plus que de raison. Elle haussa les sourcils tout en s’asseyant sur le bord du lit tandis qu’il commençait à remplir son sac. Alors qu’elle allait ouvrir la bouche, il la prit de court en avançant des arguments tout à fait censés. Si la jeune femme voulait être traitée comme n’importe qui, il fallait qu’elle se plie aux règles du groupe, même si celles-ci jouaient en sa faveur. Elle ne pouvait rien opposer à une logique aussi implacable, il l’avait eue. Elle se leva du lit et s’approcha de lui. « Ok beau-frère, t’as gagné. » Jane esquissa un sourire, attrapa le morceau de viande et croqua dedans, continuant à fixer l’homme de sa soeur. Elle alla poursuivre son repas sur la table, loin d’elle l’envie d’aggraver la nausée d’Ally avec des odeurs de nourriture.

Alors qu’elle était en train de manger, Jane pensa à nouveau à l’agression de Taylor. Cette horrible histoire l’avait obsédée une bonne partie de l’après-midi. Ces individus qui tiraient profit de la situation actuelle pour assouvir leurs pulsions les plus basses la mettaient hors d’elle. Parfois, l’idée de pourchasser les agresseurs qui s’en étaient pris à elle ou à d’autres survivants lui traversait l’esprit mais, dans l’hypothèse où elle parviendrait à attraper un de ces salopards, que pourrait-elle faire ? Jane avait toujours été farouchement opposée à la peine de mort. De même, elle n’était pas une grande amatrice de la loi du talion. Cependant, quelles solutions restaient envisageables pour faire régner un semblant de justice dans ce monde sans administration ? C’était un réel casse-tête. Sa moralité était adaptée au monde d’avant. Plus elle y réfléchissait, plus elle se disait que ses principes allaient également être contraints d’évoluer, ce qui l’attristait au plus haut point. Elle releva les yeux. « Vous savez qui était l’ordure qui a attaqué Taylor ? Vous êtes sûrs qu’il est mort ? » Cela n’avait pas réellement d’importance, à vrai dire. Ce type n’était qu’un malade parmi les centaines qui arpentaient encore les rues de Houston. Une goutte d’acide dans un océan toxique. La disparition d’un de ces dégénérés ne changeait pas la face de son monde. Jane refusait de céder à la peur mais elle ne pouvait nier que l’idée d’évoluer chaque jour au milieu de ces cinglés qui commettaient impunément crime sur crime l’effrayait autant qu’elle la révoltait.

__________________________________




All these visions in my head. Should've gone to bed before the water shed. Some are live and some are dead. Makes no difference when they're in your head, head. Keep the door, open a crack. So I can see them when they attack. Some are white and some are black. Makes no difference when they're on your back.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Just until dawn - (pv Ally + James)

Revenir en haut Aller en bas
Just until dawn - (pv Ally + James)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Dawn Of War II
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» Dawn of war 2 Retribution
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Terrain de Jeux :: Archives des RP

-